Vous pouvez utiliser un pool d'adresses IP pour les points de terminaison de tunnel. Les points de terminaison de tunnel sont les adresses IP source et de destination utilisées dans l'en-tête IP externe pour identifier de façon univoque les hôtes d'hyperviseur qui débutent et terminent l'encapsulation NSX-T Data Center des trames de superposition. Vous pouvez également utiliser DHCP ou configurer manuellement des pools d'adresses IP pour les adresses IP des points de terminaison de tunnel.

Si vous utilisez à la fois des hôtes ESXi et KVM, vous pouvez opter pour une architecture qui utilise deux sous-réseaux différents pour le pool d'adresses IP des points de terminaison de tunnel ESXi (sub_a) et le pool d'adresses IP des points de terminaison de tunnel KVM (sub_b). Dans ce cas, il est nécessaire d'ajouter sur les hôtes KVM un itinéraire statique vers sub_a avec une passerelle par défaut dédiée.

Voici un exemple de la table de routage obtenue sur un hôte Ubuntu où sub_a = 192.168.140.0 et sub_b = 192.168.150.0. (Le sous-réseau de gestion peut, par exemple, être 192.168.130.0.)

Table de routage IP du noyau :

Destination          Gateway          Genmask          Iface
0.0.0.0              192.168.130.1    0.0.0.0          eth0
192.168.122.0        0.0.0.0          255.255.255.0    virbr0
192.168.130.0        0.0.0.0          255.255.255.0    eth0
192.168.140.0        192.168.150.1    255.255.255.0    nsx-vtep0.0
192.168.150.0        0.0.0.0          255.255.255.0    nsx-vtep0.0

Il existe au moins deux façons d'ajouter la route. De ces deux méthodes, la route persiste après le redémarrage de l'hôte uniquement si vous ajoutez celle-ci en modifiant l'interface. L'ajout d'une route au moyen de la commande route add ne persiste pas après le redémarrage d'un hôte.

route add -net 192.168.140.0 netmask 255.255.255.0 gw 192.168.150.1 dev nsx-vtep0.0

Dans /etc/network/interfaces avant « up ifconfig nsx-vtep0.0 up », ajoutez cet itinéraire statique :

post-up route add -net 192.168.140.0 netmask 255.255.255.0 gw 192.168.150.1

Procédure

  1. Dans un navigateur, connectez-vous avec des privilèges d'administrateur à un dispositif NSX Manager sur https://<nsx-manager-ip-address>.
  2. Sélectionnez Inventaire > Groupes > Pools IP, puis cliquez sur Ajouter.
  3. Entrez le nom du pool d'adresses IP, une description (facultatif) et les paramètres du réseau.

    Ces derniers incluent :

    • Plage d'adresses IP

    • Passerelle

    • Adresse réseau au format CIDR

    • (Facultatif) Liste des serveurs DNS séparés par une virgule

    • (Facultatif) Suffixe DNS

    Par exemple :

Résultats

Vous pouvez également afficher les pools d'adresses IP à l'aide de l'appel d'API GET https://<nsx-mgr>/api/v1/pools/ip-pools :

{
  "cursor": "0036e2d8c2e8-f6d7-498e-821b-b7e44d2650a9ip-pool-1",
  "sort_by": "displayName",
  "sort_ascending": true,
  "result_count": 1,
  "results": [
    {
      "id": "e2d8c2e8-f6d7-498e-821b-b7e44d2650a9",
      "display_name": "comp-tep",
      "resource_type": "IpPool",
      "subnets": [
        {
          "dns_nameservers": [
            "192.168.110.10"
          ],
          "allocation_ranges": [
            {
              "start": "192.168.250.100",
              "end": "192.168.250.200"
            }
          ],
          "gateway_ip": "192.168.250.1",
          "cidr": "192.168.250.0/24",
          "dns_suffix": "corp.local"
        }
      ],
      "_last_modified_user": "admin",
      "_last_modified_time": 1443649891178,
      "_create_time": 1443649891178,
      "_system_owned": false,
      "_create_user": "admin",
      "_revision": 0
    }
  ]
}

Que faire ensuite

Créez un profil de liaison montante. Reportez-vous à la section Créer un profil de liaison montante.