Il existe deux manières de modifier les ressources de mémoire et de CPU d'un nœud NSX Manager dans un cluster.

Notez que dans des conditions normales de fonctionnement, les trois nœuds de gestionnaire doivent avoir les mêmes ressources de CPU et de mémoire. Une non-concordance de CPU ou de mémoire entre les instances de NSX Manager dans un cluster de gestion NSX Managerne doit être effectuée que lors du passage d'une taille de NSX Manager à une autre taille.

Si vous avez configuré la réservation d'allocation de ressources pour les machines virtuelles NSX Manager dans vCenter Server, vous devrez peut-être ajuster la réservation. Pour plus d'informations, voir la documentation de vSphere.

L'option A (redimensionner un nœud de gestionnaire avec la même adresse IP) nécessite moins d'efforts. NSX-T nécessite que deux gestionnaires soient disponibles à tout moment. Si vous avez configuré une adresse IP virtuelle de cluster, une brève interruption se produit lorsque l'adresse IP virtuelle bascule vers un autre nœud du cluster. Vous pouvez accéder aux deux autres nœuds directement pendant la panne si le nœud attribué par l'adresse IP virtuelle est arrêté pour le redimensionnement. Si vous avez déployé un équilibreur de charge pour les nœuds de gestionnaire, les contrôles de santé seront déclenchés lorsqu'un gestionnaire se déconnectera. L'équilibreur de charge doit diriger le trafic vers un autre nœud. Choisissez cette option si vous ne souhaitez pas modifier l'adresse IP des nœuds de gestionnaire.

Pour l'option B (redimensionner un nœud de gestionnaire avec une adresse IP différente), vous aurez besoin d'adresses IP pour les trois nouveaux gestionnaires. Si vous avez configuré l'adresse IP virtuelle du cluster, une brève interruption se produit lorsque l'adresse IP virtuelle bascule vers un autre nœud du cluster. Vous pouvez accéder directement aux deux autres nœuds pendant la panne si le nœud attribué par l'adresse IP virtuelle est supprimé. Si vous avez déployé un équilibreur de charge pour les nœuds de gestionnaire, les contrôles de santé seront déclenchés lorsqu'un gestionnaire se déconnectera. L'équilibreur de charge doit diriger le trafic vers un autre nœud. Une fois toutes les étapes terminées, vous devrez reconfigurer l'équilibreur de charge (ajouter les nouveaux gestionnaires et supprimer les anciens gestionnaires).

Conditions préalables

Procédure

  • Option A : redimensionner un nœud de gestion avec la même adresse IP
    Option A.1 : modifier le CPU et/ou la mémoire des nœuds de gestionnaire existants. Vous devez apporter la modification à un gestionnaire à la fois afin que deux gestionnaires soient disponibles à tout moment.
    1. Connectez-vous à la CLI d'un gestionnaire en tant qu'administrateur et exécutez la commande shutdown.
    2. À partir de l'interface utilisateur de NSX Manager, vérifiez que l'état du cluster de gestionnaire est DÉGRADÉ.
    3. Dans vSphere, modifiez les ressources de mémoire et/ou de CPU de la machine virtuelle du gestionnaire qui a été arrêtée.
    4. À partir de vSphere, mettez la machine virtuelle sous tension. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, attendez que l'état du cluster du gestionnaire soit STABLE.
    5. Répétez les étapes 1 à 4 pour les deux autres machines virtuelles nœuds de gestionnaire.
    Option A.2 : déployer de nouveaux nœuds de gestionnaire.
    1. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, supprimez un nœud de gestionnaire qui a été déployé à partir de l'interface utilisateur de NSX Manager.
    2. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager déployez un nouveau nœud de gestionnaire avec la nouvelle taille dans le cluster avec une adresse IP identique à celle utilisée par le nœud de gestionnaire qui a été supprimé à l'étape 1.
    3. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, attendez que l'état du cluster du gestionnaire soit STABLE.
    4. Répétez les étapes 1 à 3 pour l'autre nœud de gestionnaire qui a été déployé à partir de l'interface utilisateur de NSX Manager.
    5. Pour le nœud de gestionnaire déployé manuellement, connectez-vous à sa CLI en tant qu'administrateur et exécutez la commande shutdown.
    6. À partir d'un autre nœud de gestionnaire, connectez-vous à sa CLI en tant qu'administrateur et exécutez la commande get cluster config pour obtenir l'ID de nœud du nœud de gestionnaire déployé manuellement. Exécutez ensuite la commande detach node <node-id> pour détacher le nœud de gestionnaire déployé manuellement du cluster.
    7. Dans vSphere, supprimez la machine virtuelle de nœud de gestionnaire déployée manuellement.
    8. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, déployez un nouveau nœud de gestionnaire avec la nouvelle taille dans le cluster avec une adresse IP identique à celle utilisée par le nœud de gestionnaire déployé manuellement.
    9. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, attendez que l'état du cluster du gestionnaire soit STABLE.
  • Option B : redimensionner un nœud de gestion avec une adresse IP différente
    1. Si vous avez configuré une adresse IP virtuelle et si les nouvelles adresses et les anciennes adresses se trouvent dans des sous-réseaux différents, supprimez l'adresse IP virtuelle dans l'interface utilisateur de NSX Manager.
      Vous devez accéder à NSX Manager à l'aide de l'adresse IP du gestionnaire et non de l'adresse IP virtuelle.
    2. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, déployez un nouveau nœud de gestionnaire avec la nouvelle taille dans le cluster avec une adresse IP différente de celles utilisées par les nœuds de gestionnaire actuels.
    3. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, vérifiez que l'état du cluster du gestionnaire est STABLE.
    4. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, supprimez un ancien nœud de gestionnaire qui a été déployé à partir de l'interface utilisateur de NSX Manager.
    5. Répétez les étapes 1 à 3 pour l'autre nœud de gestionnaire qui a été déployé à partir de l'interface utilisateur de NSX Manager.
    6. Pour le nœud de gestionnaire déployé manuellement, connectez-vous à sa CLI en tant qu'administrateur et exécutez la commande shutdown.
    7. À partir d'un autre nœud de gestionnaire, connectez-vous à sa CLI en tant qu'administrateur et exécutez la commande get cluster config pour obtenir l'ID de nœud du nœud de gestionnaire déployé manuellement. Exécutez ensuite la commande detach node <node-id> pour détacher le nœud de gestionnaire déployé manuellement du cluster.
    8. Dans vSphere, supprimez la machine virtuelle de nœud de gestionnaire déployée manuellement.
    9. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, déployez un nouveau nœud de gestionnaire avec la nouvelle taille dans le cluster avec une adresse IP différente de celle utilisée par le nœud de gestionnaire déployé manuellement.
    10. Dans l'interface utilisateur de NSX Manager, attendez que l'état du cluster du gestionnaire soit STABLE.
    11. Si vous avez supprimé l'ancienne adresse IP virtuelle à l'étape 1, configurez une nouvelle adresse IP virtuelle dans l'interface utilisateur de NSX Manager. Elle doit se trouver dans le même sous-réseau que celui des nouvelles adresses IP.