Lorsque vous créez un nœud de transport, il peut être nécessaire de migrer les cartes réseau physiques et les interfaces de noyau d'un commutateur vSphere standard (VSS) ou VDS vers un commutateur virtuel distribué NSX-T Data Center (N-VDS). Après la migration, N-VDS gère le trafic sur le réseau VLAN.

Les cartes réseau physiques et leurs interfaces VMkernel sont initialement associées à un commutateur VSS ou VDS sur un hôte vSphere ESXi. Ces interfaces de noyau sont définies sur ces hôtes pour fournir de la connectivité à l'interface de gestion, de stockage et à d'autres interfaces. Après la migration, les interfaces VMkernel et leurs cartes réseau physiques associées se connectent au N-VDS et gèrent le trafic sur le réseau VLAN et les zones de transport de superposition.

Dans la figure suivante, si un hôte possède seulement deux cartes réseau physiques, vous pouvez souhaiter attribuer ces deux cartes réseau au N-VDS à des fins de redondance.

Chiffre 1. Prémigration et post-migration des interfaces réseau vers un N-VDS

Avant la migration, l'hôte vSphere ESXi dispose de deux liaisons montantes dérivées de deux ports physiques : vmnic0 et vmnic1. Ici, vmnic0 est configurée pour être dans un état actif, attachée à un VSS ou VDS, tandis que vmnic1 n'est pas utilisée. En outre, il existe trois interfaces VMkernel : vmk0, vmk1 et vmk2.

Vous migrez les interfaces VMkernel en utilisant l'interface utilisateur de NSX-T Data Center Manager ou des API de NSX-T Data Center. Reportez-vous à la section Guide de l'API de NSX-T Data Center.

Après la migration, vmnic0, vmnic1 et leurs interfaces VMkernel sont migrées vers le commutateur N-VDS. La vmnic0 et la vmnic1 sont connectées sur le VLAN et les zones de transport de superposition.