Lorsque vous souhaitez créer une batterie de serveurs ou une attribution de poste VDI activée pour la gestion de NSX Cloud, NSX Tools doit être installé dans l'image publiée que vous utilisez pour cette batterie de serveurs ou cette attribution. Vous devez installer NSX Tools sur la VM d'image avant toute publication. Installez NSX Tools une fois que la VM est créée et que la page VM importées indique que l'état du logiciel d'Horizon Agent de la machine virtuelle est actif.

Les étapes de cette page suivent la méthode NSX Cloud décrite comme le téléchargement et l'installation de NSX Tools dans les VM d'image individuelles. Cette méthode implique le téléchargement d'un fichier de script d'installation PowerShell à partir de l'emplacement de téléchargement identifié dans le CSM (Cloud Service Manager) de votre environnement NSX Cloud. Sur la VM d'image, exécutez ce script d'installation pour télécharger les fichiers binaires d'installation de NSX Tools, puis lancez l'installation. La plupart des détails de cette méthode se trouvent dans la rubrique Installer NSX Tools sur les VM Windows du Guide d'administration de NSX-T Data Center.

Conditions préalables

Vérifiez que la page VM importées indique que l'état lié à l'agent est actif pour la machine virtuelle. Pour obtenir cet état pour une machine virtuelle créée dans un espace dans le manifeste 1600 et versions ultérieures, utilisez l'action Réinitialiser le couplage d'agent de la page VM importées sur la machine virtuelle. Cette action se trouve dans la liste déroulante Plus.

Note : Lorsque vous utilisez le client de poste de travail distant Microsoft comme votre logiciel RDP pour vous connecter à la VM, assurez-vous de disposer de la version la plus récente. Par exemple, le logiciel RDP par défaut dans le système d'exploitation Windows 7 n’est pas dans une version suffisamment récente. Vous devez disposer de la version 8 ou d'une version ultérieure.
Vérifiez que vous disposez au moins de l'un des identifiants suivants (nom d'utilisateur et mot de passe) pour vous connecter au système d'exploitation Windows invité de la VM, selon le mode de création de cette dernière.
Moment de création de la machine virtuelle Procédure de la création de machine virtuelle Informations d'identification à utiliser pour se connecter
Avant la mise en production de la version de service de décembre 2019

Assistant Importer une machine virtuelle à partir de la page VM importées.

Avant la date de publication du service de décembre 2019, l'assistant Importer une machine virtuelle a créé des machines virtuelles qui étaient toujours jointes automatiquement au domaine Active Directory indiqué dans l'assistant. Pour vous connecter à une machine virtuelle de ce type, vous pouvez utiliser l'une des méthodes suivantes :

  • Les informations d'identification du compte d'administrateur local spécifiées dans l'assistant.
  • Les informations d'identification d'un compte de ce domaine Active Directory.
Après la mise en production de la version de service de décembre 2019

Assistant Importer une machine virtuelle à partir de la page VM importées.

À partir de la date de publication du service de décembre 2019, l'assistant Importer une machine virtuelle offre la possibilité d'avoir ou non la machine virtuelle créée jointe à un domaine Active Directory spécifié à la fin du processus de création.

  • Si la machine virtuelle a été créée alors que l'option Jonction de domaine de l'assistant était activée, vous pouvez utiliser les informations d'identification d'un compte de domaine dans le domaine Active Directory spécifié ou utiliser le compte d'administrateur local qui a été spécifié dans l'assistant.
  • Si la machine virtuelle a été créée alors que l'option Jonction de domaine de l'assistant était désactivée, vous devez utiliser le compte d'administrateur local qui a été spécifié dans l'assistant. Dans ce cas, étant donné que la machine virtuelle n'est pas jointe au domaine, le compte d'administrateur local est le seul compte ayant accès à la connexion.
Dans n'importe quelle version de service

Étapes de préparation manuelle.

En général, il n'est pas nécessaire de joindre la machine virtuelle à votre domaine Active Directory lorsque vous créez manuellement la machine virtuelle. Pour vous connecter à cette machine virtuelle, utilisez l'une des méthodes suivantes :

  • Les informations d'identification du compte d'administrateur local spécifié lors de la création de la machine virtuelle générée manuellement dans le portail Microsoft Azure.
  • Si vous avez joint manuellement cette machine virtuelle à un domaine Active Directory, les informations d'identification d'un compte de ce domaine.
Important : À partir de cette version 1230 et version ultérieure du manifeste de l'espace, les comptes de domaines peuvent se connecter directement aux machines virtuelles d'image jointes au domaine, sur lesquelles le logiciel agent est installé. Avant la version 1230 du manifeste de l'espace, le logiciel agent installé dans une machine virtuelle jointe au domaine empêchait les comptes de domaine de se connecter directement à cette machine virtuelle. Cependant, si vous n'avez pas encore mis à jour votre espace vers un manifeste de version 1230 ou de version ultérieure, avant qu'un compte de domaine puisse se connecter directement à une machine virtuelle d'image jointe au domaine sur laquelle le logiciel agent est installé, vous devez d'abord effectuer les étapes décrites dans la section Lorsque votre espace n'a pas encore été mis à jour vers un manifeste de version 1230 ou de version ultérieure, comment configurer la capacité des comptes de domaine à se connecter à distance à l'image importée.

Si vous installez NSX Tools par téléchargement et installation dans les VM, vérifiez que vous disposez des informations d'identification pour vous connecter au portail du CSM de votre environnement NSX Cloud. Vous utilisez le CSM pour identifier l'emplacement de téléchargement du script d'installation PowerShell pour installer NSX Tools. CSM est un composant de NSX Cloud et fournit un point de terminaison de gestion de panneau unique pour votre inventaire de cloud public. Pour plus d'informations, consultez la documentation de NSX-T Data Center à propos de CSM.

Procédure

  1. Utilisez l'adresse IP de la machine virtuelle dans votre logiciel RDP pour vous connecter au système d'exploitation Windows de la machine virtuelle.
    • Si la VM a été créée avec une adresse IP publique, vous pouvez utiliser cette dernière dans votre logiciel RDP.
    • Si la VM dispose d'une adresse IP privée, vous devez vous y connecter via RDP en utilisant l'une des deux méthodes suivantes :
      • À l'aide d'une autre VM dans votre abonnement Microsoft Azure qui dispose d'une adresse IP publique et en établissant une connexion RDP sortante à la VM d'image.
      • Utilisez votre VPN et RDP pour vous connecter à la VM d'image sur votre réseau d'entreprise.
    Note : Pour accéder à une machine virtuelle exécutant des composants logiciels liés à l'agent, la version du client du poste de travail distant doit être la version 8 ou une version ultérieure. Dans le cas contraire, la connexion échoue. Il est recommandé d'utiliser la version la plus récente du Client Bureau à distance.
  2. Connectez-vous au système d'exploitation Windows à l'aide des informations d'identification (nom d'utilisateur et mot de passe) décrites dans les conditions préalables ici.
    Lorsque vous utilisez les informations d'identification du compte d'administrateur local spécifiées dans l'assistant Importer une image lors de la création de la machine virtuelle, entrez le nom d'utilisateur en tant que \username.
    Note : Lorsque la machine virtuelle est jointe au domaine, comme décrit dans les conditions préalables ici, et que vous souhaitez utiliser un compte de domaine au lieu du compte d'administrateur local, entrez le nom d'utilisateur en tant que domain\usernamedomain est le nom du domaine.
  3. À partir de la VM Windows, connectez-vous à CSM et accédez à Clouds > Azure > VNets, puis accédez au réseau virtuel approprié pour l'espace.
  4. Localisez la zone Téléchargement et installation de NSX Tools dans l'écran afin d'obtenir l'emplacement de téléchargement et la commande d'installation pour Windows.
    Dans cette zone, localisez l'emplacement de téléchargement du script d'installation Windows. Sous l'emplacement de téléchargement figure également une commande d'installation basique simple.
    • L'emplacement de téléchargement affiché comprend le modèle http://filepath/nsx_install.ps1, où nsx_install.ps1 est le fichier de script PowerShell et filepath est le chemin d'accès à partir duquel télécharger le fichier.
    • La commande d'installation basique affichée contient une partie -dnsSuffix DNS-suffix, où DNS-suffix est une valeur générée dynamiquement liée aux paramètres de DNS que vous avez choisis lors du déploiement de PCG sur votre réseau virtuel Microsoft Azure dans le cadre de la configuration de NSX Cloud.
    Important : Lorsque vous exécutez le script d'installation de NSX Tools pour une VM d'image dans Horizon Cloud, vous devez spécifier les éléments suivants :
    • La même valeur DNS-suffix qui s'affiche dans CSM pour votre réseau virtuel Microsoft Azure. La valeur DNS-suffix est unique à votre environnement configuré.
    • L'option startOnDemand true. Cette option optimise NSX Tools pour le workflow de publication d'Horizon Cloud.
  5. Copiez la valeur DNS-suffix affichée pour en disposer lorsque vous exécuterez le script d'installation dans les étapes suivantes.
  6. Utilisez l'emplacement de téléchargement du fichier nsx_install.ps1 dans un emplacement sur la machine virtuelle.
  7. Ouvrez une invite PowerShell, accédez à l'emplacement de téléchargement du fichier nsx_install.ps1 et installez NSX Tools en exécutant la commande d'installation à l'aide de la valeur de DNS-suffix et de l'option -startOnDemand true.
    Important : L'option -startOnDemand true est requise.
    Le bloc de code suivant est un exemple de la commande dans une invite PowerShell avec un exemple de valeur DNS-suffix de xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx.xx.internal.cloudapp.net.
    powershell -file 'nsx_install.ps1' -operation install -dnsSuffix xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx.xx.internal.cloudapp.net -startOnDemand true
    Lorsque l'exécution du script se termine, un message s'affiche et indique si NSX Tools est correctement installé.
  8. Fermez l'invite de commande PowerShell.
  9. Vérifiez que l'état de démarrage de NSX Tools est prêt en ouvrant une invite de commande standard et en exécutant la commande suivante.
    schtasks /query /tn nsx_bootstrap
    L'exécution de cette commande doit indiquer la tâche nsx_bootstrap dans l'état Ready. Vous trouverez ci-après un exemple.
    TaskName              Next Run Time       Status
    --------------------- ------------------- -----------
    nsx_bootstrap         N/A                 Ready
    
  10. Déconnectez-vous du système d'exploitation Windows de la machine virtuelle.

Que faire ensuite

NSX Tools étant installé et la tâche nsx_bootstrap indiquant Ready, vous pouvez publier l'image si vous n'avez plus de personnalisations à effectuer. Reportez-vous à la section Convertir une VM d'image configurée en image attribuable dans Horizon Cloud.