Tout comme la virtualisation des serveurs crée, supprime et restaure des machines virtuelles basées sur des logiciels, et en crée des snapshots, de façon programmée, la virtualisation réseau NSX-T Data Center crée, supprime et restaure des réseaux virtuels basés sur des logiciels de façon programmée.

Avec la virtualisation réseau, l'équivalent fonctionnel d'un hyperviseur de réseau reproduit l'ensemble complet des services de mise en réseau de la couche 2 jusqu'à la couche 7 (par exemple commutation, routage, contrôle d'accès, création de pare-feu et qualité de service) dans le logiciel. Par conséquent, ces services peuvent être assemblés de façon programmée dans n'importe quelle combinaison arbitraire afin de produit des réseaux virtuels isolés en quelques secondes.

NSX-T Data Center travaille en mettant en œuvre trois plans distincts mais intégrés : gestion, contrôle et données. Les trois plans sont implémentés sous la forme d'un ensemble de processus, de modules et d'agents résidant sur trois types de nœuds: gestionnaire, contrôleur et transport.

  • Chaque nœud héberge un agent du plan de gestion.

  • Le nœud NSX Manager héberge des services API. Chaque installation NSX-T Data Center prend en charge un unique nœud NSX Manager.

  • Les nœuds NSX Controller hébergent les démons de cluster du plan de contrôle central.

  • Les nœuds NSX Manager et NSX Controller peuvent être co-hébergés sur le même serveur physique.

  • Les nœuds de transport hébergent des démons du plan de contrôle local et des moteurs d'acheminement.