Une instance de NSX Manager peut disposer d'un rôle principal, d'un rôle secondaire ou d'un rôle autonome. Le logiciel spécial de synchronisation s'exécute sur l'instance principale de NSX Manager et synchronise tous les objets universels vers les instances secondaires de NSX Manager.

Il est important de bien comprendre ce qu'il se passe lorsque vous modifiez le rôle d'une instance de NSX Manager.

Définir comme principal

Cette opération permet d'attribuer un rôle principal à une instance de NSX Manager et de lancer le logiciel de synchronisation. Elle échoue si l'instance de NSX Manager est déjà une instance principale ou secondaire.

Définir comme autonome (à partir d'une instance secondaire)

Cette opération définit le rôle de l'instance de NSX Manager sur le mode autonome ou de transit. Elle échoue si l'instance de NSX Manager possède déjà le rôle autonome.

Définir comme autonome (à partir d'une instance principale)

Cette opération réinitialise l'instance principale de NSX Manager sur le mode autonome ou de transit, arrête le logiciel de synchronisation et désinscrit toutes les instances secondaires de NSX Manager. Elle échoue si l'instance de NSX Manager est déjà une instance autonome ou si l'une des instances secondaires de NSX Manager est inaccessible.

Se déconnecter de l'instance principale

Lorsque vous effectuez cette opération sur une instance secondaire de NSX Manager, cette dernière est déconnectée de l'instance principale de NSX Manager. Cette opération doit être effectuée lorsque l'instance principale de NSX Manager a rencontré une erreur irrécupérable et que vous souhaitez enregistrer l'instance secondaire de NSX Manager auprès d'une nouvelle instance principale. Si l'instance principale d'origine de NSX Manager est restaurée, sa base de données continue de répertorier l'instance secondaire de NSX Manager comme étant enregistrée. Pour résoudre ce problème, sélectionnez l'option force lorsque vous déconnectez ou annulez l'enregistrement de l'instance secondaire dans l'instance principale. L'option force permet de supprimer l'instance secondaire de NSX Manager de la base de données de l'instance principale.