Un gestionnaire de calcul, par exemple, vCenter Server, est une application qui gère les ressources, telles que des hôtes et des machines virtuelles.

NSX-T Data Center interroge les gestionnaires de calcul pour collecter des informations sur le cluster à partir de vCenter Server.

Lorsque vous ajoutez un gestionnaire de calcul vCenter Server, vous devez fournir les informations d'identification de l'utilisateur de vCenter Server. Vous pouvez fournir les informations d'identification de l'administrateur de vCenter Server ou créer un rôle et un utilisateur spécifiquement pour NSX-T Data Center et fournir les informations d'identification de cet utilisateur. Vous devez avoir les privilèges de vCenter Server suivants :
Extension.Register extension
Extension.Unregister extension
Extension.Update extension
Sessions.Message
Sessions.Validate session
Sessions.View and stop sessions
Host.Configuration.Maintenance
Host.Configuration.NetworkConfiguration
Host.Local Operations.Create virtual machine
Host.Local Operations.Delete virtual machine
Host.Local Operations.Reconfigure virtual machine
Tasks
Scheduled task
Global.Cancel task
Permissions.Reassign role permissions
Resource.Assign vApp to resource pool
Resource.Assign virtual machine to resource pool
Virtual Machine.Configuration
Virtual Machine.Guest Operations
Virtual Machine.Provisioning
Virtual Machine.Inventory
Network.Assign network
vApp

Pour plus d'informations sur les rôles et les privilèges de vCenter Server, consultez le document Sécurité vSphere.

Conditions préalables

  • Vérifiez que vous utilisez la version de vSphere prise en charge. Voir Version de vSphere prise en charge
  • Communication IPv6 et IPv4 avec vCenter Server.
  • Vérifiez que vous utilisez le nombre recommandé de gestionnaires de calcul. Reportez-vous à la section https://configmax.vmware.com/home.
    Note : NSX-T Data Center ne prend pas en charge la même instance de vCenter Server à enregistrer avec plusieurs instances de NSX Manager.

Procédure

  1. Dans le navigateur, connectez-vous avec des privilèges d'administrateur à un dispositif NSX Manager sur https://<nsx-manager-ip-address>.
  2. Sélectionnez Système > Infrastructure > Gestionnaires de calcul > Ajouter.
  3. Indiquez les détails des gestionnaires de calcul.
    Option Description
    Nom et description Tapez le nom pour identifier l'instance de vCenter Server.

    Vous pouvez éventuellement indiquer des détails, tels que le nombre de clusters dans l'instance de vCenter Server.

    Nom de domaine complet ou adresse IP Tapez le nom de domaine complet ou l'adresse IP de l'instance de vCenter Server.
    Type Le type de gestionnaire de calcul par défaut est défini sur vCenter Server.
    Port HTTPS de proxy inverse Le port par défaut est 443. Si vous utilisez un autre port, vérifiez que le port est ouvert sur tous les dispositifs NSX Manager.

    Définissez le port de proxy inverse pour enregistrer le gestionnaire de calcul dans NSX-T.

    Nom d'utilisateur et mot de passe Tapez les informations d'identification de connexion de vCenter Server.
    Empreinte numérique SHA-256 Tapez la valeur de l'algorithme d'empreinte numérique SHA-256 de vCenter Server.
    Activer l'approbation Pris en charge uniquement sur vCenter Server 7.0 et versions ultérieures.

    Activez ce champ pour approuver le gestionnaire de calcul pour l'authentification.

    Si la valeur d'empreinte est vide, vous êtes invité à accepter l'empreinte numérique du serveur fournie.

    Une fois que vous acceptez l'empreinte numérique, quelques secondes sont nécessaires pour que NSX-T Data Center découvre et enregistre les ressources de vCenter Server.

    Note : Si le nom de domaine complet, l'adresse IP ou l'empreinte numérique du gestionnaire de calcul est modifié après l'enregistrement, modifiez le gestionnaire de calcul et entrez les nouvelles valeurs.
  4. Si l'icône de progression passe de En cours à Non enregistré, suivez les étapes décrites ci-dessous pour résoudre l'erreur.
    1. Sélectionnez le message d'erreur et cliquez sur Résoudre. Un message d'erreur possible est le suivant :
      Extension already registered at CM <vCenter Server name> with id <extension ID>
    2. Entrez les informations d'identification de vCenter Server et cliquez sur Résoudre.
      S'il existe déjà un enregistrement, il sera remplacé.

Résultats

Il faut un certain temps pour enregistrer le gestionnaire de calcul auprès de vCenter Server et pour que l'état de connexion s'affiche en tant que ACTIF.

Vous pouvez cliquer sur le nom du gestionnaire de calcul pour voir ses détails, le modifier ou pour gérer les balises qui s'y appliquent.

Une fois l'enregistrement de l'instance de vCenter Server terminé, ne mettez pas hors tension et ne supprimez pas la machine virtuelle NSX Manager sans supprimer d'abord le gestionnaire de calcul. Dans le cas contraire, lorsque vous déploierez une nouvelle instance de NSX Manager, vous ne pourrez plus enregistrer la même instance de vCenter Server. Vous obtiendrez une erreur indiquant que l'instance de vCenter Server est déjà enregistrée avec une autre instance de NSX Manager.

Note : Une fois qu'un gestionnaire de calcul vCenter Server (VC) a été ajouté avec succès, il ne peut pas être supprimé si vous avez effectué l'une des actions suivantes :
  • Nœuds de transport préparés à l'aide de VDS dépendant du VC.
  • Machines virtuelles de service déployées sur un hôte ou un cluster dans le VC à l'aide de l'insertion de services NSX.
  • Vous utilisez l'interface utilisateur de NSX Manager pour déployer des machines virtuelles Edge, des machines virtuelles NSX Intelligence ou des nœuds NSX Manager sur un hôte ou un cluster dans le VC.

Si vous tentez d'effectuer l'une de ces actions et que vous rencontrez une erreur (par exemple, l'installation a échoué), vous pouvez supprimer le VC si vous n'avez effectué aucune des actions répertoriées ci-dessus.

Si vous avez réussi à préparer un nœud de transport à l'aide de VDS dépendant du VC ou déployé n'importe quelle machine virtuelle, vous pouvez supprimer le VC après avoir effectué les opérations suivantes :
  • Annuler la préparation de tous les nœuds de transport. Si la désinstallation d'un nœud de transport échoue, vous devez forcer sa suppression.
  • Annuler le déploiement de toutes les machines virtuelles de service, toutes les machines virtuelles NSX Intelligence, toutes les machines virtuelles NSX Edge et tous les nœuds NSX Manager. L'annulation du déploiement doit être réussie ou dans un état d'échec.

Cette restriction s'applique à une nouvelle installation et une mise à niveau de NSX-T Data Center 3.0.