Cette section décrit comment mettre à niveau NCP vers la version 2.4.0 dans un environnement Kubernetes.

Procédure

  1. Mettez à niveau NCP ReplicationController avec la commande suivante (remplacez <image> par le nom réel de l'image).
    kubectl rolling-update nsx-ncp -n nsx-system --image=<image>
  2. Mettez à niveau daemonSet de l'agent du nœud NSX avec les commandes suivantes (remplacez <image> par le nom réel de l'image).
    kubectl set image ds nsx-node-agent -n nsx-system nsx-node-agent=<image>
    kubectl set image ds nsx-node-agent -n nsx-system nsx-kube-proxy=<images>
    kubectl rollout status ds/nsx-node-agent -nnsx-system
  3. Mettez à niveau le module DEB/RPM CNI vers la version 2.4.0 avec la commande suivante (remplacez <cni deb> et <cni rpm> par le nom réel du module).
    Sous Ubuntu :

    dkpg -i <cni deb>

    Sous RHEL ou CentOS :

    rpm -U <cni rpm>

  4. (Facultatif) Mettez à niveau NSX-T Data Center vers la version 2.4.
    Si l'hyperviseur est ESXi, mettez-le à niveau vers au moins la version 6.5p03 à partir de la version 6.5 ou vers la version 6.7ep6 à partir de la version 6.7 avant la mise à niveau de NSX-T Data Center.
  5. (Facultatif) Mettez à niveau l'hyperviseur (KVM ou conteneur bare metal).
  6. (Facultatif) Mettez à niveau l'hôte du conteneur (RHEL, Ubuntu ou CentOS).
  7. (Facultatif) Mettez à niveau Kubernetes.
  8. (Facultatif) Mettez à niveau OVS.
    Pour un conteneur bare metal, NSX-T Data Center met également à niveau OVS, cette étape n'est donc pas nécessaire.

    Pendant cette étape, vous pouvez voir des échecs de communication transitoires entre nsx-kube-proxy et nsx-node-agent. Ce comportement est normal et n'indique pas de problème.