Vous pouvez configurer une connexion aux ressources Red Hat OpenShift sur site et dans le cloud pour prendre en charge les fonctionnalités d'intégration et de gestion de Kubernetes de niveau entreprise dans Cloud Assembly.

Cloud Assembly prend en charge l'intégration avec les versions 3.x d'OpenShift.

Conditions préalables

  • Vous devez disposer d'une implémentation Red Hat OpenShift correctement configurée.
  • Vous devez disposer d'un proxy cloud existant ou en configurer un nouveau si le serveur cible se trouve sur un cloud privé. Pour plus d'informations sur le fonctionnement du proxy cloud, reportez-vous au livre blanc Understanding the VMware Cloud Services Cloud Proxy (Présentation du proxy cloud de VMware Cloud Services).
  • Vérifiez que vous disposez des informations d'identification administrateur de cloud. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Présentation des rôles d'utilisateur vRealize Automation Cloud.
  • VMware fournit des ressources que vous pouvez utiliser pour créer un cluster OpenShift avec un modèle de cloud à l'emplacement suivant : https://flings.vmware.com/enterprise-openshift-as-a-service-on-cloud-automation-services. Vous pouvez utiliser des clusters créés avec ces ressources en tant que clusters globaux dans les zones Kubernetes pour créer des espaces de noms en libre-service.

Procédure

  1. Sélectionnez Infrastructure > Connexions > Intégrations et cliquez sur Ajouter une intégration.
  2. Sélectionnez Red Hat OpenShift.
  3. Entrez l'Adresse et l'Emplacement du serveur OpenShift.
    Si le serveur OpenShift réside dans un cloud privé, vous devez configurer un proxy cloud pour y accéder. Cliquez sur Nouveau proxy cloud.
  4. Sélectionnez le Type d'informations d'identification approprié et entrez les informations d'identification appropriées.
    L'intégration OpenShift prend en charge un nom d'utilisateur et mot de passe OAuth, une clé publique ou une authentification de jeton Bearer.
  5. Entrez un Nom et une Description appropriés pour l'intégration OpenShift.
  6. Si vous utilisez des balises pour prendre en charge une stratégie de marquage, entrez des balises de capacité appropriées. Reportez-vous aux sections Utilisation des balises pour gérer les ressources et les déploiements de Cloud Assembly et Création d'une stratégie de balisage.
  7. Cliquez sur Ajouter.

Résultats

Lors de la création d'une intégration, de nouveaux clusters Kubernetes s'affichent dans la section correspondante de la page Kubernetes. Vous pouvez créer des zones Kubernetes et les attribuer à un projet. En outre, vous pouvez configurer des espaces de noms Kubernetes qui facilitent la gestion des clusters dans les grands groupes et les grandes organisations.

Que faire ensuite

Créez ou sélectionnez les zones Kubernetes appropriées, puis sélectionnez un ou plusieurs clusters ou espaces de noms, et attribuez-les à un projet. Vous pouvez ensuite créer et publier des modèles de cloud pour permettre aux utilisateurs de générer des déploiements en libre-service faisant appel à Kubernetes.