Les zones Kubernetes permettent aux administrateurs de cloud de définir le positionnement basé sur des stratégies pour les clusters et espaces de noms Kubernetes et les espaces de noms de superviseur utilisés dans les déploiements de Cloud Assembly. Dans cette page, l'administrateur peut spécifier les clusters disponibles pour le provisionnement des espaces de noms Kubernetes et les propriétés acceptables pour les clusters.

Les administrateurs de cloud peuvent associer les zones Kubernetes à des comptes de cloud TKGI configurés pour Cloud Assembly ou à des clusters Kubernetes externes qui ne sont associés à aucun projet.

Lorsque vous créez une zone Kubernetes, vous pouvez lui attribuer plusieurs ressources propres au fournisseur. Ces ressources déterminent les propriétés qui peuvent être définies pour les nouveaux clusters provisionnés : nombre d'employés, maîtres, CPU disponible, mémoire et autres paramètres de configuration. C'est ce que les fournisseurs TKGI appellent « plans TKGI ». Un administrateur peut également attribuer plusieurs clusters à une zone Kubernetes qui sera utilisée pour le placement des nouveaux espaces de noms Kubernetes provisionnés. L'administrateur peut seulement attribuer les clusters non intégrés, ou non gérés par CMX, et qui sont provisionnés via le fournisseur de cluster présélectionné. L'administrateur peut attribuer plusieurs zones Kubernetes à un même projet afin qu'elles soient toutes disponibles pour les opérations de placement réalisées dans ce projet.

Un administrateur de cloud peut attribuer des priorités à plusieurs niveaux :

  • Priorité de zone Kubernetes dans un projet
  • Priorité de ressource dans une zone Kubernetes
  • Priorité de cluster dans une zone Kubernetes

L'administrateur de cloud peut également attribuer des balises à plusieurs niveaux :

  • Balises de capacité par zone Kubernetes
  • Balises par attribution de ressource
  • Balises par attribution de cluster

Vous pouvez créer des zones Kubernetes avec des espaces de noms de superviseur sur vSphere de la même manière que vous utilisez des espaces de noms Kubernetes génériques. Pour ajouter un espace de noms de superviseur à une zone Kubernetes, vous devez associer la zone à un point de terminaison vSphere 7 qui contient les ressources d'espace de noms Pacific souhaitées.

Service Broker contient une version de la page de la zone Kubernetes pour permettre aux administrateurs de Service Broker d'accéder aux zones Kubernetes existantes afin qu'ils puissent créer des stratégies de positionnement pour les espaces de noms et les clusters Kubernetes provisionnés à partir du catalogue.

Conditions préalables

Configurez l'intégration avec un déploiement approprié de VMware Tanzu Kubernetes Grid Integrated Edition (TKGI). Reportez-vous à la section Configurer VMware Tanzu Kubernetes Grid Integrated Edition Integration dans Cloud Assembly

Procédure

  1. Sélectionnez Infrastructure > Configurer > Zone Kubernetes et cliquez sur Nouvelle zone Kubernetes.
  2. Entrez le nom du compte d'intégration TKGI auquel vous souhaitez appliquer cette zone.
    Cela définit le compte de cloud ou le point de terminaison associé à la zone. Vous ne pouvez attribuer qu'un seul point de terminaison à chaque zone. Si vous travaillez avec l'espace de noms de superviseur sur vSphere, vous pouvez sélectionner uniquement des instances de vSphere à cet emplacement qui contiennent des espaces de noms de superviseur.
  3. Tapez un nom et une description pour la zone Kubernetes.
  4. Le cas échéant, ajoutez des balises de capacité. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Utilisation de balises de capacité dans Cloud Assembly.
  5. Cliquez sur Enregistrer.
  6. Cliquez sur l'onglet À la demande et ajoutez les plans TKGI nécessaires pour la zone à utiliser pour le provisionnement de cluster.
    Vous pouvez sélectionner un ou plusieurs plans et leur attribuer des priorités. Plus le numéro est petit, plus la priorité est élevée. Les attributions de priorité s'effectuent après la sélection basée sur les balises.
  7. Cliquez sur l'onglet Cluster, puis sur le Compute bouton Ajouter un calcul pour ajouter des clusters Kubernetes ou des clusters superviseurs à la zone. Si vous travaillez avec un cluster externe, il est automatiquement intégré à Cloud Assembly lorsque vous le sélectionnez.
    Vous pouvez ajouter des espaces de noms Kubernetes au cluster sur la page Clusters Kubernetes dans Cloud Assembly.

Résultats

Les zones Kubernetes sont configurées pour être utilisées avec des déploiements Cloud Assembly.

Que faire ensuite

Attribuez la zone Kubernetes à un projet.

  1. Sélectionnez Infrastructure > Administration > Projets, puis sélectionnez le projet que vous souhaitez associer à la zone Kubernetes.
  2. Sur la page Projet, cliquez sur l'onglet Provisionnement Kubernetes.
  3. Cliquez sur Ajouter une zone Kubernetes et ajoutez la zone que vous venez de créer. Le cas échéant, spécifiez plusieurs zones et définissez la priorité de chaque zone.
  4. Cliquez sur Enregistrer.

Après avoir attribué une zone à un projet, vous pouvez utiliser la page Modèles de cloud sous l'onglet Conception pour provisionner un déploiement basé sur la zone Kubernetes et sur la configuration du projet. Cette page Modèles de cloud inclut des options permettant d'ajouter un cluster K8S, un espace de noms K8S et un espace de noms de superviseur. Sélectionnez l'option appropriée pour la ressource Kubernetes utilisée.