Cette section présente brièvement les composants des plans de contrôle et de gestion du DLR.

La figure indique les composants et les canaux de communication correspondants entre eux.

Figure 1. Composants des plans de contrôle et de gestion du DLR
  • NSX Manager :
    • Établit des communications directes avec le cluster de contrôleurs
    • Établit une connexion permanente directe avec le processus du client de bus de messages (vsfwd) exécuté sur chaque hôte préparé pour NSX
  • Pour chaque instance du DLR, un nœud de contrôleur (en dehors des 3 disponibles) est choisi comme maître
    • La fonction maître peut passer à un nœud de contrôleur différent, si celui d'origine échoue
  • Chaque hôte ESXi exécute deux agents UWA (User World Agent) : client de bus de messages (vsfwd) et agent de plan de contrôle (netcpa)
    • netcpa requiert des informations de NSX Manager pour fonctionner (par exemple, où trouver des contrôleurs et comment s'authentifier sur eux) ; ces informations sont accessibles via la connexion de bus de messages fournie par vsfwd
    • netcpa communique également avec le module de noyau du DLR pour le programmer avec les informations pertinentes qu'il reçoit de la part des contrôleurs
  • Pour chaque instance du DLR, une VM de contrôle du DLR est exécutée sur l'un des hôtes ESXi ; la VM de contrôle du DLR contient deux canaux de communication :
    • Canal VMCI vers NSX Manager via vsfwd, qui est utilisé pour configurer la VM de contrôle
    • Canal VMCI vers le contrôleur maître du DLR via netcpa, qui est utilisé pour envoyer la table de routage du DLR au contrôleur
  • Dans les cas où le DLR possède une LIF VLAN, l'un des hôtes ESXi participants est nommé par le contrôleur comme instance désignée (DI). Le module de noyau du DLR sur les autres hôtes ESXi demande que la DI effectue des requêtes ARP proxy sur le VLAN associé.