La virtualisation des serveurs s'est directement accompagnée d'avantages notables pour les entreprises informatiques. La consolidation des serveurs a réduit la complexité physique, accru l'efficacité opérationnelle et la capacité à réorienter dynamiquement les ressources sous-jacentes afin de répondre rapidement, et de façon optimale, aux besoins d'applications d'entreprise toujours plus dynamiques.

L'architecture SDDC (Software Defined Data Center) de VMware étend désormais les technologies de virtualisation dans l'ensemble de l'infrastructure de centre de données physique. VMware NSX®, la plate-forme de virtualisation réseau, est un produit clé de l'architecture SDDC. Avec NSX, la virtualisation confère à la mise en réseau les mêmes avantages que ceux déjà assurés aux calculs et au stockage. Tout comme la virtualisation des serveurs crée, supprime et restaure des machines virtuelles basées sur logiciel, et en crée des snapshots, de façon programmée, la virtualisation réseau NSX crée, supprime et restaure des réseaux virtuels basés sur logiciels, et en crée des snapshots, de façon programmée. Le résultat ? Une approche entièrement vouée à la transformation de la mise en réseau qui non seulement permet aux gestionnaires de centres de données d'atteindre des volumes, une agilité et des facteurs économiques améliorés, mais qui propose également un modèle opérationnel nettement simplifié pour le réseau physique sous-jacent. Grâce à sa capacité à être déployé sur n'importe quel réseau IP, y compris sur les modèles de mise en réseau traditionnels existants et sur les architectures matricielles de nouvelle génération de n'importe quel fournisseur, NSX est une solution entièrement sans perturbation. En fait, avec NSX, l'infrastructure du réseau physique dont vous disposez déjà est tout ce dont vous avez besoin pour déployer un centre de données SDDC.

serveur

L'illustration ci-dessus effectue une analogie entre la virtualisation des calculs et celle du réseau. Grâce à la virtualisation des serveurs, une couche d'abstraction logicielle (hyperviseur de serveur) reproduit les attributs habituels d'un serveur physique x86 (par exemple, unité centrale, mémoire RAM, disque, carte réseau virtuelle) dans le logiciel, ce qui permet de programmer leur assemblage dans n'importe quelle combinaison arbitraire pour produire une machine virtuelle unique en quelques secondes.

Avec la virtualisation réseau, l'équivalent fonctionnel d'un hyperviseur de réseau reproduit l'ensemble complet de services de mise en réseau de la couche 2 jusqu'à la couche 7 (par exemple commutation, routage, contrôle d'accès, création de pare-feu, qualité du service et équilibrage de charge) dans le logiciel. Par conséquent, ces services peuvent être assemblés de façon programmée dans n'importe quelle combinaison arbitraire afin de produit des réseaux virtuels isolés en quelques secondes.

La virtualisation réseau permet d'obtenir des avantages semblables à ceux offerts par la virtualisation des serveurs. Par exemple, tout comme les machines virtuelles sont indépendantes de la plate-forme x86 sous-jacente et permettent au service informatique de traiter les hôtes physiques comme un pool de capacités de calcul, les réseaux virtuels sont indépendants du matériel physique du réseau IP sous-jacent et permettent au service informatique de traiter le réseau physique comme un pool de capacités de transport pouvant être utilisées et réorientées à la demande. À la différence des architectures héritées, les réseaux virtuels peuvent être alloués, modifiés, stockés, supprimés et restaurés en fonction de la programmation sans qu'il soit nécessaire de reconfigurer le matériel physique ou la topologie sous-jacent(e). En égalant les capacités et les avantages découlant de solutions de virtualisation des serveurs et du stockage connues, cette approche de la mise en réseau favorisant la transformation laisse s'exprimer tout le potentiel du centre de données défini par le logiciel.

NSX peut être configuré à l'aide de vSphere Web Client, d'une interface de ligne de commande (CLI) et de l'API REST.