Avant de mettre à niveau NSX-T Data Center, effectuez les tâches préalables à la mise à niveau pour vous assurer de la réussite de la mise à niveau.

Procédure

  1. Si vous effectuez une mise à niveau à partir d'une version antérieure à NSX-T Data Center 3.0, provisionnez un disque secondaire d'une capacité de 100 Go exactement sur tous les dispositifs NSX Manager.
    • Pour un hôte ESXi, connectez-vous à vCenter Server, accédez à la machine virtuelle NSX Manager et ajoutez un disque d'une capacité de 100 Go exactement.
    • Pour un hôte KVM :
      1. Créez un disque d'une capacité de 100 Go :
        qemu-img create -f qcow2 nsx-unified-appliance-secondary.qcow2 100G
      2. Créez un fichier xml ( /<download folder>/<nsx_manger_vm_name_storage_file.xml>) pour le stockage supplémentaire :
        <disk type='file' device='disk'>
         <driver name='qemu' type='qcow2' cache='none'/>
         <source file='/<diskPath>/nsx-unified-appliance-secondary.qcow2'/>
         <target dev='vdb' bus='virtio' />
        </disk>
      3. Rendez la machine virtuelle persistante à l'aide des commandes suivantes :
        virsh dumpxml <NSX Manager VM> > /<download folder>/<nsx_manager_vm_name.xml>
        virsh define /<download folder>/<nsx_manager_vm_name.xml>
        virsh list –all
      4. Attachez le disque secondaire au dispositif NSX Manager :
        virsh attach-device --config  <NSX Manager VM> /<download folder>/<nsx_manger_vm_name_storage_file.xml>
      5. Arrêtez et démarrez le dispositif NSX Manager :
        virsh shutdown <NSX Manager VM>
        virsh start <NSX Manager VM>
        
      6. Répétez le processus pour les autres dispositifs NSX Manager du cluster.
      Note : Redémarrez le dispositif si le disque secondaire n'est pas détecté par le coordinateur de mise à niveau. Exécutez la prévérification pour vous assurer que le disque secondaire est détecté et poursuivez avec d'autres dispositifs NSX Manager.
  2. Assurez-vous que les zones de transport appropriées sont ajoutées à vos profils de nœud de transport. NSX Manager peut ne pas afficher la liste des profils de nœud de transport si aucune zone de transport n'est ajoutée aux profils de nœud de transport.
  3. Assurez-vous de sauvegarder l'instance de NSX Manager avant de démarrer le processus de mise à niveau. Reportez-vous à Guide d'administration de NSX-T Data Center.
  4. Assurez-vous que votre système d'exploitation hôte est pris en charge pour NSX Manager. Reportez-vous à la section Hôtes pris en charge pour les instances de NSX Manager dans le Guide d'administration de NSX-T Data Center
  5. Désactivez les sauvegardes automatiques avant de démarrer le processus de mise à niveau. Reportez-vous au Guide d'administration de NSX-T Data Center pour plus d'informations sur la configuration des sauvegardes.
  6. Terminez toutes les sessions SSH actives ou les scripts shell locaux qui peuvent être en cours d'exécution sur les nœuds NSX Manager ou NSX Edge avant de commencer le processus de mise à niveau.
  7. Assurez-vous que les ports de communication appropriés sont ouverts à partir des nœuds de transport et Edge vers les instances de NSX Manager :
    • Ports TCP 1234 vers NSX Manager
    • Port TCP 1235 vers NSX Controller
    • Port TCP 9040 entre les nœuds NSX Manager.
    • Laissez le port 5671 ouvert pendant le processus de mise à niveau.
    Remarque relative à NSX Cloud :  : à partir de NSX-T Data Center 2.5.1, NSX Cloud prend en charge la communication sur le port 80 entre le dispositif Cloud Service Manager installé sur site avec l'instance de NSX Public Cloud Gateway installée dans votre VPC/VNet de cloud public. NSX-T Data Center versions 2.5.0 et antérieures nécessitent le port 7442 pour cette communication. Lors de la mise à niveau des versions 2.5.0 et antérieures à 2.5.1, gardez le port 7442 ouvert. Pour plus d'informations, consultez la section Activer l'accès aux ports et protocoles dans le Guide d'installation de NSX-T Data Center.
  8. Avant de placer l'hôte ESXi en mode de maintenance, mettez hors tension toutes les machines virtuelles NSX Edge qui peuvent résider sur l'hôte et assurez-vous que les machines virtuelles NSX Edge continuent de résider sur le même hôte.
  9. Pour NSX-T Data Center 3.0, vous avez besoin d'une licence valide pour utiliser des fonctionnalités sous licence telles que T0, T1, Segments et NSX Intelligence. Vérifiez que vous disposez d'une licence valide.
  10. Veillez à effectuer une vérification préalable automatisée pour vérifier si les composants de NSX-T Data Center sont prêts pour la mise à niveau. Le processus de vérification préalable analyse l'activité du composant, la compatibilité de la version, l'état de composant des hôtes, NSX Edge et le plan de gestion. Résolvez les notifications d'avertissement pour éviter tout problème pendant la mise à niveau.
  11. Supprimez tous les comptes d'utilisateurs expirés avant de commencer la mise à niveau. La mise à niveau de NSX-T Data Center sur vSphere échoue si votre liste des exceptions pour le mode de verrouillage vSphere inclut des comptes d'utilisateurs expirés. Pour plus d'informations sur les comptes disposant de privilèges d'accès en mode de verrouillage, reportez-vous à la section Spécification de comptes avec des privilèges d'accès en mode de verrouillage du guide Sécurité de vSphere.