Cryptez et imposez des restrictions à votre machine virtuelle pour contrôler son utilisation et l’accès à son contenu.

Le cryptage d’une machine virtuelle consiste à définir un mot de passe nécessaire pour l’ouvrir. Vous pouvez à tout moment supprimer le cryptage ou modifier le mot de passe.

Remarque :

Les machines virtuelles volumineuses, telles que celles dépassant 50 Go, peuvent générer un avertissement d'espace disque faible.

Si vous disposez de Fusion Pro, vous pouvez également activer des restrictions pour empêcher les utilisateurs de modifier la machine virtuelle. Lorsque les restrictions sont activées, les utilisateurs ne peuvent pas supprimer des périphériques virtuels, modifier l'allocation mémoire, modifier des périphériques amovibles ou changer la compatibilité du matériel virtuel.

Vous pouvez éventuellement forcer les utilisateurs à changer le mot de passe de cryptage s'ils déplacent ou copient la machine virtuelle. Par exemple, un enseignant peut fournir une copie de la machine virtuelle à tous les élèves de sa classe et définir cette restriction pour que tous les élèves aient à créer leur propre mot de passe de cryptage.

Vous pouvez également fixer la date et l’heure d’expiration d’une machine virtuelle. L’utilisateur se peut pas accéder à une machine virtuelle expirée. Vous pouvez prolonger la date d'expiration d'une machine virtuelle expirée en supprimant la restriction ou en modifiant la date et l'heure d’expiration.

Lorsque vous activez les restrictions, vous définissez un mot de passe des restrictions. Une fois les restrictions activées, vous ne pouvez pas apporter de modifications aux réglages de configuration de la machine virtuelle ou aux règles de restrictions sauf si vous désactivez d'abord les restrictions. Pour désactiver les restrictions, vous devez entrer le mot de passe des restrictions.

La fonction des restrictions est disponible uniquement si vous disposez de Fusion Pro.