Pendant l'installation de PostgreSQL, vous devez spécifier certaines configurations PostgreSQL pour optimiser les performances avec VMware Identity Manager.

Avant de commencer

  • Installez et configurez une version prise en charge de VMware vFabric PostgreSQL en tant que serveur de base de données externe avec l'un des modules d'installation, par exemple OVA, OVF ou RPM, le module citext étant installé. Le module citext prend en charge le type de données CITEXT, un type de texte insensible à la casse. Vérifiez que la version de VMware vFabric PostgreSQL que vous utilisez est compatible avec la version d'VMware Identity Manager. Pour obtenir des informations sur les versions de VMware vFabric PostgreSQL prises en charge, reportez-vous aux matrices d'interopérabilité des produits VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility/sim/interop_matrix.php.

  • Installez et configurez l'implémentation de l'équilibrage de charge.

  • Vérifiez que votre environnement remplit les conditions suivantes :

    • Vous utilisez le serveur de base de données PostgreSQL.

    • Le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'administrateur de la base de données sont disponibles.

    • Vous devez entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe pour créer un utilisateur disposant d'un droit d'accès au schéma saas. Cet utilisateur est requis lorsque vous connectez une instance de machine virtuelle VMware Identity Manager à la base de données.

      Remarque :

      La machine virtuelle VMware Identity Manager utilise le nom de base de données saas. Pendant le processus d'initialisation, toute base de données existante nommée saas est supprimée, puis recréée.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Remarque :

VMware Identity Manager ne prend actuellement pas en charge PostgreSQL générique.

Procédure

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
  2. Modifiez le fichier postgresql.conf.

    Par exemple, la base de données VMware vFabric PostgreSQL se trouve à l'emplacement /var/vmware/vpostgres/current/pgdata/.

  3. Augmentez la valeur du paramètre max_connections. Chaque machine virtuelle VMware Identity Manager supplémentaire nécessite au moins300 connexions pour fonctionner correctement avec VMware Identity Manager.
  4. Définissez la valeur du paramètre max_connections sur 600 pour les deux machines virtuelles VMware Identity Manager.
  5. Redémarrez la base de données.
  6. Ajoutez une nouvelle ligne au fichier postgresql.conf.auto qui inclut le paramètre search_path='saas'.
  7. Exécutez les commandes PostgresSQL pour créer un schéma de base de données PostgresSQL.
    Tableau 1. Créer un code SQL de schéma de base de données

    Exemple de code SQL pour créer un schéma de base de données

    CREATE ROLE horizon LOGIN

    PASSWORD yourpassword

    NOSUPERUSER INHERIT NOCREATEDB NOCREATEROLE NOREPLICATION;

    ALTER ROLE horizon

    SET search_path = saas;

    CREATE DATABASE saas

    WITH OWNER = postgres

    ENCODING = 'UTF8'

    TABLESPACE = pg_default

    CONNECTION LIMIT = -1;

    GRANT CONNECT, TEMPORARY ON DATABASE saas TO public;

    GRANT ALL ON DATABASE saas TO postgres;

    GRANT ALL ON DATABASE saas TO horizon;

    \connect saas;

    CREATE SCHEMA saas AUTHORIZATION horizon;

    CREATE EXTENSION citext SCHEMA saas;