La syntaxe comprend le schéma d'URI vmware-view, un chemin d'accès spécifiant le poste de travail ou l'application et, en option, une requête permettant de spécifier des actions de poste de travail ou d'application, ou des options de configuration.

Spécification d'URI

Utilisez la syntaxe suivante pour créer des URI pour démarrer Horizon Client :

vmware-view://[authority-part][/path-part][?query-part]

Le seul élément requis est le schéma d'URI, vmware-view. Pour certaines versions de certains systèmes d'exploitation client, le nom du schéma est sensible à la casse. Il faut ainsi utiliser vmware-view.

Important : Pour tous les éléments, les caractères non ASCII doivent d'abord être encodés en UTF-8 [STD63], puis chaque octet de la séquence UTF-8 correspondante doit être codé en pourcentage pour être représenté en tant que caractères URI.

Pour plus d'informations sur l'encodage de caractères ASCII, consultez la référence d'encodage d'URL sur http://www.utf8-chartable.de/.

authority-part
Spécifie l'adresse du serveur et, éventuellement, un nom d'utilisateur, un numéro de port non défini par défaut, ou bien les deux. Les traits de soulignement (_) ne sont pas pris en charge dans les noms de serveur. Les noms de serveur doivent être conformes à la syntaxe DNS.

Pour spécifier un nom d'utilisateur, utilisez la syntaxe suivante :

user1@server-address

Vous ne pouvez pas spécifier d'adresse UPN, ce qui inclut le domaine. Pour spécifier le domaine, vous pouvez utiliser la partie de requête domainName de l'URI.

Pour spécifier un numéro de port, utilisez la syntaxe suivante :

server-address:port-number
path-part
Spécifie le poste de travail ou l'application. Utilise le nom d'affichage du poste de travail ou de l'application. Ce nom est celui spécifié dans View Administrator lorsque le pool de postes de travail ou d'applications a été créé. Si le nom affiché contient un espace, utilisez le mécanisme de codage %20 pour représenter l'espace.
query-part
Spécifie les options de configuration à utiliser ou les actions du poste de travail ou de l'application à effectuer. Les requêtes ne sont pas sensibles à la casse. Pour utiliser plusieurs requêtes, utilisez une esperluette (&) entre les requêtes. En cas de conflit entre des requêtes, la dernière requête de la liste est utilisée. Utilisez la syntaxe suivante :
query1=value1[&query2=value2...]

Requêtes prises en charge

Cette rubrique répertorie les requêtes prises en charge pour ce type d'Horizon Client. Si vous créez des URI pour plusieurs types de clients, tels que des clients de postes de travail et des clients mobiles, reportez-vous au guide Utilisation de VMware Horizon Client pour chaque type de système client.

action
Tableau 1. Valeurs pouvant être utilisées avec la requête d'action
Valeur Description
browse Affiche une liste des postes de travail ou applications disponibles hébergées sur le serveur spécifié. Il ne vous est pas demandé de spécifier un poste de travail ou une application pour l'utilisation de cette action.
start-session Ouvre l'application ou le poste de travail spécifié. Si aucune requête d'action n'est fournie et que le nom du poste de travail ou de l'application est fourni, start-session est l'action par défaut.
reset

Éteint puis redémarre le poste de travail spécifié ou l'application distante. Les données non enregistrées sont perdues. La réinitialisation d'un poste de travail distant équivaut à appuyer sur le bouton Réinitialiser d'un ordinateur physique.

logoff Déconnecte l'utilisateur du système d'exploitation invité sur le poste de travail distant. Si vous spécifiez une application, l'action est ignorée ou l'utilisateur final voit le message d'avertissement « Action d'URI non valide ».
args
Spécifie des arguments de ligne de commande à ajouter au lancement d'applications distantes. Utilisez la syntaxe args= value, où value est une chaîne. Utilisez l'encodage avec pourcentage pour les caractères suivants :
  • Pour un deux-points (:), utilisez %3A
  • Pour une barre oblique inversée (\), utilisez %5C
  • Pour un espace ( ), utilisez %20
  • Pour un guillemet ("), utilisez %22

Par exemple, pour spécifier le nom de fichier "My new file.txt" pour l'application Notepad++, utilisez %22My%20new%20file.txt%22.

appProtocol
Pour les applications distantes, les valeurs valides sont PCOIP et BLAST. Par exemple, pour spécifier le protocole PCoIP, utilisez la syntaxe appProtocol=PCOIP.
connectUSBOnInsert
Connecte un périphérique USB au poste de travail au premier plan lorsque vous branchez le périphérique. Cette requête est paramétrée de façon implicite si vous spécifiez la requête unattended. Pour utiliser cette requête, vous devez paramétrer la requête action sur start-session ou ne pas utiliser de requête action. Les valeurs valides sont yes et no. Exemple de syntaxe : connectUSBOnInsert=yes.
connectUSBOnStartup
Redirige tous les périphériques USB vers les postes de travail actuellement connectés au système client. Cette requête est paramétrée de façon implicite si vous spécifiez la requête unattended. Pour utiliser cette requête, vous devez paramétrer la requête action sur start-session ou ne pas utiliser de requête action. Les valeurs valides sont yes et no. Exemple de syntaxe : connectUSBOnStartup=yes.
desktopLayout
Définit la taille de la fenêtre qui affiche un poste de travail distant. Pour utiliser cette requête, vous devez paramétrer la requête action sur start-session ou ne pas utiliser de requête action.
Tableau 2. Valeurs valides pour la requête desktopLayout
Valeur Description
fullscreen Un moniteur affiche son contenu en plein écran. Il s'agit de la valeur par défaut.
multimonitor Tous les moniteurs affichent leur contenu en plein écran.
windowLarge Fenêtre de grande taille.
windowSmall Fenêtre de petite taille.
WxH Personnalisez la résolution, spécifiez la largeur et la hauteur en pixels. Exemple de syntaxe : desktopLayout=1280x800.
desktopProtocol
Pour les postes de travail distants, les valeurs valides sont RDP, PCOIP et BLAST. Par exemple, pour spécifier le protocole PCoIP, utilisez la syntaxe desktopProtocol=PCOIP.
domainName
Nom de domaine NETBIOS associé à l'utilisateur qui se connecte à l'application ou au poste de travail distant. Utilisez par exemple monentreprise plutôt que monentreprise.com.
filePath
Spécifie le chemin d'accès au fichier sur le système local que vous voulez ouvrir avec l'application distante. Vous devez utiliser le chemin d'accès complet, y compris la lettre de lecteur. Utilisez l'encodage avec pourcentage pour les caractères suivants :
  • Pour un deux-points (:), utilisez %3A
  • Pour une barre oblique inversée (\), utilisez %5C
  • Pour un espace ( ), utilisez %20

Par exemple, pour représenter le chemin d'accès au fichier C:\test file.txt, utilisez C%3A%5Ctest%20file.txt.

tokenUserName
Spécifie le nom d'utilisateur RSA ou RADIUS. N'utilisez cette requête que si le nom d'utilisateur RSA ou RADIUS est différent du nom d'utilisateur Active Directory. Si vous ne spécifiez pas cette requête et que l'authentification RSA ou RADIUS est nécessaire, le nom d'utilisateur Windows est utilisé. La syntaxe se présente ainsi : tokenUserName=name.
unattended
Établit une connexion serveur avec un poste de travail distant en mode kiosque. Si vous utilisez cette requête, ne spécifiez pas d'informations utilisateur si vous avez généré le nom du compte à partir de l'adresse MAC du périphérique client. Cependant, si vous avez créé des noms de comptes personnalisés dans ADAM, par exemple des noms qui commencent par « custom- », vous devez spécifier les informations du compte.
useExisting
Si cette option est définie sur true, il n'est possible d'exécuter qu'une seule instance d' Horizon Client. Si des utilisateurs tentent de se connecter à un deuxième serveur, ils doivent se déconnecter du premier serveur, ce qui entraîne la déconnexion des sessions d'application et de poste de travail. Si cette option est définie sur false, il est possible d'exécuter plusieurs instances d' Horizon Client et les utilisateurs peuvent se connecter à plusieurs serveurs en même temps. La valeur par défaut est true. Exemple de syntaxe : useExisting=false.