Vous utilisez les marqueurs pour associer des attributions de poste de travail à des versions spécifiques de l'image dans un flux d'image.

La figure suivante illustre l'état initial d'un scénario de gestion d'images.

Figure 1. État initial d'un marqueur associé

Diagramme indiquant l'état initial des associations de marqueurs entre des pools et des images

Dans ce scénario, plusieurs pools de postes de travail utilisent des versions différentes dans le flux d'image Win10CorpKnow. L'administrateur utilise des marqueurs pour associer des versions spécifiques de l'image à des pools donnés. Par exemple, l'administrateur a provisionné le Pool 1 pour un groupe d'utilisateurs dédié au test d'acceptation utilisateur. En marquant le Pool 1 et la version 19 de l'image avec le marqueur UAT, l'administrateur s'assure que les postes de travail du Pool 1 sont clonés à partir de la version 19 de l'image.

Supposons maintenant que l'administrateur souhaite fournir aux testeurs d'acceptation utilisateur une image de poste de travail modifiée. Pour accomplir cette tâche, il commence par créer une version 20 dans le catalogue d'images. Il personnalise ensuite l'image sous-jacente sur l'instance de vCenter Server de l'espace source et publie la version 20 personnalisée sur tous les autres espaces. Enfin, il réassocie le marqueur UAT de la version 19 à la version 20, comme indiqué dans la figure suivante.

Figure 2. État modifié d'un marqueur associé

Diagramme illustrant l'état modifié de marqueurs associés aux pools et aux images

En réassociant le marqueur UAT, l'administrateur redéfinit l'image utilisée pour le Pool 1. La réassociation du marqueur déclenche un processus automatique dans lequel tous les postes de travail du Pool 1 sont actualisés avec la version 20 de l'image.