Assurez-vous que le processus de création des nœuds de transport fonctionne correctement.

Après avoir créé un nœud de transport hôte, le N-VDS est installé sur l'hôte.

Procédure

  1. Connectez-vous à NSX-T Data Center.
  2. Accédez à la page Nœud de transport et affichez l'état VDS-N.
  3. Vous pouvez également visualiser le N-VDS sur ESXi à l'aide de la commande esxcli network ip interface list.

    Sous ESXi, la sortie de commande doit comporter une interface vmk (par exemple, vmk10) avec un nom de VDS correspondant au nom que vous avez utilisé lors de la configuration de la zone de transport et du nœud de transport.

    # esxcli network ip interface list
    ...
    
    vmk10
       Name: vmk10
       MAC Address: 00:50:56:64:63:4c
       Enabled: true
       Portset: DvsPortset-1
       Portgroup: N/A
       Netstack Instance: vxlan
       VDS Name: overlay-hostswitch
       VDS UUID: 18 ae 54 04 2c 6f 46 21-b8 ae ef ff 01 0c aa c2
       VDS Port: 10
       VDS Connection: 10
       Opaque Network ID: N/A
       Opaque Network Type: N/A
       External ID: N/A
       MTU: 1600
       TSO MSS: 65535
       Port ID: 67108895
    
     ...
    
    

    Si vous utilisez le vSphere Client, vous pouvez afficher le N-VDS installé via l'interface utilisateur en sélectionnant l'hôte Configuration > Adaptateurs réseau.

    La commande KVM qui permet de vérifier l'installation du N-VDS est la commande ovs-vsctl show. Notez que sur KVM, le nom du N-VDS est nsx-switch.0. Il ne correspond pas au nom utilisé dans la configuration du nœud de transport. La conception ne permet pas de faire autrement.

    # ovs-vsctl show
    ...
        Bridge "nsx-switch.0"
            Port "nsx-uplink.0"
                Interface "em2"
            Port "nsx-vtep0.0"
                tag: 0
                Interface "nsx-vtep0.0"
                    type: internal
            Port "nsx-switch.0"
                Interface "nsx-switch.0"
                    type: internal
        ovs_version: "2.4.1.3340774"
    
    

  4. Vérifiez qu'une adresse de point de terminaison est attribuée au nœud de transport.

    L'interface vmk10 reçoit une adresse IP du pool d'adresses IP NSX-T Data Center ou de DHCP, comme illustré ici :

    # esxcli network ip interface ipv4 get
    Name   IPv4 Address    IPv4 Netmask   IPv4 Broadcast   Address Type  DHCP DNS
    -----  --------------  -------------  ---------------  ------------  --------
    vmk0   192.168.210.53  255.255.255.0  192.168.210.255  STATIC           false
    vmk1   10.20.20.53     255.255.255.0  10.20.20.255     STATIC           false
    vmk10 192.168.250.3   255.255.255.0  192.168.250.255  STATIC           false
    
    

    Dans KVM, vous pouvez vérifier le point de terminaison de tunnel et l'allocation IP à l'aide de la commande ifconfig.

    # ifconfig
    ...
    nsx-vtep0.0 Link encap:Ethernet  HWaddr ba:30:ae:aa:26:53
              inet addr:192.168.250.4  Bcast:192.168.250.255  Mask:255.255.255.0
             ...
    
    

  5. Vérifiez les informations d'état à l'aide de l'API.

    Utilisez l'appel d'API GET https://<nsx-mgr>/api/v1/transport-nodes/<transport-node-id>/state. Par exemple :

    {
      "state": "success",
      "host_switch_states": [
        {
          "endpoints": [
            {
              "default_gateway": "192.168.250.1",
              "device_name": "vmk10",
              "ip": "192.168.250.104",
              "subnet_mask": "255.255.255.0",
              "label": 69633
            }
          ],
          "transport_zone_ids": [
            "efd7f38f-c5da-437d-af03-ac598f82a9ec"
          ],
          "host_switch_name": "overlay-hostswitch",
          "host_switch_id": "18 ae 54 04 2c 6f 46 21-b8 ae ef ff 01 0c aa c2"
        }
      ],
      "transport_node_id": "2d030569-5769-4a13-8918-0c309c63fdb9"
    }