Vous devez soigneusement planifier et mettre en place une stratégie de balisage appropriée en fonction des objectifs et de la structure informatique de votre organisation pour optimiser la fonctionnalité Cloud Assembly et minimiser les risques de confusion.

Si le balisage sert à plusieurs fins, la stratégie de balisage doit être adaptée aux besoins, à la structure et aux objectifs de votre organisation.

Meilleures pratiques en matière de balisage

Certaines des caractéristiques générales d'une stratégie de balise efficace sont les suivantes :

  • Conception et mise en œuvre d'un plan de balisage cohérent en rapport avec la structure de votre entreprise et communication du plan à tous les utilisateurs concernés. Un plan doit prendre en charge vos besoins de déploiement, utiliser un langage lisible et être compréhensible par tous les utilisateurs concernés.
  • Utilisation de noms et de valeurs de balise simples, clairs et pertinents. Par exemple, les noms de balise des éléments de réseau et de stockage doivent être clairs et cohérents afin que les utilisateurs puissent facilement en comprendre le sens lorsqu'ils sélectionnent ou vérifient les attributions de balise pour une ressource déployée.
  • Bien qu'il soit possible de créer des balises avec un nom sans valeur, il est toutefois recommandé de créer une valeur applicable pour chaque nom de balise afin de clarifier l'utilisation de la balise pour les autres utilisateurs.
  • Évitez de créer des balises dupliquées ou superflues. Par exemple, créez uniquement des balises sur les éléments de stockage qui concernent les problèmes de stockage.

Mise en œuvre du balisage

Lors de la définition d'une stratégie de balisage de base, planifiez les principaux éléments à prendre en compte. La liste suivante présente les points clés à prendre en considération lors du mappage de votre stratégie. Ces points sont indicatifs et non définitifs. Beaucoup d'autres facteurs hautement pertinents pour votre entreprise peuvent entrer en ligne de compte. Votre stratégie doit répondre à vos scénarios d'utilisation spécifiques.
  • Le nombre d'environnements différents dans lesquels vous effectuez le déploiement. En règle générale, vous créerez des balises qui représentent chaque environnement.
  • La manière dont vos ressources de calcul sont structurées et utilisées pour prendre en charge les déploiements.
  • Le nombre de régions ou d'emplacements différents dans lesquels vous effectuez le déploiement. En règle générale, vous créerez des balises, au niveau du profil, qui représentent chaque région ou emplacement.
  • Le nombre d'options de stockage différentes disponibles pour les déploiements et la manière dont vous voulez les définir. Ces options doivent être représentées par des balises.
  • La classification par catégorie de vos options de mise en réseau et la création de balises pour prendre en compte toutes les options applicables.
  • Les variables de déploiement classiques. Par exemple, dans combien d'environnements distincts vous envisagez d'effectuer le déploiement. En général, bon nombre d'entreprises possèdent au minimum un environnement de test, de développement et de production. Vous devrez créer et coordonner les balises de contrainte de Blueprint et les balises de capacité de zone de cloud correspondantes afin de pouvoir configurer aisément les déploiements dans un ou plusieurs de ces environnements.
  • La coordination des balises sur les ressources réseau et de stockage pour qu'elles aient une signification logique dans le contexte des profils réseau et de stockage où elles sont utilisées. Les balises de ressource peuvent servir de niveau de contrôle plus fin lors du déploiement des ressources.
  • La coordination des balises de capacité de profil réseau et de zone de cloud, ainsi que d'autres balises de capacité, avec les balises de contrainte de Blueprint. En règle générale, l'administrateur commence par créer les balises de capacité pour les zones de cloud et les profils réseau. Les utilisateurs peuvent ensuite créer des Blueprints avec des contraintes qui correspondent à ces balises de capacité.

Après avoir identifié les points les importants pour votre organisation, vous pouvez planifier les noms de balise appropriés qui répondent à ces points d'une manière logique. Ensuite, vous pouvez créer un plan de votre stratégie et le mettre à la disposition de tous les utilisateurs disposant de privilèges pour créer ou modifier les balises.

Une méthode de mise en œuvre utile consiste à commencer par le balisage de chacune des ressources de calcul de votre infrastructure. Comme mentionné, utilisez pour les noms de balise des catégories logiques qui se rapportent à la ressource spécifique. Par exemple, vous pourriez baliser les ressources de stockage en utilisant le format logique niveau1, niveau2, et ainsi de suite. Vous pourriez aussi baliser les ressources de calcul en fonction de leur système d'exploitation, par exemple Windows, Linux, etc.

Après avoir balisé les ressources, vous pouvez envisager de créer des balises pour les profils réseau et de stockage et les zones de cloud qui conviennent le mieux à vos besoins.