VMware Site Recovery Manager 8.1.2.2 | 23 avril 2020 | Build 16003404 | Télécharger

VMware Site Recovery Manager 8.1.2 | 11 avril 2019 | Build 12686166 | Télécharger

Vérifiez les compléments et les mises à jour de ces notes de mise à jour.

Pour obtenir des informations sur les versions de correctifs de VMware Site Recovery Manager 8.1.2, reportez-vous à la section correspondante de ces notes de mise à jour.

Contenu des notes de mise à jour

Ces notes de mise à jour contiennent les rubriques suivantes :

Nouveautés de Site Recovery Manager 8.1.2

  • VMware Site Recovery Manager 8.1.2 est compatible avec VMware vSphere 6.7 Update 2. 
  • Prise en charge de VMware NSX-TTM Data Center
    VMware Site Recovery Manager 8.1.2 prend désormais en charge la protection et la récupération des machines virtuelles attachées aux réseaux NSX-T Data Center, offrant aux utilisateurs plus de souplesse et de contrôle sur leur configuration de mise en réseau pour leurs besoins de récupération d'urgence.

Remarque : pour en savoir plus sur l'interopérabilité avec les versions précédentes ou ultérieures de VMware vSphere, consultez les Matrices de compatibilité de VMware Site Recovery Manager 8.1.x.

Pour plus d'informations sur les fonctionnalités de vSphere 6.7 Update 2, consultez la documentation de vSphere 6.7.

Pour plus d'informations sur les bases de données prises en charge, consultez les Matrices de compatibilité de VMware Site Recovery Manager 8.1.x.

Localisation

VMware Site Recovery Manager 8.1.2 est disponible dans les langues suivantes :

  • Anglais
  • Français
  • Allemand
  • Japonais
  • Coréen
  • Chinois simplifié
  • Chinois traditionnel
  • Espagnol

Versions antérieures de Site Recovery Manager 8.1

Les fonctionnalités, les problèmes connus et les problèmes résolus de Site Recovery Manager sont décrits dans les notes de mise à jour de chaque version. Les notes de mise à jour des versions antérieures de VMware Site Recovery Manager 8.1 sont :

Compatibilité

Matrice de compatibilité de Site Recovery Manager

Site Recovery Manager 8.1.2 est compatible avec vSphere 6.0 Update 3, vSphere 6.5, vSphere 6.5 Update 1, vSphere 6.7, vSphere 6.7 Update 1, vSphere 6.7 Update 2, et prend en charge les versions d'ESXi que vCenter Server 6.7 prend en charge.

Si vous utilisez VMware Tools 10.1 et ESXi 6.5 ou 6.0, assurez la synchronisation de l'heure entre l'hôte ESXi et vCenter Single Sign-On sur le site de récupération.

Pour obtenir des informations sur l'interopérabilité et la compatibilité des produits, notamment sur la prise en charge des systèmes d'exploitation invités et de leur personnalisation, consultez les Matrices de compatibilité de VMware Site Recovery Manager 8.1.x.

Baies de stockage et adaptateurs de réplication de stockage compatibles

Pour afficher la liste actuelle des baies de stockage et des adaptateurs de réplication de stockage compatibles pris en charge, reportez-vous au Guide de compatibilité des partenaires de stockage de Site Recovery Manager.

Prise en charge de VMware vSAN

Site Recovery Manager 8.1.2 peut protéger des machines virtuelles qui résident sur VMware vSAN à l'aide de vSphere Replication. vSAN ne requiert pas d'adaptateur de réplication de stockage (SRA, Storage Replication Adapter) pour fonctionner avec Site Recovery Manager 8.1.2.

Installation et mise à niveau

Pour plus d'informations sur l'installation et la mise à niveau de Site Recovery Manager, reportez-vous à Installation et configuration de Site Recovery Manager.

Pour connaître les chemins de mise à niveau pris en charge pour Site Recovery Manager, sélectionnez Chemin de mise à niveau et VMware Site Recovery Manager dans Matrices d'interopérabilité des produits VMware.

REMARQUES :

  • Pour installer VMware Site Recovery Manager 8.1.2 ou procéder à la mise à niveau vers cette version sur Windows Server 2008 x64, Windows Server 2008 R2 x64, Windows Server 2012 x64 ou Windows Server 2012 R2 x64, vous devez mettre à jour Windows vers la version KB2999226.
  • La mise à niveau directe de la version 6.0.x vers la version 8.1.2 de Site Recovery Manager n'est pas prise en charge. Pour effectuer la mise à niveau de Site Recovery Manager 6.0.x vers Site Recovery Manager 8.1.2, vous devez d'abord mettre à niveau Site Recovery Manager de la version 6.0.x vers la version 6.1.2. Si vous utilisez vSphere Replication avec Site Recovery Manager 6.0.x et que vous effectuez la mise à niveau de vSphere Replication directement à partir de la version 6.0.x vers la version 8.1.2, la mise à niveau intermédiaire de Site Recovery Manager à partir de la version 6.0.x vers la version 6.1.2 échoue avec une erreur indiquant une version de vSphere Replication incompatible.  Effectuez une mise à niveau de vSphere Replication vers la version 6.1.2 avant de mettre à niveau Site Recovery Manager 6.0.x vers la version 6.1.2.
  • après la mise à niveau de Site Recovery Manager, ce dernier ne conserve aucun paramètre avancé que vous avez configuré dans l'installation précédente. Ce fonctionnement est propre à la conception. Du fait de modifications des valeurs par défaut ou d'améliorations des performances, il se peut que les paramètres avancés que vous avez définis dans une versions antérieure de Site Recovery Manager ne soient plus requis par la nouvelle version ou compatibles avec elle. Les paramètres avancés ne sont pas non plus conservés si vous désinstallez Site Recovery Manager, puis réinstallez la même version de celui-ci.
  • Si les instances de vCenter Server sur les sites protégés et de récupération sont en mode Enhanced Linked Mode, elles doivent être des partenaires de réplication directe. Sinon, la mise à niveau peut échouer.

Sécurité réseau

Site Recovery Manager requiert une connexion réseau de gestion entre les sites couplés. Les instances de Site Recovery Manager Server se trouvant sur le site protégé et sur le site de récupération doivent pouvoir se connecter les unes aux autres. En outre, chaque instance de Site Recovery Manager nécessite une connexion réseau à Platform Services Controller et aux instances de vCenter Server que Site Recovery Manager étend au site distant. Utilisez un réseau privé restreint, non accessible à partir d'Internet, pour tout le trafic réseau entre les sites Site Recovery Manager. En limitant la connectivité réseau, vous limitez le potentiel de certains types d'attaques.

Pour obtenir la liste des ports réseau dont Site Recovery Manager a besoin pour s'ouvrir sur les deux sites, consultez l'article Ports réseau pour Site Recovery Manager.

Limites de fonctionnement de Site Recovery Manager 8.1.2

Pour connaître les limites de fonctionnement de Site Recovery Manager 8.1.2, reportez-vous à l'article Limites de fonctionnement de Site Recovery Manager.

Composants Open Source

Les déclarations de copyright et les licences applicables aux composants logiciels open source distribués dans Site Recovery Manager 8.1.2 sont disponibles sur la page Télécharger VMware Site Recovery Manager. Vous pouvez également télécharger les fichiers source pour une licence GPL, LGPL ou d'autres licences semblables pour lesquelles le code source ou les modifications du code source doivent être disponibles pour la dernière version généralement disponible de vCenter Site Recovery Manager.

Mises en garde et limites

  • Le mappage automatique de réseau pour les groupes de protection de stratégie de stockage n'est pas pris en charge sur les instances de NSX-T Data Center. 
  • Site Recovery Manager 8.1.2 offre une prise en charge limitée des environnements vCloud Director. Il n'est pas possible d'utiliser Site Recovery Manager pour protéger des machines virtuelles dans des pools de ressources vCloud (machines virtuelles déployées dans une organisation). En revanche, il est possible d'utiliser Site Recovery Manager pour protéger la structure de gestion de vCD. Pour plus d'informations sur l'utilisation de Site Recovery Manager pour protéger les instances de vCD Server, les instances de vCenter Server et les bases de données qui fournissent l'infrastructure de gestion de vCloud Director, reportez-vous à Étude de cas de résilience de l'infrastructure de VMware vCloud Director.
  • vSphere Flash Read Cache est désactivé sur les machines virtuelles après la récupération et la réservation est définie sur zéro. Avant d'effectuer une récupération sur une machine virtuelle configurée pour utiliser vSphere Flash Read Cache, prenez note de la réservation de cache de la machine virtuelle à partir de vSphere Web Client. Vous pouvez reconfigurer vSphere Flash Read Cache sur la machine virtuelle après la récupération.
  •  Site Recovery Manager 8.1.2 prend en charge la protection des machines virtuelles avec vSphere FT à un seul processeur, mais désactive ce dernier sur les machines virtuelles du site de récupération après une récupération.
    • Si vous utilisez vSphere FT à un seul processeur sur des machines virtuelles, vous devez configurer les machines virtuelles sur le site protégé afin que Site Recovery Manager puisse désactiver vSphere FT après une récupération. Pour plus d'informations sur la configuration de machines virtuelles avec vSphere FT à un seul processeur sur le site protégé, consultez l'article https://kb.vmware.com/kb/2109813.
  • vSphere Replication 8.1.2 prend en charge la réplication des machines virtuelles sur VMware vSphere Virtual Volumes avec quelques limitations. Site Recovery Manager 8.1.2 prend en charge vSphere Replication 8.1.2 avec vSphere Virtual Volumes avec les limitations suivantes.
    • Vous ne pouvez pas utiliser Site Recovery Manager 8.1.2 avec la réplication basée sur la baie de vSphere Virtual Volumes.
    • Vous ne pouvez pas utiliser les snapshots à un moment spécifique de vSphere Replications avec des machines virtuelles dont la cible de réplication est une banque de données Virtual Volumes.
    • Lorsque vous utilisez un stockage vSphere Virtual Volumes comme cible de réplication, tous les disques appartenant à la machine virtuelle doivent être répliqués sur une seule banque de données vSphere Virtual Volumes.
    • Lorsqu'une machine virtuelle répliquée est située sur un stockage vSphere Virtual Volumes, tous les disques appartenant à cette machine virtuelle doivent être situés sur une seule banque de données vSphere Virtual Volumes.
  • Site Recovery Manager 8.1.2 ne prend pas en charge les banques de données NFS v4.1.
  • Site Recovery Manager ne prend pas en charge la reconfiguration des groupes de protection de profil de stockage telle que la modification de l'ensemble des stratégies de stockage associées, du nom du groupe ou des descriptions. Pour modifier un groupe de protection de profil de stockage, vous devez le supprimer et le recréer avec la nouvelle configuration.
  • Site Recovery Manager ne peut pas protéger les disques RDM ou les machines virtuelles à tolérance de panne dans les groupes de protection de stratégie de stockage.
  • Site Recovery Manager ne prend pas en charge le mappage ou l'exclusion des périphériques virtuels non répliqués dans les groupes de protection de stratégie de stockage.
  • Afin d'utiliser l'authentification à deux facteurs avec l'authentification RSA SecurID ou par carte à puce (Common Access Card), votre environnement doit respecter les conditions suivantes :
    1. Utilisez les informations d'identification de l'administrateur de votre Platform Services Controller pour installer Site Recovery Manager 8.1.2 et coupler vos sites Site Recovery Manager 8.1.1.
    2. Les instances de vCenter Server des deux sites Site Recovery Manager 8.1.2 doivent fonctionner en mode Enhanced Linked Mode. Afin d'éviter les échecs lors de la mise à niveau de Site Recovery Manager 8.1.2 vers une version plus récente de Site Recovery Manager, assurez-vous que les instances de vCenter Server des deux sites sont partenaires de réplication directs.
  • Site Recovery Manager 8.1 prend en charge la protection des machines virtuelles chiffrées avec des groupes de protection de stratégie de stockage uniquement, mais ne prend pas en charge la personnalisation des machines virtuelles chiffrées. Dans Site Recovery Manager 8.1 la personnalisation des adresses IP et les commandes d'invités ne fonctionnent pas sur les machines virtuelles chiffrées. Pour plus d'informations sur la façon de configurer la protection des machines virtuelles chiffrées, consultez la documentation Administration de Site Recovery Manager.

Versions de correctifs disponibles

Correctif express de VMware Site Recovery Manager 8.1.2.2

VMware Site Recovery Manager 8.1.2.2 | 23 avril 2020 | Build 16003404 | Télécharger

  • La version de correctif express de VMware Site Recovery Manager 8.1.2.2 fournit des corrections de bogue.
  • La version de correctif express de VMware Site Recovery Manager 8.1.2.2 ne prend pas en charge la récupération d'urgence vers le cloud.

Notes d'installation et de mise à niveau

Si vous exécutez Site Recovery Manager 8.1.2, procédez à une mise à niveau vers Site Recovery Manager 8.1.2.2. Pour obtenir des instructions sur la mise à niveau de Site Recovery Manager, reportez-vous à Mise à niveau de Site Recovery Manager dans Installation et configuration de Site Recovery Manager 8.1.

Si vous utilisez vSphere Replication avec Site Recovery Manager 8.1.2.x, procédez à la mise à niveau du dispositif vSphere Replication vers la version 8.1.2.2. Pour obtenir des informations sur vSphere Replication 8.1.2.2, reportez-vous aux Notes de mise à jour de vSphere Replication 8.1.2.

Problèmes résolus

  • NOUVEAU Si Site Recovery Manager est installé avec un ID d'extension personnalisée, les événements Site Recovery Manager ne sont pas enregistrés dans l'instance de vCenter Server

    Lorsque vous installez Site Recovery Manager avec un ID d'extension personnalisée, les événements Site Recovery Manager ne sont pas enregistrés dans l'instance de vCenter Server. Si vous utilisez l'ID d'extension par défaut, les événements sont enregistrés.

    Ce problème est résolu dans Site Recovery Manager 8.1.2.2.

  • NOUVEAU La clé de licence d'évaluation de Site Recovery Manager affiche une capacité incorrecte

    La clé de licence d'évaluation de Site Recovery Manager affiche une capacité de 100 machines virtuelles au lieu de 75 et une date d'expiration au 31 juillet 2021.

    Ce problème est résolu dans Site Recovery Manager 8.1.2.2.

  • NOUVEAU Des interruptions SNMP Site Recovery Manager sont envoyées sur l'instance de vCenter Server via le nœud 255.255.255.255

    Si l'adresse IPv4 de Site Recovery Manager n'est pas définie sur la bibliothèque SNMP, la bibliothèque résout en interne le nom d'hôte en adresse IPv6, ce qui n'est pas géré par la fonction inet_addr et renvoie -1, qui correspond à 255.255.255.255.

    Ce problème est résolu dans Site Recovery Manager 8.1.2.2.

  • NOUVEAU La mise à niveau de Site Recovery Manager échoue avec l'erreur : Impossible de créer le processus

    La mise à niveau de Site Recovery Manager échoue. Le fichier VMSrmInst.log comporte des entrées semblables aux suivantes :
    INFORMATIONS : le serveur de base de données intégrée est installé sous C:\Program Files\VMware\VMware vCenter Site Recovery Manager Embedded Database\9.3. ERREUR : Impossible de créer le processus. Code d'erreur = 122
    Ce problème se produit si vous avez configuré Site Recovery Manager pour utiliser une base de données vPostgreSQL intégrée que vous avez installée manuellement.

    Ce problème est résolu dans Site Recovery Manager 8.1.2.2.

  • La licence de Site Recovery Manager est remplacée par la licence d'évaluation après la mise à niveau

    Si vous effectuez une mise à niveau de maintenance mineure de Site Recovery Manager, par exemple de Site Recovery Manager version 8.1.0 vers la version 8.1.1, la licence est remplacée par la licence d'évaluation.

    Ce problème est résolu.

  • Lorsque vous tentez d'attribuer une autorisation, vous ne pouvez pas répertorier tous les utilisateurs et groupes de domaine 

    Lorsque vous tentez d'attribuer une autorisation à certains utilisateurs ou groupes de domaine, l'interface utilisateur de Site Recovery ne répertorie pas tous les membres du domaine.

    Ce problème est résolu.

  • La personnalisation IP pour les machines virtuelles avec plusieurs cartes réseau échoue lors du test de récupération ou de basculement si les passerelles par défaut ne sont pas fournies pour toutes les cartes réseau

    La personnalisation IP pour les machines virtuelles avec plusieurs cartes réseau échoue lors du test de récupération ou de basculement si les passerelles par défaut ne sont pas fournies pour toutes les cartes réseau. Dans la vue Plans de récupération, les éléments suivants s'affichent : Erreur - Impossible de terminer la personnalisation, probablement du fait d'une erreur d'exécution de script ou de paramètres de script non valides (Code d'erreur : -1). Les paramètres IP ont pu être appliqués en partie.

    Ce problème est résolu.

Problèmes connus

  • NOUVEAU Si vous effectuez une mise à niveau vers Site Recovery Manager 8.1.2.2 à partir d'une version précédente, la clé de licence d'évaluation n'est pas remplacée par une nouvelle clé

    L'ancienne clé de licence d'évaluation indique une capacité incorrecte et une date d'expiration au 31 juillet 2021. Lorsque vous effectuez une mise à niveau vers Site Recovery Manager 8.1.2.2, l'ancienne clé n'est pas remplacée par une nouvelle. 

    Solution : aucune. Si vous prévoyez d'utiliser la clé de licence d'évaluation, effectuez une nouvelle installation de Site Recovery Manager 8.1.2.2.

  • Si la machine virtuelle source utilisée pour une réplication est exécutée sur ESXi 6.7, la synchronisation de la réplication semble progresser, mais l'instance de réplication ne se termine jamais correctement

    Dans ESXi 6.7, il est possible que davantage de blocs de journaux de demande que le nombre réel transmissible soient planifiés pour un transfert parallèle. Si vous répliquez une machine virtuelle exécutée sur un hôte de ce type et que cela coïncide avec le ralentissement d'un hôte cible ou des erreurs réseau temporaires, la réplication peut échouer avec des erreurs de type DiskQueue is full.

    Solution :
    1. Migrez toutes les machines virtuelles vers un autre hôte ESXi.
    2. Redéfinissez la valeur du paramètre avancé HBR.DemandlogTransferMaxNetwork d'ESXi sur 63 plutôt que sur la valeur 64 par défaut.
    3. Placez l'hôte ESXi en mode de maintenance.
    4. Redémarrez l'hôte ESXi.

  • Si la machine virtuelle source utilisée pour une réplication est exécutée sur ESXi 6.7 ou ESXi 6.7 U1, une synchronisation initiale ou complète peut interrompre sa progression prématurément

    Si vous utilisez vSphere Replication et que vous exécutez une machine virtuelle protégée sur ESXi 6.7 ou ESXi 6.7 U1, une synchronisation initiale ou complète des réplications peut arrêter sa progression prématurément. La synchronisation des réplications se poursuit, mais la valeur en octets du total de contrôle des informations sur les détails de la réplication ne progresse pas. Les opérations de mise hors tension, de capture de snapshot, de restauration de snapshot et de migration effectuées par la machine virtuelle échouent avec des erreurs de délai d'attente ou de type Task in progress.

    Solution :
    1. Dans les paramètres avancés d'ESXi, désactivez le total de contrôle pour vSphere Replication en définissant HBR.ChecksumUseChecksumInfo = 0.
    2. Migrez toutes les machines virtuelles et mettez hors tension celles qui ne peuvent pas être migrées sur l'hôte ESXi.
    3. Placez l'hôte en mode de maintenance.
    4. Redémarrez l'hôte ESXi.
    Remarque : cette solution désactive la partie du total de contrôle du processus de synchronisation, et tous les blocs alloués sont envoyés au site distant, qu'ils soient ou non différents. Cette solution désactive la fonctionnalité d'amorçage.

  • vSphere Client affiche un nombre incorrect de machines virtuelles que vous pouvez protéger en mode d'évaluation de Site Recovery Manager

    L'onglet Administration > Licences > Ressources dans vSphere Client indique de manière incorrecte qu'en mode d'évaluation, Site Recovery Manager peut protéger jusqu'à 100 machines virtuelles par site. Le nombre correct de machines virtuelles que vous pouvez protéger avec une licence d'évaluation de Site Recovery Manager est de 75 machines virtuelles par site.

    Solution : protégez jusqu'à 75 machines virtuelles lorsque le produit est en mode d'évaluation.

  • L'opération de reprotection se termine correctement, mais vous constatez une erreur dans l'interface utilisateur de Site Recovery Manager

    Lorsque vous exécutez la reprotection du plan de récupération, cette opération se termine correctement, mais vous pouvez observer le message d'erreur suivant dans l'interface utilisateur de Site Recovery Manager.
    L'objet « dr.recovery.RecoveryTask:<SRM_GUID>:dr.recovery.RecoveryManager.reprotect<TASK_ID> » a déjà été supprimé ou n'a pas été entièrement créé

    Solution : ignorez l'erreur. L'opération de reprotection se termine correctement.

  • Pendant l'installation de Site Recovery Manager, vous recevez un message d'avertissement pour remplacer l'enregistrement de Site Recovery Manager

    Si vous utilisez une instance de vCenter Server avec une instance de Site Recovery Manager déjà enregistrée, lorsque vous essayez d'installer une autre instance de Site Recovery Manager avec un autre ID de plug-in, un message d'avertissement pour remplacer l'extension de Site Recovery Manager s'affiche.

    Solution : ignorez le message d'avertissement et terminez l'installation pour installer l'ID de plug-in correct.

  • Site Recovery Manager peut créer des réseaux factices à partir du système vCenter Server de protection sur le système vCenter Server de récupération lorsque les noms de réseau sont différents de ceux de la récupération.

    Si des machines virtuelles protégées sont associées à des réseaux avec des étiquettes de réseau différentes de celles qui existent sur le site de récupération, lorsque vous exécutez les opérations test\récupération\reprotection, celles-ci réussissent, mais des réseaux factices avec les mêmes étiquettes de réseau que pour le site protégé peuvent être créés sur le système vCenter Server de récupération. Les réseaux factices ne sont créés qu'une seule fois et non à chaque fois que vous exécutez les opérations test\récupération\reprotection.

    Solution 1 : désactivez la conservation des snapshots de machines virtuelles en modifiant la valeur de vrReplication.preserveMpitImagesAsSnapshots dans les paramètres avancés de Site Recovery Manager.
    Solution 2 : ignorez le réseau factice et continuez à travailler avec Site Recovery Manager.

  • L'outil d'importation/exportation de configuration de VMware Site Recovery Manager 8.1 risque de produire une erreur lorsque vous importez une configuration avec des machines virtuelles protégées sans plan de récupération

    Si vous placez des machines virtuelles protégées dans des plans de récupération, puis supprimez tous les plans de récupération contenant ces machines virtuelles et exportez votre configuration avec l'outil d'importation/exportation de configuration de VMware Site Recovery Manager 8.1, les paramètres de récupération de machines virtuelles pour ces machines virtuelles sont exportés, mais vous ne pouvez plus les importer ultérieurement. Si vous essayez d'importer vos paramètres, vous voyez des erreurs semblables à celle-ci :
    Erreur lors de l'importation des paramètres de VM pour le serveur avec le GUID « 6f81a31e-32e0-4d35-b329-783933b50868 ».
    Le reste de votre configuration exportée est correctement importé.

    Solution : recréez votre plan de récupération, reconfigurez les paramètres de récupération souhaités et exportez à nouveau votre configuration. Ne supprimez pas les plans de récupération si vous souhaitez exporter et importer des paramètres de récupération de machines virtuelles.

  • Si vous utilisez VMware Cloud on AWS comme site de récupération d'urgence et que vous avez configuré Hybrid Linked Mode, le plug-in Site Recovery pour vSphere Client affiche l'erreur Erreur d'interface utilisateur : non installé

    Si vous utilisez VMware Cloud on AWS comme site de récupération d'urgence et que vous avez configuré Hybrid Linked Mode, le plug-in Site Recovery pour vSphere Client affiche l'erreur Erreur d'interface utilisateur : non installé pour les services vSphere Replication et Site Recovery Manager. L'ouverture de l'assistant de configuration de la réplication à partir de vSphere Client affiche l'erreur Interface utilisateur Site Recovery saine introuvable.

    Solution :
    1. Ignorez l'erreur et ouvrez l'interface utilisateur de Site Recovery sur le site cloud, depuis l'onglet Modules complémentaires d'interface utilisateur de VMC ou directement à l'adresse https://<URL_SDDC_VR>/dr.
    2. Ouvrez l'assistant Configurer la réplication à partir de l'interface utilisateur de Site Recovery.

  • Lorsque vous utilisez vSphere 6.7, le serveur Site Recovery Manager cesse de fonctionner après la mise à niveau de Site Recovery Manager 8.1 vers Site Recovery Manager 8.1.0.1 ou version ultérieure en mode Enhanced Linked Mode

    Lorsque vous utilisez vSphere 6.7 et que vous mettez à niveau Site Recovery Manager 8.1 vers Site Recovery Manager 8.1.0.1 ou version ultérieure en mode Enhanced Linked Mode, si le service SRM est redémarré après la mise à niveau, le serveur Site Recovery Manager cesse de fonctionner. Vous recevez l'erreur suivante :
    YYYY-MM-DDT12:12:09.983+03:00 panic vmware-dr[04364] [SRM@6876 sub=Default] Application error: (sso.fault.NoPermission) {
    --> faultCause = (vmodl.MethodFault) null,
    --> faultMessage =
    --> msg = "Received SOAP response fault from [ ]: getDomains
    --> "
    --> }

    L'utilisateur de solution Site Recovery Manager doit être recréé après la mise à niveau de la version 8.1 vers la version 8.1.0.1 ou versions ultérieures.

    Solution : démarrez le programme d'installation de Site Recovery Manager et utilisez le workflow de modification pour recréer l'utilisateur.

  •  Les machines virtuelles protégées dans des groupes de protection à profil de stockage ne sont pas répertoriées dans le fichier CSV créé lors de l'exécution de l'outil DR IP Customizer

    Lorsque vous utilisez l'outil DR IP Customizer dans un environnement à plusieurs instances de vCenter Server, par exemple une configuration incluant des PSC fédérés où plusieurs instances de vCenter Server sont disponibles sur chaque site, vous devez spécifier l'option '--vcid UUID' à utiliser pour recueillir des informations réseau sur les machines virtuelles protégées par Site Recovery Manager. Si vous indiquez le site secondaire vcid, l'outil DR IP Customizer se connecte au serveur Site Recovery Manager secondaire qui ne stocke pas les informations réseau des machines virtuelles protégées avec des groupes de protection à profil de stockage. La fourniture du vcid à partir du site secondaire entraîne une connexion à l'instance incorrecte de vCenter Server et les machines virtuelles ne figurent pas dans le fichier CSV généré.

    Solution : lorsque vous utilisez l'outil DR IP Customizer, fournissez uniquement le vcid et l'uri de l'instance principale de vCenter Server.

  • Si Site Recovery Manager et vCenter Server sont déployés en mode Enhanced Linked Mode, les serveurs Site Recovery Manager ne sont pas connectés après l'exécution du programme d'installation de Site Recovery Manager en mode de modification

    Si Site Recovery Manager et vCenter Server sont déployés en mode Enhanced Linked Mode et que vous exécutez le programme d'installation de Site Recovery Manager en mode de modification, il recrée les utilisateurs de la solution Site Recovery Manager, ce qui nécessite la reconfiguration du couplage SRM.

    Solution : reconfigurez le couplage des serveurs Site Recovery Manager.

  • La personnalisation via des règles de mappage de sous-réseau IP n'est pas entièrement prise en charge pour les machines virtuelles Linux qui utilisent plusieurs cartes réseau avec une configuration mixte basée sur le protocole DHCP et une adresse IP statique

    Site Recovery Manager ne prend pas entièrement en charge la personnalisation IP basée sur les règles pour les machines virtuelles Linux qui disposent de plusieurs cartes réseau incluant des paramètres mixtes de protocole DHCP et d'adresse IP statique. Site Recovery Manager personnalise uniquement les cartes réseau avec des adresses IP statiques pour lesquelles il dispose d'une règle de mappage de sous-réseau IP correspondante et peut effacer certains paramètres de configuration sur les autres cartes réseau configurées avec le protocole DHCP. Des problèmes connus lié à ce scénario ont été observés sur Red Hat Enterprise Linux 6.x/7.x et CentOS 6.x/7.x, où la personnalisation SRM supprime les fichiers /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-ethX des cartes réseau configurées avec le protocole DHCP et personnalise correctement les autres éléments avec les paramètres d'adresse IP statique selon la règle de mappage de sous-réseau IP correspondante.

    Solution : pour personnaliser correctement l'adresse IP des machines virtuelles Linux qui utilisent plusieurs cartes réseau avec une configuration mixte basée sur le protocole DHCP et une adresse IP statique, utilisez l'option de personnalisation IP manuelle de SRM.

  • La personnalisation IP échoue lorsque vous utilisez des caractères spéciaux dans le nom du plan de récupération

    Lorsque vous exécutez un test de récupération pour un plan de récupération dont le nom contient des caractères spéciaux et que la personnalisation IP est configurée, celle-ci échoue.

    Solution : supprimez tous les caractères spéciaux spécifiques au système d'exploitation du nom du plan de récupération.

  • Si l'instance de vCenter Server protégée est en panne, cela peut altérer les performances de l'interface utilisateur HTML 5 sur le site de récupération, notamment dans la boîte de dialogue Configurer la récupération

    En cas de panne de l'instance de vCenter Server protégée, les performances peuvent être altérées dans l'interface utilisateur HTML 5 du site de récupération, notamment dans la boîte de dialogue Configurer la récupération.

    Solution : actualisez l'interface utilisateur HTML 5 sur le site de récupération et réessayez l'opération.

  • L'instance distante de vCenter Server ne s'affiche pas dans l'onglet Résumé après la mise à niveau de Site Recovery Manager

    Une fois Site Recovery Manager mis à niveau vers la version 8.1 à partir d'une version antérieure de SRM, le champ de l'instance distante de vCenter Server peut être vide dans l'écran Paire de sites > Résumé.

    Solution : réparez la paire de sites correspondante.

  • Aucun avertissement de SRM de DRS de stockage n'est affiché dans les recommandations d'un cluster de banques de données SDRS

    Lorsque vous exécutez le DRS de stockage sur un cluster de banques de données composé de banques de données issues de différents groupes de cohérence, SDRS n'affiche pas l'avertissement de Site Recovery Manager dans les recommandations.

    Solution : aucune.

  • Les privilèges Site Recovery Manager ne sont pas localisés dans vSphere 6.7 Client

    Les privilèges Site Recovery Manager ne sont pas localisés dans vSphere 6.7 Client.

    Solution : aucune.

  • Lorsque vous redémarrez le service vCenter Server (vpxd), pour une machine virtuelle qui est déjà configurée pour la réplication avec vSphere Replication, vous ne pouvez pas la reconfigurer

    Lorsque vous redémarrez le service vCenter Server (vpxd), pour une machine virtuelle qui est déjà configurée pour la réplication avec vSphere Replication, le plug-in Site Recovery pour vSphere Client signale à tort que la machine virtuelle n'est pas configurée pour la réplication. Par conséquent, le plug-in Site Recovery ne peut pas la reconfigurer. Il permet uniquement l'action Configurer, mais sa validation échoue, car la machine virtuelle est déjà configurée pour la réplication.

    Solution : utilisez le client autonome Site Recovery HTML 5 pour reconfigurer la machine virtuelle.

  • L'interface utilisateur de Site Recovery devient inutilisable et affiche un flux constant de messages d'erreur 403 - OK

    L'interface utilisateur de Site Recovery n'affiche aucune donnée et affiche une erreur 403 - OK.

    Solution :
    1. Déconnectez-vous de l'interface utilisateur de Site Recovery, puis reconnectez-vous.
    2. Décochez la case Restaurer la dernière session du navigateur. Pour Chrome, désactivez l'option Reprendre mes activités là où je m'étais arrêté.

  • Dans les banques de données vSAN, le nom des dossiers s'affichent avec les UUID à la place des noms conviviaux dans la boîte de dialogue des propriétés de protection des machines virtuelles

    Lorsque vous ouvrez la boîte de dialogue des propriétés de protection des machines virtuelles, les noms de dossier des banques de données vSAN s'affichent avec les UUID à la place des noms conviviaux.

    Solution : aucune

  • Un cluster de banques de données, qui se compose de banques de données qui ne sont pas répliquées ou qui proviennent de différents groupes de cohérence visibles pour Site Recovery Manager, n'a pas d'avertissement de SRM.

    Vous créez un cluster de banques de données qui se compose de banques de données qui ne se trouvent pas toutes dans le même groupe de cohérence ou ne sont pas répliquées. Un message d'avertissement de Site Recovery Manager qui doit s'afficher est manquant.

    Solution : aucune

  • Après avoir effectué un basculement, les cartes réseau des machines virtuelles sur le site de reprise peuvent rester déconnectées

    Lorsque vous relancez un basculement après un échec de personnalisation IP, les cartes réseau de la machine virtuelle sur laquelle la personnalisation a échoué lors de l'exécution précédente peuvent rester déconnectées même après une personnalisation réussie dans le basculement actuel.

    Solution : aucune. Reconnectez manuellement les cartes réseau en reconfigurant les périphériques de machine virtuelle.

  • L'exportation du rapport à partir de l'historique du plan de récupération ou des écrans Étapes de récupération ne fonctionne pas lorsque vous utilisez le navigateur Microsoft Edge

    Lorsque vous tentez d'exporter le rapport à partir de l'historique du plan de récupération ou des écrans Étapes de récupération à l'aide du navigateur MS Edge, vous obtenez le message d'erreur suivant dans la console de développement.
    ERREUR XML5610 : Guillemet attendu.
    ERREUR Erreur : Argument non valide.

    Il s'agit d'un problème connu du navigateur Microsoft Edge qui se produit lorsque XSLTProcessor est utilisé pour convertir un document xml du serveur au format html. 

    Solution : utilisez le navigateur Firefox, Microsoft Internet Explorer ou Chrome.

  • Avec les navigateurs Internet Explorer 11 ou Edge, les performances de rendu sont ralenties lors des interactions avec l'interface utilisateur de Site Recovery.

    Vous notez un ralentissement des performances de rendu de l'interface utilisateur de Site Recovery dans les navigateurs Internet Explorer 11 et Edge.

    Solution : utilisez les navigateurs Chrome ou Firefox.

  • Lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur une machine virtuelle répliquée et sélectionnez Reconfigurer la réplication dans l'interface utilisateur de vSphere, la fenêtre contextuelle de l'interface utilisateur de Site Recovery est bloquée sans notification dans le navigateur Mozilla Firefox

    Par défaut, l'interface utilisateur de Site Recovery s'ouvre dans un nouvel onglet. Lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur une machine virtuelle répliquée et sélectionnez Reconfigurer la réplication dans l'interface utilisateur de vSphere, la fenêtre contextuelle de l'interface utilisateur de Site Recovery est bloquée sans notification dans le navigateur Mozilla Firefox.

    Solution : dans le menu Options de Mozilla Firefox, sélectionnez l'onglet Contenu et ajoutez l'URL de vCenter Server à la liste d'exceptions des fenêtres contextuelles. 

  • Si un groupe de cohérence est ignoré lors du basculement d'un groupe de protection de stratégie de stockage, la reprotection peut échouer

    Si un problème survient avec les machines virtuelles d'un groupe de cohérence au cours du basculement d'un groupe de protection de stratégie de stockage et que vous ignorez le groupe de cohérence, l'opération de reprotection peut échouer.

    L'opération de reprotection recherche le groupe de cohérence ignoré et échoue à inverser la réplication sur celui-ci.

    Solution : supprimez le groupe de protection de stratégie de stockage et recréez-le uniquement avec les LUN récupérés.

  • Site Recovery Manager Server peut se bloquer si vous réactivez la récupération d'une machine virtuelle

    Vous pouvez désactiver la récupération d'une machine virtuelle si l'opération de récupération de celle-ci échoue. Si vous exécutez un plan de récupération et que la récupération échoue, vous pouvez réactiver la récupération de la machine virtuelle et réexécuter la récupération, mais Site Recovery Manager Server se bloque.

    Solution : démarrez Site Recovery Manager Server et désactivez la récupération de la machine virtuelle.

  • Les opérations de test et de récupération échouent si un cluster étendu vSAN possède un domaine de pannes non disponible

    Si vous testez ou récupérez une machine virtuelle sur un cluster étendu vSAN qui possède un domaine de pannes non disponible, l'opération échoue. Cela vient du fait que la stratégie de stockage par défaut de vSAN ne peut être respectée et que le provisionnement d'une machine virtuelle avec Site Recovery Manager sur le stockage échoue.

    Solution : enregistrez manuellement la machine virtuelle récupérée sur le cluster étendu vSAN. La machine virtuelle devient conforme à la stratégie de stockage par défaut de vSAN lorsque le domaine de pannes est disponible.

  • Votre banque de données peut apparaître comme étant inactive dans l'inventaire du site protégé d'origine après la reprotection

    Si vous utilisez un stockage étendu et que vous exécutez la reprotection après une récupération d'urgence, l'avertissement suivant peut s'afficher :

    L'objet demandé n'a pu être trouvé ou a déjà été supprimé.

    Après une reprotection, la banque de données de l'inventaire du site protégé d'origine apparaît comme étant inactive.

    Solution : actualisez ou réanalysez les adaptateurs de stockage.

    1. Cliquez sur l'onglet Configurer, puis sur Adaptateurs de stockage.
    2. Cliquez sur l'icône Actualiser ou Réanalyser pour actualiser ou réanalyser tous les adaptateurs de stockage.
  • Site Recovery Manager utilise la valeur par défaut du paramètre remoteSiteStatus.drPanicDelay même si vous avez modifié la valeur

    Même si vous définissez une valeur personnalisée pour le délai entre un événement sans réponse et un événement d'interruption de site, drPanicDelay conserve la valeur par défaut dans la vue Tâches.

    Solution : modifiez la valeur du paramètre remoteSiteStatus.drPanicDelay et redémarrez Site Recovery Manager Server.

  • Site Recovery Manager utilise la valeur par défaut du paramètre remoteSiteStatus.drPingFailedDelay même si vous avez défini une valeur personnalisée

    Même si vous définissez une valeur personnalisée pour remoteSiteStatus.drPingFailedDelay, le paramètre conserve la valeur par défaut dans la vue Tâches.

    Solution : définissez la valeur personnalisée du paramètre remoteSiteStatus.drPingFailedDelay et redémarrez Site Recovery Manager Server.

  • Une machine virtuelle et un groupe de cohérence attribués à une stratégie de stockage supprimée s'affichent dans les onglets Machines virtuelles et Groupes de cohérence

    Si vous supprimez une stratégie de stockage, les machines virtuelles et le groupe de cohérence attribués à la stratégie de stockage s'affichent dans les onglets Machines virtuelles et Groupes de cohérence du groupe de protection de stratégies de stockage.

    Solution : recréez le groupe de protection de stratégies de stockage. Une fois cette opération effectuée, le groupe de machines virtuelles et le groupe de cohérence n'apparaissent pas dans les onglets Machines virtuelles et Groupes de cohérence.

  • La récupération d'une machine virtuelle chiffrée peut échouer pendant l'étape de mise sous tension si la clé de chiffrement n'est pas disponible sur le site de récupération

    Si vous récupérez une machine virtuelle chiffrée et si la clé de chiffrement utilisée sur le site protégé n'est pas disponible sur le site de récupération pendant le processus de récupération, la récupération peut échouer lorsque Site Recovery Manager met la machine virtuelle sous tension.

    Solution : procédez comme suit.

    1. Supprimez la machine virtuelle chiffrée de l'inventaire du site de récupération.
    2. Assurez-vous que le serveur gestionnaire de clés du site de récupération est disponible et que la clé de chiffrement utilisée sur le site protégé est disponible sur le site de récupération.
    3. Enregistrez la machine virtuelle chiffrée dans l'inventaire du site de récupération.
    4. Dans l'interface utilisateur de Site Recovery Manager, ouvrez les paramètres de récupération de la machine virtuelle chiffrée et désactivez la mise sous tension de la machine virtuelle pendant une récupération.
    5. Exécutez une nouvelle récupération.
  • Un test de récupération échoue avec le message Impossible de créer une image de bulle de test pour le groupe

    Si vous avez une machine virtuelle possédant plusieurs disques répliqués avec vSphere Replication sur des banques de données vSphere Virtual Volumes différentes sur le site secondaire, une opération de test de récupération échoue. Au cours d'un test de récupération, vSphere Replication essaye de créer des clones liés pour les disques de réplication vSphere Virtual Volumes, mais l'opération échoue, car les clones liés entre les différentes banques de données ne sont pas pris en charge. vSphere Replication crée des clones liés uniquement pendant un test de récupération. La récupération planifiée, la récupération non planifiée et la reprotection s'effectuent correctement.

    Solution : une opération de test de récupération utilisant des disques vSphere Virtual Volumes ne réussit correctement que si tous les disques sont répliqués sur les mêmes banques de données vSphere Virtual Volumes du site secondaire.

  • La première tentative de récupération de machines virtuelles placées sur vSphere Virtual Volumes peut échouer pendant les étapes de personnalisation

    Site Recovery Manager ne peut pas reconnaître les anciennes versions de VMware Tools installées sur le stockage vSphere Virtual Volumes lors de la première tentative de récupération. Vous pouvez observer les échecs suivants qui dépendent de la version de VMware Tools installée sur les machines virtuelles récupérées. Vim::Fault::OperationNotSupportedByGuest : « Le système d'exploitation invité ne prend pas en charge l'opération. » Vim::Fault::InvalidGuestLogin : « Échec lors de l'authentification auprès du système d'exploitation invité avec les informations d'identification fournies. »

    Solution :

    1. Exécutez le plan de récupération qui a échoué ou nettoyez le plan de test et réexécutez le test de récupération.
    2. Mettez à jour VMware Tools vers la dernière version pour toutes les machines virtuelles placées sur le stockage vSphere Virtual Volumes.

  • La migration planifiée peut échouer avec une erreur pour les machines virtuelles protégées sur la banque de données vSphere Virtual Volumes

    Si vous avez des machines virtuelles protégées sur des banques de données vSphere Virtual Volumes, la migration planifiée des machines virtuelles peut échouer avec l'erreur suivante dans l'étape Modifier le stockage du site de récupération en inscriptible.

    Error - Storage policy change failure: La cible vSphere Virtual Volumes a rencontré une erreur spécifique au fournisseur. Configuration de la machine virtuelle non valide. Un paramètre spécifié n'était pas correct : path.

    Solution : exécutez à nouveau le plan de récupération.

  • Les opérations de personnalisation IP ou d'appels d'invités peuvent échouer avec l'erreur suivante : Échec lors de l'authentification auprès du système d'exploitation invité avec les informations d'identification fournies.

    Solution :

    lorsque l'option recovery.autoDeployGuestAlias est définie sur TRUE (valeur par défaut) dans les paramètres avancés.

    • Si l'heure de l'hôte ESX sur lequel la machine virtuelle est récupérée et en cours d'exécution n'est pas synchronisée avec les serveurs vCenter Single Sign-On sur le site de récupération.
    • Si le SE invité de la machine virtuelle récupérée est Linux et que l'heure est antérieure à celle de l'hôte ESX sur lequel la machine virtuelle récupérée est en cours d'exécution, mettez à jour les paramètres de configuration de la machine virtuelle à l'aide de la procédure suivante et exécutez à nouveau le plan de récupération ayant échoué.
      1. Cliquez avec le bouton droit sur la machine virtuelle récupérée.
      2. Cliquez sur Modifier les paramètres.
      3. Dans l'onglet Options, cliquez sur Général.
      4. Cliquez sur Configuration pour mettre à jour les paramètres de configuration.
      5. Cliquez sur Ajouter ligne et entrez time.synchronize.tools.startup.backward dans la zone de texte Nom et TRUE dans la zone de texte Valeur.
      6. Cliquez sur OK pour confirmer

    Lorsque l'option recovery.autoDeployGuestAlias est définie sur FALSE dans les paramètres avancés.

    • Assurez-vous de synchroniser correctement l'heure entre le SE invité de la machine virtuelle protégée et les serveurs vCenter Single Sign-On sur le site de récupération.
    • Assurez-vous que les alias d'invité des machines virtuelles protégées sont correctement configurés pour l'utilisateur de la solution sur le serveur SRM du site de récupération. Pour plus d'informations, consultez la description de l'option recovery.autoDeployGuestAlias dans Modifier les paramètres de récupération.

    Pour plus d'informations, consultez les sections de dépannage associées dans le guide Administration de Site Recovery Manager 8.1.

  • Il se peut que des adresses vCenter Server valides ne soient pas répertoriées comme cibles possibles lorsque vous installez Site Recovery Manager

    S'il existe des adresses vCenter Server en double dans votre environnement en raison d'inscription à plusieurs services de l'une des instances de vCenter Server avec des versions différentes, il se peut qu'une adresse valide ne soit pas répertoriée. Site Recovery Manager consigne une erreur pour la clé en double dans son fichier journal d'installation.

    Le message d'erreur suivant apparaît dans le fichier journal d'installation de votre instance de Site Recovery Manager :

    VMware : Srm::Installation::XmlFileHandler::GetElementMap: INFORMATIONS : Clé insérée « xxxxxx » et valeur « 76B00E54-9A6F-4C13-8DD9-5C5A4E6101E3 »

    VMware : Srm::Installation::XmlFileHandler::GetElementMap: INFORMATIONS : Clé insérée « xxxxxx » et valeur « default-first-site:b84bcef3-85fb-4d92-8204-2392acf0088d »

    VMware : Srm::Installation::XmlFileHandler::GetElementMap: ERREUR : La clé en double « xxxxxx » existe

    Solution : consultez le site https://kb.vmware.com/kb/2145520.

  • Le remplacement du certificat SSL de vCenter Server provoque des erreurs de validation de certificat dans Site Recovery Manager.

    Si vous remplacez le certificat SSL sur le système vCenter Server, une erreur de connexion peut se produire lorsque Site Recovery Manager tente de se connecter à vCenter Server.

    Solution : pour plus d'informations sur la façon de mettre à niveau des certificats vCenter Server et de permettre à des solutions telles que Site Recovery Manager de continuer à fonctionner, consultez l'article http://kb.vmware.com/kb/2109074.

  • La récupération d'urgence d'une machine virtuelle associée à un réseau VSS affiche le réseau du site protégé dans l'interface utilisateur pour des mappages réseau à espace réservé temporaires.

    Si vous utilisez un réseau VSS pour lequel vous n'avez pas configuré de mappage réseau standard et que vous exécutez une récupération d'urgence sur un plan de récupération contenant un groupe de protection de stratégie de stockage, Site Recovery Manager crée un mappage à espace réservé temporaire pour ce réseau. Lorsque vous exécutez le mappage à espace réservé temporaire, un réseau peut s'afficher sur le site secondaire avec le même nom que le réseau sur le site principal. Si vous n'avez pas créé explicitement ce réseau, il n'est pas réel. Néanmoins, il est possible de le sélectionner comme cible du mappage à espace réservé temporaire et la récupération réussira. Une fois la récupération terminée, le réseau s'affiche alors comme inaccessible, même si les machines virtuelles récupérées sont affichées comme connectées à ce réseau sur le site de récupération.

    Solution : après la récupération, mappez manuellement les machines virtuelles à un autre réseau et connectez-les à un véritable réseau.

  • Les mappages réseau de test ne sont pas supprimés lorsque le mappage réseau correspondant est supprimé.

    Si, lorsque vous créez des mappages réseau, vous configurez un mappage réseau spécifique pour tester des plans de récupération et que, ensuite, vous supprimez le mappage réseau principal, le mappage réseau de test n'est pas supprimé, même si le réseau du site de récupération que vous avez configuré n'est pas la cible d'un autre mappage. Par exemple :

    • Vous configurez un mappage réseau entre Protected_Network_Main sur le site protégé et Recovery_Network_Main sur le site de récupération.
    • Vous configurez un mappage réseau de test entre Recovery_Network_Main et Recovery_Network_Test à utiliser comme réseau pour des tests de plan de récupération.
    • Recovery_Network_Main sur le site de récupération n'est pas utilisé comme cible d'un autre mappage réseau.
    • Vous supprimez le mappage réseau entre Protected_Network_Main et Recovery_Network_Main utilisé pour les récupérations complètes.
    • Le mappage réseau de test entre Recovery_Network_Main et Recovery_Network_Test n'est pas supprimé.

    Solution : supprimez le mappage réseau de test manuellement.

  • Lorsque vous établissez une dépendance entre deux machines virtuelles, et que sur l'une d'elles vMotion est activé, tandis que sur l'autre non, la dépendance sur un stockage étiré échoue pendant un workflow en cours de migration.

    Solutions : supprimez la dépendance entre les machines virtuelles et exécutez à nouveau la migration planifiée avec vMotion. Réactivez manuellement la dépendance pour de futurs workflows de récupération.
    Si vous souhaitez préserver la dépendance entre les machines virtuelles, exécutez la migration planifiée sans vMotion. Les deux machines virtuelles migrent comme des machines virtuelles standard dans l'ordre de dépendance.

  • Site Recovery Manager échoue à effectuer le suivi de la suppression de machines virtuelles non critiques de l'inventaire vCenter Server, ce qui entraîne des erreurs MONF dans les workflows de récupération, de test de récupération et de test de nettoyage.

    Site Recovery Manager perd ses connexions aux serveurs vCenter Server sur le site protégé et le site de récupération et ne peut pas surveiller la suppression de machines virtuelles non critiques.

    Solution : redémarrez le serveur Site Recovery Manager.

  • Lorsque vous modifiez un mappage à espace réservé temporaire, l'erreur La clé, le nom ou l'identificateur « 6458aed1-6c80-4565-907f-189e6a102046 » spécifié existe déjà. peut s'afficher.

    Cette erreur peut se produire lorsqu'il existe déjà un mappage standard du même objet d'inventaire de site protégé.

  • Si vous renommez une banque de données associée à une machine virtuelle protégée, cela peut entraîner la perte des paramètres de protection et de récupération.

    Une machine virtuelle protégée peut perdre ses paramètres d'état de protection et de récupération si vous renommez la banque de données associée à la machine virtuelle. Arrêtez le serveur Site Recovery Manager, puis renommez les banques de données pour éviter de perdre les paramètres de récupération de la machine virtuelle.

    Solution : pour restaurer l'état de protection, redémarrez le serveur Site Recovery Manager du site protégé ou supprimez la banque de données affectée dans le groupe de protection. Ajoutez-la à nouveau, puis reconfigurez les paramètres de récupération.

  • Site Recovery Manager affiche des noms incorrects pour certains objets du site protégé dans des mappages à espace réservé.
    • Les centres de données affichent le nom vm à la place du nom de centre de données défini par l'utilisateur.
    • Les pools de ressources affichent le nom Resources à la place du nom du pool de ressources défini par l'utilisateur.
    • Si vous déplacez une machine virtuelle vers un autre dossier ou un autre pool de ressources après avoir protégé la machine virtuelle dans un groupe de protection de profil de stockage, les mappages à espace réservé générés après le déplacement affichent des ID internes comme folder-3 ou resgroup-5 à la place des noms d'objets définis par l'utilisateur.

    Solution : il n'existe aucune solution pour les noms d'objets incorrects dans les mappages d'inventaire. Consultez le rapport d'historique du workflow de test ou de récupération ayant échoué et entraîné la création des mappages à espace réservé. Par exemple, si vous connaissez l'inventaire du site protégé, vous pouvez déterminer le centre de données du site protégé, son dossier et le pool de ressources qui contenaient la machine virtuelle protégée ayant échoué et à récupérer en raison d'un mappage manquant.

  • L'exécution d'une migration planifiée pour laquelle vMotion est désactivé sur un stockage étiré avec un décalage de site statique peut échouer lors de l'étape de la synchronisation du stockage.

    Solution : après l'échec de la migration planifiée lors de la première tentative, exécutez manuellement l'opération de découverte des périphériques, puis relancez-la.

  • À la fin du workflow du plan de récupération, les dernières étapes de récupération continuent à afficher un état « En cours d'exécution ».

    L'état incorrect est un problème transitoire de l'interface utilisateur. Site Recovery Manager exécute toutes les étapes jusqu'à leur achèvement.

    Solution : cliquez sur l'icône d'actualisation globale pour actualiser l'interface. Toutes les étapes affichent l'état indiquant que l'opération s'est terminée correctement.

  • Les invites et les commandes disparaissent de la liste des étapes dans la vue de récupération.

    Après avoir ajouté une invite ou une commande dans Étapes de récupération > Vue de récupération, vous pouvez afficher la même invite ou commande dans la vue de test. Cependant, si vous tentez de modifier une invite ou une commande dans la vue de test, il se peut que l'invite ou la commande spécifique à la vue de récupération disparaisse de la liste des étapes.

    La disparition des invites ou des commandes est un problème transitoire de l'interface utilisateur qui n'affecte que la liste détaillée des étapes de récupération. Lors de l'exécution d'un test ou d'une récupération, Site Recovery Manager exécute l'ensemble des invites et des commandes, même si elles ne s'affichent pas dans la liste détaillée des étapes.

    Solution : cliquez sur l'icône d'actualisation globale pour actualiser l'interface. Toutes les légendes réapparaissent dans la liste des étapes.

  • Lors d'un échec de la baie de stockage sur le site protégé, Site Recovery Manager ne peut pas récupérer les machines virtuelles dans les groupes de protection de profil de stockage.

    Les machines virtuelles ne sont plus protégées, mais les données le sont toujours.

    Solution : récupérez manuellement les banques de données et les machines virtuelles sur le site de récupération.

  • L'installation de Site Recovery Manager échoue si le certificat de Platform Services Controller a expiré.

    Lorsque vous vous connectez à Platform Services Controller lors de l'installation de Site Recovery Manager, vous pouvez accepter le certificat de Platform Services Controller même s'il a expiré ou s'il n'est pas valide. L'installation échoue à l'étape de sélection de l'instance de vCenter Server à laquelle vous souhaitez vous connecter, avec l'erreur Impossible de valider vCenter Server. Détails : Erreur interne : code d'erreur inattendue : -1. La même erreur se produit si le certificat de Platform Services Controller expire après l'installation de Site Recovery Manager et l'exécution du programme d'installation de Site Recovery Manager en mode modification. Si le certificat de Platform Services Controller expire après avoir installé Site Recovery Manager, plusieurs erreurs peuvent également apparaître dans l'interface de Site Recovery Manager.

    Solution : remplacez le certificat de Platform Services Controller, puis réessayez l'installation.

  • La machine virtuelle réservée sur le site de récupération existe toujours après la suppression du groupe de protection et du plan de récupération.

    Lorsque vous supprimez le plan de récupération et le groupe de protection de l'inventaire SRM, la VM réservée est toujours visible sur le site de récupération. Une erreur se produit lorsque vous tentez de créer un nouveau groupe de protection avec la même banque de données et la même machine virtuelle. Lorsque vous tentez de supprimer manuellement la machine virtuelle réservée de l'inventaire vCenter Server, une erreur se produit. Site Recovery Manager marque la machine virtuelle comme orpheline.

    Solution : supprimez la machine virtuelle réservée et la machine virtuelle orpheline, puis créez le groupe de protection avec la même machine virtuelle.

  • Le nettoyage échoue s'il a lieu dans les 10 minutes suivant le redémarrage des hôtes ESXi du site de récupération à partir du mode maintenance.

    L'opération de nettoyage tente d'échanger les espaces réservés et repose sur le cache de tolérance des hôtes qui a une période d'actualisation de 10 minutes. Si vous tentez d'effectuer un échange sur des hôtes ESXi ayant été redémarrés dans l'intervalle de 10 minutes, Site Recovery Manager ne met pas à jour les informations dans le cache de résilience des hôtes Site Recovery Manager et l'opération d'échange échoue. L'opération de nettoyage échoue également.

    Solution : patientez 10 minutes et tentez un nouveau nettoyage.

  • La réexécution de la reprotection échoue avec l'erreur : Le groupe de protection '{protectionGroupName}' dispose de VM protégées avec des paramètres fictifs nécessitant une réparation.

    Si une opération ReloadFromPath échoue au cours de la première reprotection, les machines virtuelles protégées correspondantes entrent dans un état repairNeeded. Lorsque Site Recovery Manager exécute une reprotection sur le groupe de protection, il ne parvient ni à réparer les machines virtuelles protégées ni à restaurer les machines virtuelles réservées. L'erreur survient lorsque la première opération de reprotection échoue pour une machine virtuelle du fait que l'opération ReloadFromPath correspondante a échoué.

    Solution : exécutez à nouveau la reprotection avec l'option Forcer le nettoyage activée. Cette option termine l'opération de reprotection et active l'option Recréer l'espace réservé. Cliquez sur Recréer l'espace réservé pour réparer les machines virtuelles protégées et pour restaurer les machines virtuelles à espace réservé.

  • La récupération ne réussit pas à progresser après l'échec de la connexion au site protégé

    Si le site de protection devient inaccessible durant une opération de désactivation ou durant RemoteOnlineSync ou RemotePostReprotectCleanup, les deux opérations se produisant durant la reprotection, il se pourrait alors que le plan de récupération ne réussisse pas à progresser. Dans un tel cas, le système attend que les machines virtuelles ou les groupes qui faisaient partie du site de protection achèvent ces tâches interrompues. Si ce problème se produit durant une opération de reprotection, vous devez reconnecter le site de protection d'origine puis annuler et redémarrer le plan de reprise d'activité. Si ce problème se produit durant une récupération, il suffit d'annuler et de redémarrer le plan de récupération.

  • Le montage du volume VMFS récupéré échoue avec l'erreur : Échec de récupération de la banque de données.

    Cette erreur peut se produire en raison d'une latence entre vCenter, ESXi et Site Recovery Manager Server.

    Solution : exécutez à nouveau le plan de récupération.

  • Une perte temporaire des connexions de vCenter Server pourrait être à l'origine de problèmes de récupération pour les machines virtuelles avec des mappages de disques bruts

    En cas de perte de la connexion de vCenter Server pendant une récupération, l'une des situations suivantes peut se produire :

    • vCenter Server demeure indisponible et la récupération échoue. Pour résoudre ce problème, rétablissez la connexion avec vCenter Server et réexécutez la récupération.
    • En de rares cas, vCenter Server est à nouveau disponible et la machine virtuelle est récupérée. Dans une telle situation, si la machine virtuelle a des mappages de disques bruts (RDM), ceux-ci risqueraient de ne pas être correctement mappés. Suite au mauvais mappage des RDM, il se pourrait qu'il soit impossible d'allumer la machine virtuelle, ou des erreurs liées au système d'exploitation client ou aux applications exécutées sur le système d'exploitation client pourraient survenir.
      • S'il s'agit d'une récupération test, procédez à une opération de nettoyage et relancez le test.
      • S'il s'agit d'une récupération réelle, vous devez manuellement joindre le bon RDM à la machine virtuelle récupérée.

    Consultez la rubrique relative à la modification des paramètres de la machine virtuelle dans la documentation de vSphere pour en savoir plus sur l'ajout de mappages de disques bruts.

  • Annulation du plan de récupération inachevée

    Lors de l'exécution d'un plan de récupération, une tentative de synchronisation des machines virtuelles est effectuée. Il est possible d'annuler le plan de récupération, mais les tentatives d'annulation de l'exécution du plan de récupération n'aboutissent pas tant que la synchronisation n'est pas terminée ou expirée. Par défaut, le délai d'expiration est de 60 minutes. Vous pouvez utiliser les options suivantes pour effectuer une annulation du plan de récupération :

    • Mettez vSphere Replication en pause pour déclencher l'échec de la synchronisation. Lorsque la récupération entre dans un état d'erreur, utilisez vSphere Client pour redémarrer vSphere Replication sous l'onglet vSphere Replication. Après le redémarrage de la réplication, vous pouvez, le cas échéant, réexécuter le plan de récupération.
    • Attendez que la synchronisation soit terminée ou expirée. L'opération pourrait éventuellement durer assez longtemps, mais finira par se terminer. Au terme ou à l'expiration de la synchronisation, l'annulation du plan de reprise d'activité continue.

  • Erreur dans le plan de récupération lors de l'arrêt des machines virtuelles protégées : Erreur - Opération expirée : 900 secondes pendant l'étape Arrêt des machines virtuelles sur le site protégé.

    Si vous utilisez Site Recovery Manager pour protéger des banques de données sur des baies prenant en charge l'échange dynamique, par exemple avec une solution Clariion, l'exécution d'une récupération d'urgence lorsque le site protégé est partiellement arrêté ou d'une récupération forcée peut provoquer des erreurs lors de la réexécution du plan de récupération pour terminer les opérations du site protégé. Ce type d'erreur se produit lorsque le site protégé revient en ligne, mais que Site Recovery Manager ne parvient pas à arrêter les machines virtuelles protégées. Cette erreur survient généralement lorsque certaines baies rendent les LUN protégés uniquement accessibles en lecture seule, ce qui empêche ESXi de terminer l'E/S pour les machines virtuelles protégées sous tension.

    Solution : redémarrez les hôtes ESXi sur le site protégé qui sont affectés par les LUN en lecture seule.

  • La migration planifiée échoue avec le message : Erreur : Impossible de copier le fichier de configuration...

    Si dans un cluster contenant deux hôtes ESXi, un des hôtes perd sa connectivité au stockage, l'autre hôte peut généralement récupérer les machines virtuelles répliquées. Dans certains cas, l'autre hôte peut ne pas récupérer les machines virtuelles et la récupération échoue avec l'erreur suivante : Erreur : Impossible de copier le fichier de configuration...

    Solution : exécutez une nouvelle récupération.

  • Un test de nettoyage échoue avec une erreur de démontage des banques de données.

    L'exécution d'un nettoyage après un test de récupération peut échouer avec l'erreur Erreur - Impossible de démonter la banque de données 'nom_banque de données' de l'hôte 'nom_hôte'. L'opération n'est pas autorisée dans l'état actuel.. Ce problème survient si l'hôte a déjà démonté la banque de données avant l'exécution de l'opération de nettoyage.

    Solution : exécutez à nouveau l'opération de nettoyage.

  • L'exécution d'une migration planifiée d'un plan de récupération sans aucune machine virtuelle protégée laisse l'environnement dans un état inutilisable.

    Lorsqu'un groupe de protection ne contient aucune machine virtuelle et que vous exécutez un plan de récupération sur ce groupe de protection en mode de migration planifiée à partir du serveur Site Recovery Manager distant, l'opération échoue. Le plan passe à l'état Récupération incomplète et ne peut pas être supprimé, et le LUN se déconnecte de la protection et des hôtes de récupération.

    Solution : pour restaurer l'environnement, supprimez le groupe de protection et le plan de récupération et reconfigurez manuellement le LUN en utilisant l'interface de gestion du SAN.

  • Lorsque vous supprimez une autorisation pour un utilisateur sur un site protégé alors que vous avez ouvert une session sous le nom de cet utilisateur, le message d'erreur suivant s'affiche : Impossible de récupérer les données d'autorisation. La session est déjà ouverte. Une erreur similaire apparaît dans l'onglet Paramètres avancés.

    Cette erreur se produit lorsque vous supprimez vos propres autorisations au niveau du site. Le message devrait plutôt vous informer que vous ne disposez pas d'autorisations pour afficher la page.

  • L'exécution d'un plan de récupération échoue avec une erreur de machine virtuelle à l'étape de configuration du stockage.

    Les exécutions suivantes du plan de récupération échouent à la même étape de configuration du stockage pour la même machine virtuelle avec l'erreur La clé, le nom ou l'identificateur défini existe déjà. Si vous regardez dans l'inventaire vCenter Server, vous voyez deux machines virtuelles portant le même nom que celle qui a échoué. L'une d'elles se trouve dans le dossier Machines virtuelles découvertes. Ce problème est dû à un problème de communication connu entre vCenter Server et l'instance ESXi Server.

    Solution : annulez l'enregistrement de la copie de la machine virtuelle dans le dossier Machines virtuelles découvertes à partir de vCenter Server. Après avoir terminé cette opération pour toutes les machines virtuelles affectées, exécutez à nouveau le plan de récupération.

check-circle-line exclamation-circle-line close-line
Scroll to top icon