Un mappage d'image regroupe un ensemble de spécifications de système d'exploitation cible prédéfinies pour un compte ou une région de cloud spécifique dans vRealize Automation Cloud à l'aide de la nomination du langage naturel.

Les comptes de fournisseur de cloud, tels que Microsoft Azure et Amazon Web Services, utilisent des images pour regrouper un ensemble de conditions de déploiement cibles, y compris le système d'exploitation et les paramètres de configuration associés. Les environnements basés sur vCenter et NSX, y compris VMware Cloud on AWS, utilisent un mécanisme de regroupement similaire pour définir un ensemble de conditions de déploiement de système d'exploitation. Lorsque vous créez, puis déployez et itérez un modèle de cloud, vous choisissez une image disponible qui répond le mieux à vos besoins.

Classez les mappages d'image de votre projet par paramètres de système d'exploitation similaires, par stratégie de marquage et par intention de déploiement fonctionnel.

Pour obtenir un exemple de définition d'un mappage d'image élémentaire, reportez-vous à la section Cas d'utilisation de WordPress : ajouter des mappages d'image.

Pour simplifier la création d'un modèle de cloud, vous pouvez sélectionner une option de préconfiguration lorsque vous ajoutez un nouveau compte de cloud. Lorsque vous sélectionnez l'option de préconfiguration, le mappage de type et le mappage d'image les plus populaires de votre organisation pour la région spécifiée sont sélectionnés.

Lorsque vous ajoutez des informations d'image à un modèle de cloud, vous utilisez l'entrée image ou imageRef dans la section properties d'un composant de machine. Par exemple, si vous souhaitez cloner à partir d'un snapshot, utilisez la propriété imageRef.

Pour obtenir des exemples d'entrées image et imageRef dans le code de modèle de cloud, reportez-vous au Conception de vos déploiements de Cloud Assembly.

Pour attribuer une autorisation sur une bibliothèque de contenu, un administrateur doit accorder une autorisation globale à l'utilisateur. Pour obtenir des informations complémentaires, reportez-vous à la section Héritage hiérarchique des autorisations pour les bibliothèques de contenu dans Administration d'une machine virtuelle vSphere dans la documentation VMware vSphere.

Synchronisation des images pour le compte de cloud/la région

Vous pouvez exécuter la synchronisation des images pour vous assurer que les images que vous ajoutez ou supprimez pour un compte de cloud ou une région spécifique sur la page Infrastructure > Configurer > Mappage d'image sont à jour.
  1. Pour ouvrir le compte de cloud/la région associé(e), sélectionnez Infrastructure > Connexions > Comptes de cloud. Sélectionnez le compte de cloud/la région existant(e).
  2. Cliquez sur le bouton Synchroniser les images et attendez que l'action se termine.

    Icône de synchronisation des images sur la page de compte de cloud

  3. Une fois l'action terminée, cliquez sur Infrastructure > Configurer > Mappage d'image. Modifiez un mappage d'image existant ou définissez-en un nouveau, puis sélectionnez le compte de cloud/la région de l'étape 1.
  4. Sur la page Mappage d'image, cliquez sur l'icône de synchronisation des images.

    Icône de synchronisation des images affichée sur la page Mappage d'image

  5. Sur la page Mappage d'image, configurez les paramètres de mappage d'image pour le compte de cloud/la région spécifié(e).

Affichage des détails OVF

Vous pouvez inclure des spécifications OVF dans les objets de modèle de cloud Cloud Assembly, tels que les composants de machine vCenter et les cartes d'images. Si votre image contient un fichier OVF, vous pouvez découvrir son contenu sans ouvrir le fichier. Passez le curseur sur le fichier OVF pour afficher les détails OVF, y compris son nom et son emplacement. Pour plus d'informations sur le format de fichier OVF, consultez vcenter ovf: property.

Passez le curseur sur le symbole Afficher les détails OVF et cliquez pour voir le contenu OVF

Utilisation de contraintes et de balises pour affiner la sélection d'image

Pour affiner la sélection d'image dans un modèle de cloud, vous pouvez ajouter une ou plusieurs contraintes pour spécifier des restrictions basées sur des balises quant au type d'image pouvant être déployé. L'exemple de contraintes fourni, qui s'affiche lorsque vous créez ou modifiez une configuration de mappage d'image, est !license:none:hard. Cet exemple illustre une restriction basée sur des balises, dans laquelle l'image ne peut être utilisée que si la balise license:none est absente du modèle de cloud. Si vous ajoutez des balises telles que license:88 et license:92, l'image indiquée ne peut être utilisée que si les balises license:88 et license:92 sont présentes dans le modèle de cloud.

Exemple de contraintes de mappage d'image expliqué ci-dessus

Utilisation d'un script de configuration cloud pour contrôler le déploiement

Vous pouvez utiliser un script de configuration de cloud dans un mappage d'image, un modèle de cloud ou les deux pour définir des caractéristiques de système d'exploitation personnalisées à utiliser dans un déploiement Cloud Assembly. Par exemple, selon que vous déployez un modèle de cloud dans un cloud public ou privé, vous pouvez appliquer des autorisations d'utilisateur, des autorisations de système d'exploitation ou d'autres conditions spécifiques à l'image. Un script de configuration de cloud suit le format cloud-init pour les images Linux ou le format cloudbase-init pour les images Windows. Cloud Assembly prend en charge l'outil cloud-iInit pour les systèmes Linux et l'outil cloudbase-init pour les systèmes Windows.

Pour les ordinateurs Windows, vous pouvez utiliser n'importe quel format de script de configuration de cloud pris en charge par cloudbase-init.

Dans l'exemple de code de modèle de cloud ci-dessous, la ressource machine utilise une image contenant un script de configuration de cloud, dont le contenu est visible dans l'entrée image.
resources:
  demo-machine:
    type: Cloud.vSphere.Machine
    properties:
      flavor: small
      image: MyUbuntu16 
        https://cloud-images.ubuntu.com/releases/16.04/release-20170307/ami-ubuntu-16.04-1.10.3-00-15269239.ova
      cloudConfig: |
        ssh_pwauth: yes
        chpasswd:
          list: |
            ${input.username}:${input.password}
          expire: false
        users:
          - default
          - name: ${input.username}
            lock_passwd: false
            sudo: ['ALL=(ALL) NOPASSWD:ALL']
            groups: [wheel, sudo, admin]
            shell: '/bin/bash'
        runcmd:
          - echo "Defaults:${input.username}  !requiretty" >> /etc/sudoers.d/${input.username}

Utilisation conjointe d'un mappage d'image et d'un modèle de cloud contenant chacun un script de configuration de cloud

Lorsqu'un modèle de cloud contenant un script de configuration de cloud utilise un mappage d'image contenant lui-même un script de configuration de cloud, les deux scripts sont combinés. L'action de fusion traite d'abord le contenu du script de mappage d'image, puis ensuite le contenu du script de modèle de cloud, en tenant compte du fait que les scripts sont au format #cloud-config ou non.

  • Pour les scripts au format #cloud-config, la fusion combine le contenu de chaque module (par exemple runcmd, users et write_files) de la manière suivante :
    • Pour les modules dont le contenu est une liste, les listes de commandes du mappage d'image et du modèle de cloud sont fusionnées, en excluant les commandes qui sont identiques dans les deux listes.
    • Pour les modules dont le contenu est un dictionnaire, les commandes sont fusionnées et le résultat est une combinaison des deux dictionnaires. Si la même clé existe dans les deux dictionnaires, la clé du dictionnaire du script de mappage d'image est conservée et la clé du dictionnaire du script de modèle de cloud est ignorée.
    • Pour les modules dont le contenu est une chaîne, les valeurs de contenu du script de mappage d'image sont conservées et les valeurs de contenu du script de modèle de cloud sont ignorées.
  • Pour les scripts dont le format n'est pas #cloud-config ou lorsqu'un script est au format #cloud-config et que l'autre ne l'est pas, les deux scripts sont combinés de manière à ce que le script de mappage d'image soit exécuté en premier et que le script de modèle de cloud soit exécuté une fois le script de mappage d'image terminé.

Pour obtenir des informations connexes sur la fusion de scripts cloudbase-init, consultez Fusion de sections de données d'utilisateur.

Plus d'informations sur la configuration et l'utilisation de scripts de configuration cloud

Pour configurer cloud-init pour les déploiements Windows dans Cloud Assembly, consultez Comment configurer une image de modèle Windows avec cloud-init ou cloudbase-init dans vRealize Automation Cloud.

Pour plus d'informations sur l'utilisation des scripts de configuration de cloud, reportez-vous à la section Initialisation automatique d'une machine dans un modèle de cloud Cloud Assembly et à l'article d'un blogueur VMware Customizing Cloud Assembly Deployments with Cloud-Init (Personnalisation des déploiements de Cloud Assembly avec Cloud-Init).