Si votre machine hôte est équipée d'un disque SSD, l'hôte informe les systèmes d'exploitation client qu'il tourne sur un SSD.

Cela permet aux systèmes d'exploitation client d’optimiser leurs comportements. Comment les machines virtuelles reconnaissent SSD et utilisent cette information en fonction du système d'exploitation client et le type de disque du disque virtuel (SCSI, SATA ou IDE).

  • Sur les machines virtuelles Windows 8, Windows 10, Ubuntu et Red Hat Enterprise Linux, tous les types de lecteurs peuvent signaler leurs disques virtuels comme des disques SSD.

  • Sur les machines virtuelles Windows 7, seuls les disques virtuels IDE et SATA peuvent signaler leurs disques virtuels comme SSD. Les disques virtuels SCSI se signalent SSD que lorsqu'ils sont utilisés comme disque système dans une machine virtuelle, ou comme un lecteur mécanique lorsqu'ils sont utilisés comme un lecteur de données dans une machine virtuelle.

  • Sur les machines virtuelles Mac, seuls les disques virtuels SATA sont signalés comme SSD. Les disques virtuels IDE et SCSI sont signalés comme lecteurs mécaniques.

Utilisez le système d'exploitation de la machine virtuelle pour vérifier que votre machine virtuelle utilise SSD comme disque virtuel.