Le tronçon suivant des itinéraires statiques doit être défini sur une adresse IP sur un sous-réseau associé à l'une des LIF du DLR ou à des interfaces de la passerelle ESG. Sinon, la configuration échoue.

« Interface », si non sélectionné, est défini automatiquement en associant le tronçon suivant à l'un des sous-réseaux connectés directement.