Les déploiements d'espaces, les déploiements de configurations de passerelle de l'espace et les opérations standard nécessitent des types et des tailles spécifiques de machines virtuelles (VM) dans votre capacité de cloud Microsoft Azure. Votre abonnement a besoin des quotas et de la configuration appropriés pour prendre en charge ces VM. Lorsque vous utilisez l'option pour déployer la passerelle externe de l'espace dans un abonnement distinct, cet abonnement a besoin du quota et de la configuration pour prendre en charge cette configuration de passerelle externe.

Important : L'assistant de déploiement de l'espace confirme que votre environnement Microsoft Azure dispose d'un quota de cœurs suffisant pour créer l'espace et la configuration de passerelle que vous avez indiqués, le cas échéant. Si l'assistant détermine que le quota est insuffisant en fonction des informations d'abonnement que vous y avez indiquées, un message s'affiche à l'écran et l'assistant ne passe pas à l'étape suivante.

À partir de la version du manifeste de l'espace de septembre 2019, pour les espaces récemment déployés sur cette version et les espaces mis à jour vers cette version, chaque espace dispose d'un équilibrage de charge Microsoft Azure et d'une base de données Microsoft Azure pour le serveur PostgreSQL. Lorsqu'un espace est mis à jour vers le manifeste de septembre 2019 ou version ultérieure, l'espace mis à jour comprend un équilibrage de charge Microsoft Azure et une base de données Microsoft Azure pour le serveur PostgreSQL. Le serveur Microsoft Azure Database pour PostgreSQL est déployé à l'aide du déploiement Serveur unique.

Note : Les VM avec GPU activé ne sont disponibles que dans certaines régions de Microsoft Azure. Pour plus d'informations, consultez Produits Microsoft Azure par région.

Dans les tableaux ci-dessous, la colonne de spécifications des machines virtuelles fournit les éléments suivants :

  • Les noms de série qui sont utilisés dans la documentation de Microsoft Azure
  • Les noms de famille des vCPU qui sont utilisés dans les quotas affichées dans le portail Microsoft Azure
  • Le nom spécifique du type de machine virtuelle de cette famille

Pour consulter les quotas actuels d'un abonnement dans le portail Microsoft Azure, accédez à Tous les services > Abonnements, cliquez sur l'abonnement, puis cliquez sur Utilisation + quotas. Pour plus d'informations sur les tailles des machines virtuelles Microsoft Windows dans Microsoft Azure, consultez cette rubrique et ses sous-rubriques dans la documentation de Microsoft Azure : https://docs.microsoft.com/fr-fr/azure/virtual-machines/windows/sizes.

Machines virtuelles JumpBox

Les machines virtuelles JumpBox sont créées temporairement dans vos abonnements Microsoft Azure pour les besoins décrits dans les tableaux ci-dessous.

Tableau 1. Conditions requises pour la machine virtuelle JumpBox de l'espace
VM Spécification de VM Microsoft Azure Quantité Description
JumpBox Famille Linux F Standard :

Standard_F2 (2 cœurs, 4 Go de mémoire)

Disque du système d'exploitation : disque dur standard 30 Gio

1 par espace Une VM créée dans votre environnement Microsoft Azure et utilisée lors de la création de l'espace initial et pendant les mises à jour logicielles suivantes sur l'environnement. Une VM JumpBox pour chaque espace que vous déployez. Cette VM JumpBox est supprimée automatiquement lorsque le processus de création ou de mise à jour de l'espace est terminé et que la VM n'est plus nécessaire.
Note : Une machine virtuelle JumpBox récemment déployée pour la création d'un espace, le déploiement de composants verts d'une mise à jour lorsque la version suivante du logiciel d'espace est disponible, l'orchestration du processus de mise à jour bleu/vert sur l'espace et l'ajout d'une configuration de passerelle à un espace existant.
Tableau 2. Utilisation de la passerelle externe dans un réseau virtuel distinct : conditions requises pour la machine virtuelle JumpBox
VM Spécification de VM Microsoft Azure Quantité Description
JumpBox Famille Linux F Standard :

Standard_F2 (2 cœurs, 4 Go de mémoire)

Disque du système d'exploitation : disque dur standard 30 Gio

1 par espace Lors du déploiement éventuel de la passerelle externe dans son propre réseau virtuel ou son propre abonnement, vous avez besoin d'une machine virtuelle JumpBox distincte de la machine virtuelle JumpBox utilisée pour les principales ressources de l'espace. Cette machine virtuelle JumpBox est créée dans votre environnement Microsoft Azure dans un groupe de ressources distinct de la machine virtuelle JumpBox de l'espace et est utilisée pendant le déploiement initial de la configuration de la passerelle externe et lors des mises à jour logicielles suivantes sur cette passerelle externe. Une machine virtuelle JumpBox pour chaque passerelle externe dans son propre réseau virtuel ou abonnement que vous déployez. Cette machine virtuelle JumpBox est supprimée automatiquement lorsque le processus de déploiement ou de mise à jour de la passerelle externe est terminé et que la machine virtuelle n'est plus nécessaire.
Note : Une machine virtuelle JumpBox est récemment déployée pour la création de l'une de ces passerelles externes dans son propre réseau virtuel ou abonnement (lors de la création d'un espace ou lors de l'utilisation du workflow Modifier l'espace pour ajouter la passerelle externe à un espace existant), pour la construction des composants verts d'une mise à jour pour cette passerelle externe lorsque la version suivante de la passerelle externe ou du logiciel de l'espace est mise à votre disposition, et pour l'orchestration du processus de mise à jour bleu/vert sur cette passerelle externe.

VM du gestionnaire d'espace

Ces machines virtuelles sont généralement considérées comme le cœur de l'espace lui-même. Les machines virtuelles du gestionnaire d'espace sont responsables de l'intermédiation de la connexion des clients des utilisateurs finaux au logiciel Horizon agent exécuté dans les postes de travail virtuels provisionnés par l'espace.

Tableau 3. Conditions requises pour la machine virtuelle de gestion des espaces - Pour les principales machines virtuelles de l'espace, à l'exception des configurations de passerelle
VM Spécification de VM Microsoft Azure Quantité Description
Espace sans haute disponibilité activé : instances de gestion des espaces Famille Linux Dv3 Standard :

Standard_D4_v3 (4 cœurs, 16 Go de mémoire).

Disque du système d'exploitation : disque dur standard 30 Gio

Note : Si le type Standard_D4_v3 n'est pas disponible dans votre région Microsoft Azure, le système de déploiement utilise à la place le type Standard_D3_v2 (4 cœurs, 14 Go de mémoire) de la famille Dv2 Standard.
1 par espace en période de stabilité

2 par espace pendant la durée de bout en bout du processus de mise à jour bleu/vert de l'espace.

Pour un espace sans haute disponibilité activée, lors d'opérations d'état stable, une machine virtuelle existe, est mise sous tension et exécute l'espace. Lorsqu'un nouveau manifeste d'espace est mis à disposition par VMware Operations et que le système commence à créer les composants verts pour le processus de mise à jour bleu/vert de l'espace, une deuxième instance est créée et mise sous tension. Dans le cadre du processus de mise à jour de bout en bout, vous planifiez l'heure à laquelle le système passe à l'utilisation des composants verts. Une fois le transfert terminé, l'espace utilise la machine virtuelle récemment créée pour les opérations d'état stable et la machine virtuelle précédemment utilisée dans le jeu de composants bleus est arrêtée, puis supprimée.

La taille de votre environnement doit contenir les deux instances de gestionnaire d'espace exécutées côte à côte pendant la période de mise à jour de bout en bout à partir de la création des composants verts de l'espace pour le processus de mise à jour bleu/vert, jusqu'à la fin des activités de mise à jour et l'emploi par l'espace des nouveaux composants verts. Consultez le Guide d'administration pour une description du processus de mise à jour bleu/vert de l'espace.

Espace activé pour la haute disponibilité : instances de gestion de l'espace Famille Linux Dv3 Standard :

Standard_D4_v3 (4 cœurs, 16 Go de mémoire).

Disque du système d'exploitation : disque dur standard 30 Gio

Note : Si le type Standard_D4_v3 n'est pas disponible dans votre région Microsoft Azure, le système de déploiement de l'espace utilise à la place le type Standard_D3_v2 (4 cœurs, 14 Go de mémoire) de la famille Dv2 Standard.
2 par espace en période de stabilité

4 par espace pendant la durée de bout en bout du processus de mise à jour bleu/vert de l'espace.

Pour un espace à haute disponibilité activée, pendant les opérations d'état stable, les deux machines virtuelles existent, sont mises sous tension et exécutent l'espace. Lorsqu'un nouveau manifeste d'espace est mis à disposition par VMware Operations et que le système commence à créer les composants verts pour le processus de mise à jour bleu/vert de l'espace, une deuxième instance de machine virtuelle du gestionnaire par espace est créée et mise sous tension. À ce stade, le nombre total de machines virtuelles du gestionnaire de l'espace en cours d'exécution est quatre (4). Dans le cadre du processus de mise à jour de bout en bout, vous planifiez l'heure à laquelle le système passe à l'utilisation des composants verts. Une fois le transfert terminé, l'espace utilise les deux machines virtuelles récemment créées pour les opérations d'état stable et les deux machines virtuelles précédemment utilisées dans le jeu de composants bleus sont arrêtées, puis supprimées.

La taille de votre environnement doit contenir les quatre instances de gestionnaire d'espace exécutées côte à côte pendant la période de mise à jour de bout en bout à partir de la création des composants verts de l'espace pour le processus de mise à jour bleu/vert, jusqu'à la fin des activités de mise à jour et l'emploi par l'espace des nouveaux composants verts. Consultez le Guide d'administration pour une description du processus de mise à jour bleu/vert de l'espace.

Machines virtuelles associées à la passerelle

Les machines virtuelles associées à la passerelle sont les suivantes :

  • Les instances de Unified Access Gateway configurées pour fonctionner comme des passerelles sécurisées pour les clients des utilisateurs finaux qui accèdent aux ressources provisionnées par l'espace.
  • Lorsque vous déployez la passerelle externe dans un réseau virtuel distinct, la machine virtuelle du connecteur de la passerelle qui gère les opérations de gestion du Cloud sur cette configuration de passerelle externe.
Note : À partir de la version de juillet 2020, vous pouvez choisir dans une liste de modèles de machines virtuelles pris en charge pour les instances de Unified Access Gateway lorsque vous déployez une nouvelle passerelle, au moment du déploiement de l'intégralité de l'espace ou lors de l'ajout d'une nouvelle passerelle. Avant la version de juillet 2020, les instances de passerelle étaient requises pour utiliser le modèle de machine virtuelle Standard_A4_v2. La liste des modèles de machines virtuelles pris en charge que vous pouvez choisir dans l'assistant à l'écran dépend des modèles de machines virtuelles disponibles dans la région Microsoft Azure dans laquelle vous déployez les instances de passerelle. Les choix affichés dépendent également de votre quota de machines virtuelles dans l'abonnement Microsoft Azure que vous utilisez pour le déploiement de la passerelle. Le menu Modèle de machine virtuelle de l'assistant de déploiement de l'espace reflète de manière dynamique les modèles de machine virtuelle qui répondent à ces exigences.

Les mises à jour logicielles conserveront les modèles de machine virtuelle des instances de passerelle. Quel que soit le modèle de machine virtuelle des instances de passerelle avant la mise à jour d'un espace, le modèle de machine virtuelle sera remplacé après la mise à jour.

Tableau 4. Configuration requise de la VM Unified Access Gateway
VM Spécification de VM Microsoft Azure Quantité Description
Instances d'Unified Access Gateway À partir de cette version, vous pouvez choisir parmi les modèles de machine virtuelle suivants pour les nouveaux déploiements de passerelle.
  • Famille Linux standard Av2 : Standard_A4_v2 (4 cœurs, 8 Go de mémoire), disque du système d'exploitation : HDD standard 20 Gio
  • Famille Linux Standard FSv2 :
    • Standard_F8s_v2 (8 cœurs, mémoire de 16 Go), disque du système d'exploitation : SSD 32 Gio

Variable selon si vous souhaitez une configuration de Unified Access Gateway externe ou interne, ou les deux types sur le même espace.

Pour une configuration externe uniquement ou interne uniquement :
  • 2 par espace en période de stabilité
  • 4 par espace pendant la durée de bout en bout des activités de mise à jour bleu/vert associées à l'espace.
Pour un espace avec une configuration externe et interne d' Unified Access Gateway,
  • 4 par espace en période de stabilité
  • 8 par espace pendant la durée de bout en bout des activités de mise à jour bleu/vert associées à l'espace.
Unified Access Gateway est une fonctionnalité facultative déployée pour votre espace lorsque vos configurez les paramètres de passerelle dans l'assistant de déploiement. Si vous décidez d'utiliser des instances d'Unified Access Gateway pour l'espace, votre environnement doit intégrer ces instances en cours d'exécution lors du processus de mise à jour bleu/vert de bout en bout de l'espace. Le nombre d'instances en période de stabilité varie selon que vous choisissez d'avoir à la fois des configurations de Unified Access Gateway externe et interne.

Lorsque vous avez une configuration uniquement externe ou uniquement interne d'Unified Access Gateway, en période de stabilité, deux instances existent, sont sous tension et fournissent les capacités d'Unified Access Gateway. Pendant un processus de mise à jour, les deux instances supplémentaires sont créées et mises sous tension pour exécuter les mises à jour logicielles sur Unified Access Gateway. Une fois la mise à jour terminée, l'espace utilise les machines virtuelles récemment créées et celles utilisées précédemment dans le jeu de composants bleus sont arrêtées, puis supprimées.

Lorsque vous avez à la fois des configurations interne et externe d'Unified Access Gateway, en période de stabilité, quatre instances existent, sont sous tension et fournissent les capacités d'Unified Access Gateway. Deux instances fournissent les capacités de la configuration externe et deux instances fournissent les capacités de la configuration interne. Pendant un processus de mise à jour, les deux instances supplémentaires par configuration sont créées et mises sous tension pour exécuter les mises à jour logicielles dans Unified Access Gateway. Une fois la mise à jour terminée, l'espace utilise les machines virtuelles récemment créées et celles utilisées précédemment dans le jeu de composants bleus sont arrêtées, puis supprimées.

La taille de votre environnement doit contenir les instances d'Unified Access Gateway indiquées exécutées côte à côte pendant la période de mise à jour de bout en bout à partir de la création des composants verts de l'espace par le système pour le processus de mise à jour bleu/vert, jusqu'à la fin des activités de mise à jour et l'emploi par l'espace des nouveaux composants verts. Consultez le Guide d'administration pour une description du processus de mise à jour bleu/vert de l'espace.

Tableau 5. Utilisation de la passerelle externe dans un réseau virtuel distinct : conditions requises pour la machine virtuelle du connecteur de passerelle
VM Spécification de VM Microsoft Azure Quantité Description
Instance du connecteur de passerelle Famille Linux Av2 Standard :

Standard_A1_v2 (1 cœur, 2 Go de mémoire)

Disque du système d'exploitation : disque dur standard 10 Gio

1 pour ce type de passerelle externe en période de stabilité

2 pour ce type de passerelle externe pendant la durée de bout en bout des activités de mise à jour bleu/vert associées à l'espace.

Lorsque la passerelle externe est déployée dans un réseau virtuel distinct, cette machine virtuelle est créée et utilisée pour les opérations de gestion de cloud sur cette configuration de passerelle externe. Lors d'un processus de mise à jour, une instance supplémentaire est créée et activée pour exécuter les mises à jour logicielles sur Unified Access Gateway dans la configuration de passerelle externe. Une fois la mise à jour terminée, la migration vers la machine virtuelle récemment créée se produit et l'instance précédemment utilisée est arrêtée, puis supprimée. Si vous décidez d'utiliser cette configuration facultative, votre environnement doit prendre en charge les instances s'exécutant de bout en bout pendant les activités de mise à jour bleu/vert associées à l'espace.

Machines virtuelles d'image maître

Une image maître est une machine virtuelle de système d'exploitation Microsoft Windows qui est configurée pour qu’Horizon Cloud puisse la convertir en image publiée. Ces machines virtuelles sont parfois appelées modèles or ou images standard.

Tableau 6. Conditions requises de la VM d'image
VM Spécification de VM Microsoft Azure Quantité Description
Images maître

Les images maîtres sont avec ou sans GPU activé, selon votre sélection lors de leur création.

Pour les images maîtres avec GPU activé, le système utilise les éléments suivants :

  • NV6 Standard de la série NV (à partir des vCPU de la famille NV Standard)
  • Disque du système d'exploitation : disque dur standard 127 Gio

Varie, selon vos besoins

Une image maître est une machine virtuelle de système d'exploitation Microsoft Windows qui est configurée pour qu’Horizon Cloud puisse la convertir en image publiée. Une machine virtuelle de système d'exploitation Windows compatible RDSH fournit la base utilisée pour créer les instances de RDSH dans des batteries de serveurs qui fournissent des postes de travail basés sur une session et des applications distantes à vos utilisateurs finaux. Une VM de système d'exploitation client Windows fournit la base utilisée pour créer les postes de travail VDI. Chaque image maître est une combinaison du système d'exploitation Microsoft Windows et du critère GPU activé ou non. Si vous souhaitez que votre espace fournisse :

  • Postes de travail RDSH utilisant Microsoft Windows 2016 Datacenter, sans GPU
  • Postes de travail RDSH utilisant Microsoft Windows 2016 Datacenter, avec GPU

Vous avez ensuite besoin d'au moins 2 machines virtuelles d'image maître.

Le processus de conversion d'une image maître en une image publiée est parfois appelé publication de l'image ou fermeture de l'image. L'image publiée obtenue est parfois appelée image fermée ou image attribuable, car elle se trouve dans un état finalisé pour être utilisée dans des attributions.

Le système met automatiquement hors tension l'image maître lorsqu'elle est publiée (lorsque vous effectuez l'action Convertir en Image sur l'image maître dans la console d'administration). Lorsque vous mettez à jour une image publiée, le système met de nouveau la machine virtuelle sous tension.

Note : Lorsque vous dupliquez une image à l'aide de la console, le système met temporairement sous tension la machine virtuelle de l'image maître afin d'obtenir sa configuration pour le doublon, puis la remet hors tension.

Pour plus d'informations sur la création d'une image maître, reportez-vous à la rubrique « Création d'images de postes de travail pour un espace Horizon Cloud dans Microsoft Azure », dans le Guide d'administration.

Pour les images maîtres sans GPU activé et les systèmes d'exploitation client Microsoft Windows, le système utilise les éléments suivants :

  • Standard_D4_v3 (à partir des vCPU de la famille Dv3 Standard)
  • Disque du système d'exploitation : disque dur standard 127 Gio

Si Microsoft ne fournit pas la famille Dv3 Standard dans la région Microsoft Azure où vous avez déployé l'espace, le système utilise à la place Standard_D3_v2 de la famille Dv2 Standard.

Pour les images maîtres sans GPU activé et les systèmes d'exploitation compatibles Microsoft Windows RDSH, le système utilise les éléments suivants :

  • Standard_D2_v3 (à partir des vCPU de la famille Dv3 Standard)
  • Disque du système d'exploitation : disque dur standard 127 Gio

Si Microsoft ne fournit pas la série Dv3 dans la région Microsoft Azure où vous avez déployé l'espace, le système utilise à la place Standard_D2_v2 de la famille Dv2 Standard.

Machines virtuelles de batterie de serveurs

Les VM de batterie de serveurs RDSH sont les instances compatibles RDS qui fournissent des postes de travail basés sur une session et des applications distantes à vos utilisateurs finaux. Vous devez disposer d'au moins une batterie de serveurs RDSH pour fournir des postes de travail de session et une batterie de serveurs RDSH pour fournir des applications distantes. Pour répondre aux besoins de l'administrateur ou de l'utilisateur final, vous pouvez décider de déployer des batteries de serveurs supplémentaires.

Note : Dans cette version de service actuelle, vous ne pouvez pas fournir des postes de travail basés sur une session et des applications distantes provenant de la même batterie de serveurs.
Tableau 7. Conditions requises de la VM de batterie de serveurs
VM Spécification de VM Microsoft Azure Quantité Description
Batterie de serveurs RDSH

Vous pouvez personnaliser l'ensemble de types de machines virtuelles Microsoft Azure que vous souhaitez pouvoir sélectionner lors de la création de batteries de serveurs dans votre espace. Vous pouvez personnaliser votre propre liste à partir de l'ensemble de tailles de VM Microsoft Azure qui sont généralement disponibles dans les régions Microsoft Azure standard. Pour plus d'informations sur la personnalisation de l'ensemble de types de VM disponibles pour l'utilisation dans vos batteries de serveurs, reportez-vous au Guide d'administration d'Horizon Cloud.

Lors de la création ou de la modification d'une batterie de serveurs, vous pouvez personnaliser la taille du disque du système d'exploitation des instances RDSH de la batterie de serveurs pour la modifier par rapport à la valeur par défaut du système.

Pour obtenir des informations spécifiques sur les tailles de machines virtuelles Windows généralement disponibles dans les régions Microsoft Azure standard, consultez la documentation de Microsoft à l'adresse https://docs.microsoft.com/en-us/azure/virtual-machines/windows/sizes.

Note : Pour les environnements de production, assurez-vous que les types de machines virtuelles que vous utilisez pour vos batteries de serveurs disposent d'au moins deux (2) CPU. Respecter cette condition permet d'éviter les problèmes de connexion d'utilisateur final inattendus. Cette condition est basée sur les recommandations Horizon Agent indiquant de disposer d'au moins 2 CPU pour installer ou mettre à jour Horizon Agent à partir de la version 7.x ou d'une version ultérieure. Ce critère d'Horizon Agent est indiqué dans la documentation du produit Horizon à partir de la version 7.8 (les références à un minimum de 2 CPU commencent par cette version 7.8 de l'installation d'Horizon Agent sur une machine virtuelle).
Varie, selon les besoins et la manière dont vous avez personnalisé les tailles de VM dans votre environnement Horizon Cloud.

L'état d'alimentation de ces VM varie selon les paramètres de configuration de la batterie de serveurs et de la demande de l'utilisateur final.

Machines virtuelles de poste de travail VDI

Les VM de poste de travail VDI sont les instances qui fournissent des postes de travail VDI à vos utilisateurs finaux.

Note : Une nouvelle fonctionnalité de la version de service trimestrielle de juillet 2020 est l'utilisation de fonctionnalités d' App Volumes avec des espaces dans Microsoft Azure. Lorsque vous utilisez le processus de capture d' App Volumes de la console pour ajouter des applications natives à votre inventaire Horizon Cloud, le système crée une attribution de poste de travail VDI de deux machines virtuelles pour prendre en charge le processus de capture. Le type de VM utilisé pour cette attribution générée par le système est le même que celui utilisé pour l'image publiée que vous avez sélectionnée dans la console pour le processus de capture d'application.
Tableau 8. Conditions requises de la machine virtuelle de poste de travail VDI
VM Spécification de VM Microsoft Azure Quantité Description
Postes de travail VDI

Vous pouvez personnaliser l'ensemble de types de machines virtuelles Microsoft Azure que vous souhaitez pouvoir sélectionner lors de la création d'attributions de postes de travail VDI dans votre espace. Vous pouvez personnaliser votre propre liste à partir de l'ensemble de tailles de VM Microsoft Azure qui sont généralement disponibles dans les régions Microsoft Azure standard. Pour plus d'informations sur la personnalisation de l'ensemble de types de VM disponibles pour l'utilisation dans vos attributions de poste de travail VDI, reportez-vous au Guide d'administration d'Horizon Cloud.

Note : Un petit ensemble de tailles de VM Microsoft Azure déterminé par Microsoft n'est pas approprié pour les cas d'utilisation de VDI qui sont automatiquement exclus de l'utilisation, comme Standard_B2ls et Standard_B1s.

Lors de la création ou de la modification d'une attribution de poste de travail VDI, vous pouvez personnaliser la taille du disque du système d'exploitation des instances de poste de travail VDI pour en modifier la valeur par défaut.

Pour obtenir des informations spécifiques sur ces tailles de VM Windows, reportez-vous à la documentation de Microsoft sur https://docs.microsoft.com/en-us/azure/virtual-machines/windows/sizes.

Note : Pour les environnements de production, assurez-vous que les types de machines virtuelles que vous utilisez pour vos attributions de postes de travail VDI disposent d'au moins deux (2) CPU. Respecter cette condition permet d'éviter les problèmes de connexion d'utilisateur final inattendus. Cette condition est basée sur les recommandations Horizon Agent indiquant de disposer d'au moins 2 CPU pour installer ou mettre à jour Horizon Agent à partir de la version 7.x ou d'une version ultérieure. Ce critère d'Horizon Agent est indiqué dans la documentation du produit Horizon à partir de la version 7.8 (les références à un minimum de 2 CPU commencent par cette version 7.8 de l'installation d'Horizon Agent sur une machine virtuelle).
Varie, selon les besoins et la manière dont vous avez personnalisé les tailles de VM dans votre environnement Horizon Cloud.

L'état d'alimentation de ces VM varie selon les paramètres d'attribution de poste de travail VDI et de la demande de l'utilisateur final.