Si vous souhaitez désinstaller complètement NSX-T Data Center ou simplement supprimer un hôte d'hyperviseur de NSX-T Data Center, de sorte que l'hôte n'appartienne plus à la superposition NSX-T Data Center, procédez comme suit.

La procédure suivante explique comment désinstaller NSX-T Data Center proprement.

Conditions préalables

Si l'outil de gestion des machines virtuelles est vCenter Server, placez l'hôte vSphere en mode de maintenance.

Procédure

  1. Dans NSX Manager, sélectionnez Infrastructure > Nœuds > Nœuds de transport et supprimez les nœuds de transport d'hôtes.

    Si on supprime le nœud de transport, le N-VDS est retiré de l'hôte. Pour le confirmer, exécutez la commande suivante.

    [root@host:~] esxcli network vswitch dvs vmware list

    Sur KVM, la commande est la suivante :

    ovs-vsctl show
  2. Dans l'interface de ligne de commande de NSX Manager, vérifiez que le service d'installation-mise à niveau de NSX-T Data Centerest en cours d'exécution.
    nsx-manager-1> get service install-upgrade
    Service name: install-upgrade
    Service state: running
    Enabled: True
  3. Désinstallez l'hôte du plan de gestion et supprimez les modules NSX-T Data Center.

    La suppression de tous les modules NSX-T Data Center peut prendre jusqu'à 5 minutes.

    Pour supprimer les modules NSX-T Data Center, vous disposez de plusieurs méthodes distinctes :

    • Dans NSX Manager, sélectionnez Infrastructure > Nœuds > Hôtes > Supprimer.

      Vérifiez que Désinstaller les composants NSX est coché. Cela désinstalle les modules NSX-T Data Center sur l'hôte.

      Supprimez les modules de dépendance RHEL 7.4 : json_spirit, python-greenlet, libev, protobuf, leveldb, python-gevent, python-simplejson, glog.

      Supprimez les modules de dépendance Ubuntu 16.04.x : nicira-ovs-hypervisor-node, openvswitch-switch, openvswitch-datapath-dkms, openvswitch-pki, python-openvswitch, openvswitch-common, libjson-spirit.

      Notez que l'utilisation de Infrastructure > Nœuds > Hôtes > Supprimer avec l'option Désinstaller les composants NSX non cochée n'est pas conseillée pour annuler l'inscription d'un hôte. Il s'agit uniquement d'une solution de contournement pour les hôtes dont l'état est incorrect.

    • (Hôtes gérés par un gestionnaire de calcul) Dans NSX Manager, sélectionnez Infrastructure > Nœuds > Hôtes > Nœuds de transport > Supprimer l'hôte.

      Dans NSX Manager, sélectionnez Infrastructure > Nœuds > Hôtes > Gestionnaire de calcul > Configurer le gestionnaire de cluster et désélectionnez la case Installer automatiquement NSX. Sélectionnez un nœud et cliquez sur Désinstaller NSX.

      Vérifiez que Désinstaller les composants NSX est coché. Cela désinstalle les modules NSX-T Data Center sur l'hôte.

    • Utilisez l'API DELETE /api/v1/fabric/nodes/<node-id>.

      Note:

      Cette API ne supprime pas les modules de dépendance dans le bundle nsx-lcp.

      Supprimez les modules de dépendance RHEL 7.4 : json_spirit, python-greenlet, libev, protobuf, leveldb, python-gevent, python-simplejson, glog.

      Supprimez les modules de dépendance Ubuntu 16.04.x : nicira-ovs-hypervisor-node, openvswitch-switch, openvswitch-datapath-dkms, openvswitch-pki, python-openvswitch, openvswitch-common, libjson-spirit.

    • Utilisez l'interface de ligne de commande de vSphere.

      1. Obtenez l'empreinte numérique du responsable.

        manager> get certificate api thumbprint
      2. Sur l'interface de ligne de commande NSX-T Data Center de l'hôte, exécutez la commande suivante afin de détacher l'hôte du plan de gestion.

        host> detach management-plane <MANAGER> username <ADMIN-USER> password <ADMIN-PASSWORD> thumbprint <MANAGER-THUMBPRINT>
      3. Sur l'hôte, exécutez la commande suivante pour supprimer les filtres.

        [root@host:~] vsipioctl clearallfilters
      4. Sur l'hôte, exécutez la commande suivante pour arrêter netcpa.

        [root@host:~] /etc/init.d/netcpad stop
      5. Mettez hors tension les machines virtuelles sur l'hôte ou migrez-les vers un autre hôte.

      6. Sur l'hôte, exécutez la commande suivante pour désinstaller manuellement la configuration et les modules de NSX-T Data Center. Cette commande est prise en charge sur tous les types d'hôtes.

        [root@host:~] clear management-plane

Que faire ensuite

Après cette modification, l'hôte est retiré du plan de gestion et n'appartient plus à la superposition NSX-T Data Center.

Si vous retirez complètement NSX-T Data Center, dans votre outil de gestion de machines virtuelles, arrêtez NSX Manager, les dispositifs NSX Controller et NSX Edge, puis supprimez-les du disque.