Pour fournir la tolérance de panne et la haute disponibilité à des nœuds NSX Manager, attribuez une adresse IP virtuelle (VIP) à un membre du cluster NSX-T.

Les instances de NSX Manager d'un cluster font partie d'un groupe HTTPS pour traiter les demandes d'API et d'interface utilisateur. Le nœud leader du cluster assume la propriété de la VIP définie du cluster pour traiter toute demande d'API et d'interface utilisateur. Toutes les demandes d'API et d'interface utilisateur entrantes dans les clients sont dirigées vers le nœud leader.

Note :

Lors de l'attribution d'une adresse IP virtuelle, toutes les machines virtuelles NSX Manager du cluster doivent être configurées dans le même sous-réseau.

Si le nœud leader qui détient la VIP devient indisponible, NSX-T choisit un nouveau leader. Le nouveau leader détient l'adresse IP virtuelle. Il envoie un paquet ARP gratuit pour annoncer le nouveau mappage d'adresses VIP vers des adresses MAC. Lorsqu'un nouveau nœud de leader est choisi, de nouvelles demandes API et d'interface utilisateur sont envoyées au nouveau nœud leader.

Le basculement de la VIP vers un nouveau nœud de leader du cluster peut prendre quelques minutes pour devenir fonctionnel. Si la VIP bascule vers un nouveau nœud leader en raison de l'indisponibilité du nœud leader précédent, réauthentifiez les informations d'identification pour que les demandes d'API soient dirigées vers le nouveau nœud leader.

Note : L'adresse IP virtuelle n'est pas conçue pour servir d'équilibreur de charge et vous ne pouvez pas l'utiliser si vous activez l' intégration d'équilibreur de charge externe de vIDM à partir de Système > Utilisateurs > Configuration. Ne configurez pas d'adresse IP virtuelle si vous souhaitez utiliser l'équilibreur de charge externe de vIDM. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Configurer l'intégration de VMware Identity Manager du Guide d'administration de NSX-T Data Center.

Procédure

  1. Dans un navigateur, connectez-vous avec des privilèges d'administrateur à un dispositif NSX Manager sur https://<nsx-manager-ip-address>.
  2. Accédez à Système > Dispositifs.
  3. Dans le champ Adresse IP virtuelle, cliquez sur Définir l'adresse IP virtuelle.
  4. Entrez la VIP du cluster. Assurez-vous que la VIP fait partie du même sous-réseau que les autres nœuds de gestion.
  5. Cliquez sur Enregistrer.
  6. Pour vérifier l'état du cluster et le leader d'API du groupe HTTPS, entrez la NSX Manager commande CLI get cluster status verbose dans la console NSX Manager ou via SSH.
    Vous trouverez ci-dessous un exemple de sortie avec le leader marqué en gras.
    Group Type: HTTPS
    Group Status: STABLE
    
    Members:
        UUID                                       FQDN                  IP               STATUS          
        cdb93642-ccba-fdf4-8819-90bf018cd727       nsx-manager       192.196.197.84        UP              
        51a13642-929b-8dfc-3455-109e6cc2a7ae       nsx-manager       192.196.198.156       UP              
        d0de3642-d03f-c909-9cca-312fd22e486b       nsx-manager       192.196.198.54        UP              
    
    Leaders:
        SERVICE                                    LEADER                                     LEASE VERSION                   
        api                                        cdb93642-ccba-fdf4-8819-90bf018cd727     8
  7. Vérifiez que l'adresse IP virtuelle fonctionne correctement.
    Dans un navigateur, connectez-vous à NSX Manager à l'aide de l'adresse IP virtuelle attribuée au cluster dans https://<vip-address>.

Résultats

Toutes les demandes d'API à NSX-T sont redirigées vers l'adresse IP virtuelle du cluster, qui est détenue par le nœud leader. Le nœud leader achemine ensuite la demande vers les autres composants du dispositif.