VMware Integrated OpenStack 7.1 prend en charge et valide la procédure de récupération d'urgence. La procédure de récupération d'urgence est validée avec vSphere 7.0 u2 et NSX-T 3.1.1, SRM 8.4 et vSphere Replication 8.4.

Pour la récupération d'urgence du plan de données, VMware Integrated OpenStack utilise SRM et vSphere Replication pour protéger les instances de Nova, les volumes Cinder, ainsi que NSX-T pour protéger les réseaux Neutron.

Pour la récupération d'urgence du plan de gestion, VIO utilise la procédure de sauvegarde ou de restauration pour récupérer VIO Manager et les nœuds de contrôleur dans le site de récupération.

VMware Integrated OpenStack 7.1 prend en charge les topologies en mode à instance unique de vCenter et en mode à instances multiples de vCenter. Dans la topologie à instance unique de vCenter, le cluster de gestion et les clusters de calcul se trouvent dans le même système vCenter pour le site source et le site cible, comme indiqué dans l'illustration.
Figure 1. Mode à instance unique de vCenter.
Dans la topologie à instances multiples de vCenter, le cluster de gestion se trouve dans vCenter1 et tous les clusters de calcul se trouvent dans vCenter2 pour le site source et le site cible, comme indiqué dans l'illustration.
Figure 2. Mode à instances multiples de vCenter.
Dans VMware Integrated OpenStack 7.1, la procédure de récupération d'urgence présente les limitations suivantes :
  • L'administrateur doit configurer manuellement SRM et vSphere Replication, ainsi que NSX-T pour la protection et la récupération du plan de données.
  • Prend en charge une instance de vCenter pour la gestion et une autre pour le calcul.
  • Prend en charge plusieurs clusters de calcul sous la même instance de vCenter pour le calcul.
  • Prend en charge le mappage un à un entre les clusters de calcul source et les clusters de calcul cibles.
  • Ne prend pas en charge les instances avec les périphériques SR-IOV et vGPU.
  • Ne prend pas en charge le volume Cinder avec le pilote FCD.
  • Ne prend pas en charge le VDC de locataire.
  • Ne prend pas en charge les images OpenStack.
  • Ne prend pas en charge la réplication d’instances avec le groupe de protection et le plan de test. Sinon, les fonctionnalités d'attachement et de détachement de volume peuvent échouer.