Chaque zone DNS de votre réseau SDDC représente une partie de l'espace de noms DNS que vous gérez vous-même.

Les zones DNS dans le SDDC se divisent en deux catégories :
  • Les zones par défaut, où les serveurs écoutent les requêtes DNS provenant de toutes les machines virtuelles SDDC sur un sous-réseau de la zone.
  • Les zones de nom de domaine complet, où les serveurs écoutent les demandes DNS transférées à partir d'une zone par défaut.
Les passerelles de calcul et de gestion sont toutes configurées avec une seule zone DNS par défaut. Vous pouvez ajouter jusqu'à quatre zones supplémentaires de chaque type afin d'avoir la flexibilité de disposer de plusieurs serveurs et sous-domaines DNS. Pour plus d'informations sur la façon dont NSX-T implémente les zones DNS, consultez Ajouter une zone DNS dans le Guide d'administration de NSX-T Data Center.

Procédure

  1. Connectez-vous à la Console VMC à l'adresse https://vmc.vmware.com.
  2. Cliquez sur Mise en réseau et sécurité > DNS et ouvrez l'onglet Zones DNS.
  3. Pour ajouter une zone par défaut, sélectionnez AJOUTER UNE ZONE DNS > Ajouter une zone par défaut.
    Vous pouvez ajouter ou modifier des adresses IP pour les redirecteurs DNS de la passerelle de gestion et de la passerelle de calcul dans la zone DNS par défaut. Les requêtes DNS des machines virtuelles dans la zone par défaut sont envoyées à ces adresses IP par défaut si elles ne correspondent pas aux critères d'une zone de nom de domaine complet.
    1. Entrez un nom et éventuellement une description. Vous utilisez ce nom si vous créez des règles de pare-feu DNS qui s'appliquent au trafic dans cette zone.
    2. Entrez les adresses IP de trois serveurs DNS au maximum. Tous les serveurs DNS que vous spécifiez doivent être configurés de la même manière.
    3. (Facultatif) Entrez une adresse IP dans le champ Adresse IP source.
  4. Pour ajouter une zone de nom de domaine complet, sélectionnez AJOUTER UNE ZONE DNS > Ajouter une zone de nom de domaine complet.
    Spécifiez un ou plusieurs noms de domaine complets pour activer le transfert DNS. Un redirecteur DNS est associé à une zone DNS par défaut et à cinq zones DNS de nom de domaine complet au maximum. Lorsqu'il reçoit une requête DNS depuis une machine virtuelle dans la zone, le redirecteur DNS compare le nom de domaine de la requête avec les noms de domaine des zones DNS de nom de domaine complet. Si une correspondance est trouvée, la requête est transférée aux serveurs DNS spécifiés dans la zone DNS de nom de domaine complet. Sinon, la requête est transférée aux serveurs DNS spécifiés dans la zone DNS par défaut.
    1. Entrez un nom et éventuellement une description. Vous utilisez ce nom si vous créez des règles de pare-feu DNS qui s'appliquent au trafic dans cette zone.
    2. Entrez un nom de domaine complet pour le domaine. Il doit s'agir d'un nom de domaine complet, tel que example.com.
    3. Entrez l'adresse IP de trois serveurs DNS au maximum.
    4. (Facultatif) Entrez une adresse IP dans le champ Adresse IP source.
  5. (Facultatif) Marquez la zone DNS.

    Pour plus d'informations sur le balisage d'objets NSX-T, reportez-vous à la section Ajouter des balises à un objet dans le Guide d'administration de NSX-T Data Center.

  6. Cliquez sur ENREGISTRER.