Vous pouvez modifier l'adresse IP d'un NSX Manager dans un cluster NSX Manager. Cette section décrit plusieurs approches.

Par exemple, si vous disposez d'un cluster composé de Gestionnaire A, Gestionnaire B et Gestionnaire C, vous pouvez modifier l'adresse IP d'un ou de plusieurs des gestionnaires de l'une des manières suivantes :
  • Scénario A :
    • Le Gestionnaire A a l'adresse IP 172.16.1.11.
    • Le Gestionnaire B a l'adresse IP 172.16.1.12.
    • Le Gestionnaire C a l'adresse IP 172.16.1.13.
    • Ajoutez le Gestionnaire D avec une nouvelle adresse IP, par exemple, 192.168.55.11.
    • Supprimez Gestionnaire A.
    • Ajoutez le Gestionnaire E avec une nouvelle adresse IP, par exemple, 192.168.55.12.
    • Supprimez le Gestionnaire B.
    • Ajoutez le Gestionnaire F avec une nouvelle adresse IP, par exemple, 192.168.55.13.
    • Supprimez le Gestionnaire C.
  • Scénario B :
    • Le Gestionnaire A a l'adresse IP 172.16.1.11.
    • Le Gestionnaire B a l'adresse IP 172.16.1.12.
    • Le Gestionnaire C a l'adresse IP 172.16.1.13.
    • Ajoutez le Gestionnaire D avec une nouvelle adresse IP, par exemple, 192.168.55.11.
    • Ajoutez le Gestionnaire E avec une nouvelle adresse IP, par exemple, 192.168.55.12.
    • Ajoutez le Gestionnaire F avec une nouvelle adresse IP, par exemple, 192.168.55.13.
    • Supprimez le Gestionnaire A, le Gestionnaire B et le Gestionnaire C.
  • Scénario C :
    • Le Gestionnaire A a l'adresse IP 172.16.1.11.
    • Le Gestionnaire B a l'adresse IP 172.16.1.12.
    • Le Gestionnaire C a l'adresse IP 172.16.1.13.
    • Supprimez Gestionnaire A.
    • Ajoutez le Gestionnaire D avec une nouvelle adresse IP, par exemple, 192.168.55.11.
    • Supprimez le Gestionnaire B.
    • Ajoutez le Gestionnaire E avec une nouvelle adresse IP, par exemple, 192.168.55.12.
    • Supprimez le Gestionnaire C.
    • Ajoutez le Gestionnaire F avec une nouvelle adresse IP, par exemple, 192.168.55.13.

Les deux premiers scénarios nécessitent une RAM virtuelle, un CPU et un disque supplémentaires pour les NSX Manager supplémentaires lors de ce changement d'adresse IP.

Le scénario C n'est pas recommandé, car il réduit temporairement le nombre de NSX Manager et une perte de l'un des deux gestionnaires actifs pendant le changement d'adresse IP aura un impact sur les opérations de NSX-T. Ce scénario concerne une situation dans laquelle la RAM virtuelle, le CPU et le disque supplémentaires ne sont pas disponibles et un changement d'adresse IP est requis.

Note : Si vous utilisez la fonctionnalité d'adresse IP virtuelle du cluster, vous devez utiliser le même sous-réseau pour les nouvelles adresses IP ou désactiver l'adresse IP virtuelle du cluster pendant les changements d'adresse IP, car l'adresse IP virtuelle du cluster requiert que tous les NSX Manager soient dans le même sous-réseau.

Conditions préalables

Familiarisez-vous avec le déploiement d'un NSX Manager dans un cluster. Pour plus d'informations, consultez le Guide d'installation de NSX-T Data Center.

Procédure

  1. Si le NSX Manager que vous voulez supprimer a été déployé manuellement, procédez comme suit.
    1. Exécutez la commande d'interface de ligne de commande suivante pour détacher NSX Manager du cluster.
      detach node <node-id>
    2. Supprimez la machine virtuelle NSX Manager.
  2. Si NSX Manager que vous souhaitez supprimer a été déployé automatiquement via l'interface utilisateur de NSX Manager, procédez comme suit.
    1. Dans le navigateur, connectez-vous avec des privilèges d'administrateur à un dispositif NSX Manager sur https://nsx-manager-ip-address.
      Ce NSX Manager ne doit pas être celui que vous souhaitez supprimer.
    2. Dans l'onglet Systèmes, cliquez sur Nœuds de gestion NSX.
      L'état du cluster NSX Manager s'affiche.
    3. Pour NSX Manager que vous souhaitez supprimer, cliquez sur l'icône d'engrenage et sélectionnez Supprimer.
  3. Déployez une nouvelle instance de NSX Manager.