L'importation d'un cluster Kubernetes peut prendre un certain temps et nécessite le verrouillage du cluster (aucune opération de création, de mise à jour ou de suppression autorisée). Il est recommandé d'importer un cluster à la fois pour que vous n'ayez pas à verrouiller tous les clusters.

Avant de lancer le processus d'importation, vous devez effectuer une sauvegarde de NSX Manager. Cela garantit que si une défaillance irrécupérable se produit, vous pouvez restaurer NSX Manager à son état d'avant l'importation.

Le script Python3 qui exécute l'importation, mp_to_policy_importer.py, se trouve dans le répertoire scripts/mp_to_policy_import. Vous devez l'exécuter sur le nœud master Kubernetes qui exécute le cluster.

Pour connaître les limitations et les solutions, reportez-vous à la section Limitations et solutions. Pour plus d'informations sur la gestion des erreurs, reportez-vous à Échec et récupération.

Workflow pour importer des objets de gestionnaire vers la stratégie :
  1. Mettez à niveau NSX-T vers la version 3.0.0 ou ultérieure.
  2. Mettez à niveau NCP vers la version 3.1.
  3. Dans le fichier YAML NCP, assurez-vous que policy_nsxapi est défini sur false.
  4. Démarrez le coordinateur de migration sur l'un des dispositifs NSX Manager avec la commande suivante :

    /etc/init.d/migration-coordinator start

    Vérifiez qu'il s'exécute correctement avec la commande suivante :

    /etc/init.d/migration-coordinator status

    Assurez-vous d'utiliser l'adresse IP de ce gestionnaire lors de l'importation d'objets de gestionnaire dans la stratégie.

  5. Créez une sauvegarde.
  6. Importez des ressources partagées. Reportez-vous à la section Importation de ressources partagées.
  7. Verrouillez le cluster Kubernetes. Le serveur d'API Kubernetes sera en mode lecture seule. N'effectuez aucune opération de création, de mise à jour ou de suppression sur des ressources Kubernetes. Patientez au moins 10 minutes avant de passer à l'étape suivante.
  8. Arrêtez NCP.
  9. Créez une sauvegarde.
  10. Importez le cluster Kubernetes. Reportez-vous à la section Importation d'un cluster Kubernetes.
  11. Mettez à jour ncp.ini si nécessaire pour ce cluster. Reportez-vous à la section Importation de ressources partagées.
  12. Dans le fichier YAML NCP, assurez-vous que policy_nsxapi est défini sur true et démarrez NCP.
  13. Déverrouillez le cluster. Vous pouvez maintenant effectuer des opérations de création, de mise à jour ou de suppression sur des ressources Kubernetes.
  14. Répétez les étapes 4 à 12 pour le cluster suivant.
  15. Basculez l'automatisation TKGI et l'interface de fournisseur cloud (CPI, Cloud Provider Interface) BOSH pour utiliser l'API de stratégie après l'importation de tous les clusters du déploiement.