Dans un environnement cross-vCenter NSX, il est possible d'avoir plusieurs instances de vCenter Server qui doivent toutes être associées à leur propre NSX Manager. Le rôle de NSX Manager principal est attribué à une instance de NSX Manager. Les autres instances se voient assigner le rôle d'instances secondaires de NSX Manager.

L'instance principale de NSX Manager est utilisée pour déployer un cluster de contrôleurs universels qui fournit le plan de contrôle pour l'environnement cross-vCenter NSX. Les instances secondaires de NSX Manager ne possèdent pas leurs propres clusters de contrôleurs.

L'instance principale de NSX Manager peut créer des objets universels tels que des commutateurs logiques universels. Le service de synchronisation universelle de NSX synchronise ces objets dans les instances secondaires de NSX Manager. Vous pouvez afficher ces objets à partir des instances secondaires de NSX Manager, mais vous ne pouvez pas les modifier à cet emplacement. Pour gérer les objets universels, vous devez utiliser l'instance principale de NSX Manager. Vous pouvez utiliser l'instance principale de NSX Manager pour configurer n'importe quelle instance secondaire de NSX Manager dans l'environnement.

Vous pouvez créer des objets locaux, tels que des commutateurs logiques et des routeurs logiques (distribués), pour cet environnement NSX vCenter spécifique sur l'instance principale comme sur les instances secondaires de NSX Manager. Ces objets existeront uniquement dans l'environnement NSX vCenter dans lequel ils ont été créés. Ils ne s'afficheront pas dans les autres instances de NSX Manager dans l'environnement cross-vCenter NSX.

Les instances de NSX Manager peuvent se voir attribuer un rôle autonome. Cela correspond aux environnements antérieurs à la version NSX 6.2 qui comportaient une seule instance de NSX Manager et un seul système vCenter. Vous ne pouvez pas créer d'objets universels avec une instance autonome de NSX Manager.

Note:

Si vous attribuez un rôle autonome à une instance principale de NSX Manager alors que l'environnement NSX contient des objets universels, l'instance se voit attribuer le rôle de transit. Les objets universels sont conservés, mais ils ne peuvent pas être modifiés, et vous ne pouvez pas en créer de nouveaux. Vous pouvez supprimer des objets universels à partir du rôle de transit. Le rôle de transit doit être utilisé de manière temporaire, par exemple, lorsque vous changez d'instance principale de NSX Manager.