Le plan de gestion fournit un point d'entrée API unique au système, enregistre la configuration de l'utilisateur, gère les requêtes des utilisateurs et exécute des tâches opérationnelles sur tous les nœuds des plans de gestion, de contrôle et de données du système.

Concernant NSX-T, le plan de gestion est chargé de l'interrogation, la modification et la persistance de la configuration utilisateur, alors que la diffusion de cette configuration vers le sous-ensemble approprié des éléments du plan de données incombe au plan de contrôle. Cela signifie que certaines données appartiennent à plusieurs plans selon le stade de leur cycle de vie. Le plan de gestion gère également l'interrogation des états récents et des statistiques à partir du plan de contrôle, et parfois directement à partir du plan de données.

Le plan de gestion est la seule source fiable pour le système configuré (logique), tel qu'il est géré par l'utilisateur via la configuration. Les modifications sont apportées par le biais d'une API RESTful ou de l'interface utilisateur de NSX-T.

NSX possède également un agent de plan de gestion (MPA) qui s'exécute sur tous les nœuds de cluster et de transport. Parmi les exemples de cas d'utilisation, on peut citer les configurations de démarrage, telles que les informations d'identification d'adresses de nœud de gestion centrale, les modules, les statistiques et l'état. L'agent MPA peut fonctionner de façon plutôt indépendante par rapport au plan de contrôle et au plan de données, et être redémarré indépendamment si son processus se bloque ou se fige, cependant, il existe des scénarios dans lesquels les trois éléments sont solidaires puisqu'ils s'exécutent sur le même hôte. L'agent MPA est accessible localement et à distance. L'agent MPA s'exécute sur les nœuds de transport, les nœuds de contrôle et les nœuds de gestion dans le cadre de la gestion de nœuds. Sur les nœuds de transport, il peut également effectuer des tâches liées au plan de données.

Les tâches qui ont lieu sur le plan de gestion incluent ce qui suit :
  • Persistance de la configuration (état logique souhaité)
  • Validation des entrées
  • Gestion des utilisateurs (attributions de rôles)
  • Gestion des stratégies
  • Suivi des tâches d'arrière-plan