Vous pouvez ajouter autant de clusters à un SDDC de cloud que la valeur maximale configurée pour votre compte.

Des clusters supplémentaires sont créés dans la ou les mêmes zones de disponibilité que le SDDC initial.

Lorsque vous déployez un cluster supplémentaire, selon qu'il s'agisse d'un cluster de zone de disponibilité unique ou d'un cluster étendu, vous ne devez pas sélectionner le même type d'hôte utilisé dans le cluster initial créé pour le SDDC. En revanche, tous les hôtes d'un cluster donné doivent être de type identique.

Les réseaux logiques que vous avez créés pour votre SDDC sont automatiquement partagés entre tous les clusters. Les ressources de calcul et de stockage sont configurées de la même façon pour tous les clusters. Par exemple :
  • Chaque cluster contient une instance de Compute-ResourcePool disposant des mêmes autorisations que celle créée dans le cluster SDDC initial.
  • Chaque cluster contient une instance de workloadDatastore disposant des mêmes autorisations que celle créée dans le cluster SDDC initial.
Note : Le premier cluster créé dans le SDDC est réservé aux charges de travail de gestion et contient un Mgmt-ResourcePool et un vsanDatastore. Des clusters supplémentaires sont créés si nécessaire pour un workloadDatastore.

Procédure

  1. Connectez-vous à la Console VMC à l'adresse https://vmc.vmware.com.
  2. Sur la carte du SDDC auquel vous souhaitez ajouter un cluster, sélectionnez Actions > Ajouter un cluster.
  3. Sélectionnez le type d'hôte.
    Option Description
    i3 (SSD local) Provisionner des hôtes avec une quantité fixe de stockage SSD local par hôte.
    I3en (SSD local) Provisionner des hôtes avec une plus grande quantité de stockage SSD local par hôte. Les hôtes I3en sont actuellement disponibles avec la version 1.10v4 du logiciel SDDC et ne sont disponibles que dans certaines régions.
  4. Spécifiez le nombre de cœurs de CPU à activer pour chaque hôte du cluster.
    Pour les hôtes i3, tous les cœurs de CPU sont activés par défaut sur chaque hôte dans le cluster. Si vous souhaitez désactiver certains cœurs pour économiser sur les coûts des licences pour les applications qui sont concédées sous licence sur une base par cœur, vous pouvez activer un sous-ensemble des cœurs disponibles. Ce sous-ensemble s'applique à tous les hôtes du cluster. D'autres cœurs sur chaque hôte sont désactivés et restent désactivés pendant toute la durée de vie de l'hôte.

    Pour les hôtes i3en, tous les cœurs de CPU utilisent l'hyperthreading et sont proposés comme cœurs logiques par défaut sur chaque hôte du cluster. Si vous souhaitez désactiver certains cœurs pour économiser sur les coûts des licences pour les applications qui sont concédées sous licence sur une base par cœur, vous pouvez activer un sous-ensemble des cœurs disponibles. Ce sous-ensemble est proposé comme cœurs physiques et s'applique à tous les hôtes du cluster. D'autres cœurs sur chaque hôte sont désactivés et restent désactivés pendant toute la durée de vie de l'hôte.

    Important : La réduction du nombre de cœurs affecte les performances de calcul de toutes les charges de travail sur l'hôte et augmente la probabilité de dégradation des performances du système. Par exemple, la surcharge de vCenter et de vSAN peut devenir plus perceptible, et les opérations telles que l'ajout de clusters et d'hôtes peuvent prendre plus de temps.
  5. Sélectionnez le nombre d'hôtes dans le cluster.
  6. Cliquez sur Ajouter un Cluster.

Résultats

Une barre de progression affiche la progression de la création du cluster.