Vous pouvez importer des machines virtuelles vSphere dans votre déploiement VMware Integrated OpenStack et les gérer comme des instances d'OpenStack.

Avant de commencer

  • Vérifiez que vous exécutez VMware Integrated OpenStack version 3.0 ou 3.1.

  • Vérifiez que VMware Integrated OpenStack est déployé et en cours d'exécution.

  • Vérifiez que les machines virtuelles à importer se trouvent dans la même instance de vCenter.

  • L'importation de machines virtuelles est prise en charge avec NSX et le plug-in VDS pour Neutron.

    Remarque :

    Si vous exécutez VMware Integrated OpenStack 3.0, vous ne pouvez pas importer des machines virtuelles qui sont sauvegardés par un commutateur logique NSX. Le support réseau doit être un groupe de ports distribués normal. Cette fonctionnalité est prise en charge dans VMware Integrated OpenStack 3.1 et versions ultérieures.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Vous importez les machines virtuelles à l'aide de l'interface DCLI (Datacenter Command Line Interface) qui est incluse dans le serveur de gestion VMware Integrated OpenStack et est optimisée par le fournisseur vAPI VMware Integrated OpenStack.

Bien que les machines virtuelles deviennent des instances d'OpenStack, elle restent distinctes de plusieurs manières :

  • Si la machine virtuelle importée comporte plusieurs disques :

    • La création de snapshots Nova n'est pas prise en charge.

    • L'opération de redimensionnement Nova n'est pas prise en charge.

  • Les réseaux existants sont importés comme un groupe de ports de type réseau de fournisseur, où DHCP est désactivé dans les sous-réseaux créés. Ceci empêche un conflit entre le nœud DHCP dans OpenStack et le serveur DHCP externe.

    Remarque :

    Si le serveur DHCP ne peut pas maintenir la même adresse IP lors d'un renouvellement de bail, les informations d'instance dans OpenStack indiquent l'adresse IP incorrecte. Pour cette raison, il est recommandé d'utiliser des liaisons DHCP statiques sur les serveurs DHCP existants. En outre, il n'est pas recommandé de lancer de nouvelles instances d'OpenStack sur les réseaux importés, car l'adresse DHCP du serveur externe, le cas échéant, peut être en conflit avec OpenStack.

  • Le type des machines virtuelles importées correspond au CPU et à la mémoire appropriés mais le disque racine indique une capacité de 0 Go.

Procédure

  1. Ajoutez les clusters contenant les machines virtuelles à importer au déploiement de VMware Integrated OpenStack.
    1. Dans l'instance de vSphere Web Client, identifiez le cluster contenant les machines virtuelles à importer.
    2. Ajoutez le cluster au déploiement VMware Integrated OpenStack en tant que cluster de calcul Nova.
    3. Répétez si nécessaire en présence de plusieurs clusters.

    Après que le cluster est ajouté en tant que cluster de calcul Nova, vous pouvez importer les machines virtuelles.

  2. À l'aide de SSH, connectez-vous à VMware Integrated OpenStack Manager.
  3. Connectez-vous à VMware Integrated OpenStack vAPI Endpoint.

    Le point de terminaison s'exécute localement.

    dcli +server http://localhost:9449/api +i

    Cette commande ouvre un shell interactif (dcli).

  4. Répertoriez tous les espaces de noms du fournisseur vAPI de VMware Integrated OpenStack.
    dcli> com vmware vio 
    The vio namespace provides namespaces to manage components related to OpenStack and vSphere
    Available Namespaces:
    vm
  5. (Facultatif) : Répertoriez les commandes associées à l'importation de machines virtuelles non gérées.

    Les machines virtuelles non gérées sont des machines virtuelles dans VMware Integrated OpenStack qui ne sont pas gérées en tant qu'instances d'OpenStack. Dans ce cas, les machines virtuelles non gérées incluent les machines virtuelles contenues dans le cluster que vous avez ajouté au nœud de calcul.

    dcli> com vmware vio vm unmanaged 
    The Unmanaged namespace provides commands to manage virtual machine not under OpenStack
    Available Commands:
    importall   Imports all unmanaged virtual machines into OpenStack
    importvm    Imports given virtual machine into OpenStack
    list        Enumerates the list of unmanaged virtual machines
  6. (Facultatif) : Répertoriez toutes les machines virtuelles non gérées dans un cluster cible spécifique que vous avez ajouté au nœud de calcul Nova.
    com vmware vio vm unmanaged list --cluster <vcenter cluster mor-id>

  7. Importez les machines virtuelles dans VMware Integrated OpenStack.

    Vous pouvez importer toutes les machines virtuelles ou une machine virtuelle spécifique.

    1. Pour importer toutes les machines virtuelles :
      com vmware vio vm unmanaged importall [-h] --cluster CLUSTER [--tenant-mapping {FOLDER,RESOURCE_POOL}] [--root-folder ROOT_FOLDER]
                                                   [--root-resource-pool ROOT_RESOURCE_POOL]

      Option

      Description

      --cluster CLUSTER

      Spécifiez le cluster de calcul Nova où se trouvent les machines virtuelles.

      --tenant-mapping {FOLDER,RESOURCE_POOL}

      Spécifiez s'il convient de mapper les machines virtuelles vSphere aux projets OpenStack en fonction de leur emplacement dans des dossiers ou dans des pools de ressources.

      Ce paramètre est facultatif. Si aucun mappage de locataire n'est spécifié, les machines virtuelles importées deviennent des instances du projet import_service dans OpenStack.

      --root-folder ROOT_FOLDER

      Facultativement, si vous avez spécifié FOLDER pour le paramètre tenant-mapping, vous pouvez spécifier le nom du dossier racine contenant les machines virtuelles à importer.

      • Toutes les machines virtuelles du dossier racine spécifié sont importées, notamment celles contenant des sous-dossiers.

      • Les machines virtuelles seront importées en tant qu'instances dans un projet OpenStack sous le même nom que le dossier racine spécifié.

      • Si le dossier racine contient des machines virtuelles dans des sous-dossiers, ces machines virtuelles seront importées dans des projets OpenStack sous les mêmes noms que les sous-dossiers.

      Remarque :

      Si aucun dossier racine n'est spécifié, le nom du dossier du niveau supérieur dans le cluster est utilisé par défaut

      --root-resource-pool ROOT_RESOURCE_POOL

      Facultativement, si vous avez spécifié RESOURCE_POOL pour le paramètre tenant-mapping, vous pouvez spécifier le nom du pool de ressources racine contenant les machines virtuelles à importer.

      • Toutes les machines virtuelles du pool de ressources racine spécifié sont importées, notamment celles contenant des pools de ressources enfants.

      • Les machines virtuelles seront importées en tant qu'instances dans un projet OpenStack sous le même nom que le pool de ressources racine spécifié.

      • Si le pool de ressources racine contient des machines virtuelles dans des pools de ressources enfants, ces machines virtuelles seront importées dans des projets OpenStack sous les mêmes noms que les pools de ressources enfants.

    2. Pour importer une machine virtuelle spécifique :
      com vmware vio vm unmanaged importvm [-h] \
           --vm VM [--tenant TENANT] [--nic-mac-address NIC_MAC_ADDRESS] \
           [--nic-ipv4-address NIC_IPV4_ADDRESS]

      Option

      Description

      --vm VM

      Spécifiez la valeur vm-<id> de la machine virtuelle spécifique à importer.

      Vous pouvez voir les valeurs d'ID de toutes les machines virtuelles à importer en exécutant la commande com vmware vio vm unmanaged list.

      --tenant TENANT

      Spécifiez le projet OpenStack dans lequel résidera la machine virtuelle importée en tant qu'instance d'OpenStack.

      Ce paramètre est facultatif. S'il n'est pas spécifié, les machines virtuelles importées deviennent des instances du projet import_service dans OpenStack.

      --nic-mac-address NIC_MAC_ADDRESS

      Facultativement, fournissez l'adresse MAC de la carte réseau de la machine virtuelle.

      Si le processus d'importation ne peut pas découvrir cette valeur, l'importation échoue. Ce paramètre vous permet d'entrer manuellement l'adresse MAC de la carte réseau.

      Remarque :

      S'il est spécifié, vous devez également fournir le paramètre nic-ipv4-address.

      --nic-ipv4-address NIC_IPV4_ADDRESS

      Facultativement, fournissez l'adresse IP de la carte réseau de la machine virtuelle.

      Si le processus d'importation ne peut pas découvrir cette valeur, l'importation échoue. Ce paramètre vous permet d'entrer manuellement l'adresse IP de la carte réseau.

      Remarque :

      S'il est spécifié, vous devez également fournir le paramètre nic-mac-address.

  8. (Facultatif) : Vous pouvez activer ou désactiver la relocalisation et le changement de nom des machines virtuelles importées en modifiant le fichier custom.yml.

    Cette option est activée par défaut.

    1. Si vous ne l'avez pas déjà fait, mettez en œuvre le fichier custom.yml.
      sudo mkdir -p /opt/vmware/vio/custom
      sudo cp /var/lib/vio/ansible/custom/custom.yml.sample /opt/vmware/vio/custom/custom.yml
    2. Pour désactiver la relocalisation et le changement de nom des machines virtuelles importées, annulez la mise en commentaire du paramètre suivant dans le fichier custom.yml.
      nova_import_vm_relocate: false
    3. Enregistrez le fichier custom.yml.