Les machines virtuelles de charge de travail se connectent à Internet par défaut. Les règles NAT et les règles de pare-feu distribué offrent un contrôle précis sur ces connexions.