Pour surveiller le flux de configuration entre toutes les instances des Gestionnaires globaux (GM) et Gestionnaires locaux (LM) sur un seul domaine fédéré NSX pour les solutions sur site, vous pouvez utiliser la page Gestionnaire d'emplacements. Après avoir configuré les emplacements, les alarmes affichent tous les problèmes de communication entre les gestionnaires globaux et locaux sur la page Gestionnaire d'emplacements.

Un emplacement doit déjà avoir été ajouté. Reportez-vous à la section « Ajouter un emplacement » du Guide d'installation de NSX-T Data Center.

Utilisez le gestionnaire d'emplacements pour afficher les données de latence, surveiller les synchronisations de la communication, vérifier les stratégies et obtenir une meilleure visibilité de la santé entre les différents composants du domaine fédéré. La vue Gestionnaire global du gestionnaire d'emplacements affiche les détails du gestionnaire global et du gestionnaire local. Pour plus d'informations sur les légendes, reportez-vous au tableau Légendes de la vue Gestionnaire global du gestionnaire d'emplacements.

Figure 1. Vue Gestionnaire global du gestionnaire d'emplacements
Vue Gestionnaire global du gestionnaire d'emplacements avec les informations dans le tableau suivant.
Tableau 1. Légendes de la vue Gestionnaire global du gestionnaire d'emplacements
ID Options Description
1 Définissez la vue de l'emplacement. Pour basculer vers différentes vues GM-actif et LM, sélectionnez la liste déroulante. Une fois connecté au GM actif, cette liste déroulante indique à quelle instance vous êtes connecté et permet de basculer vers d'autres vues d'emplacements du LM. Vous pouvez également basculer vers le GM en veille, sans utiliser cette liste déroulante, mais en sélectionnant le menu Actions dans le volet Veille et en cliquant sur Accéder à GM en veille.
2 Informations sur le GM actif.
  • Détails du GM-Actif.
  • Tâches telles que le nom du GM actif.
3 Informations sur le GM en veille.
  • Détails du GM en veille, tels que l'état de synchronisation.
  • Autres détails, tels que Nom du GM en veille, Accéder à la vue GM en veille et Supprimer le GM en veille.
4 Informations sur le volet LM.
  • Détails du LM, tels que les données de latence, l'état de synchronisation et la configuration RTEP de mise en réseau.
  • Tâches telles que modifier les paramètres, supprimer, évacuer l'emplacement et Importer dans le GM. L'évacuation de l'emplacement permet la récupération réseau pour les sites qui n'ont pas perdu la communication. Par exemple, si vous souhaitez migrer un centre de données ou effectuer un test de récupération d'urgence. L'importation vers le GM permet de transférer l'ancienne configuration du LM vers le GM (reportez-vous à la section « Importation de configurations à partir du gestionnaire local » du Guide d'installation de NSX-T Data Center.
5 Volet Plus d'infos du LM.
  • Affichez des informations détaillées sur la synchronisation complète entre le GM actif et le LM, telles que l'heure de début, l'heure de fin et le motif.
  • Affichez des informations détaillées sur la synchronisation Delta entre le GM actif et le LM, telles que les files d'attente de messages sur le GM et le LM.
La figure Vue Gestionnaire local du gestionnaire d'emplacements montre un exemple de détails de la fenêtre. Pour plus d'informations sur les légendes, reportez-vous au tableau Légendes de la vue Gestionnaire local.
Figure 2. Vue Gestionnaire local du gestionnaire d'emplacements
Tableau 2. Légendes de la vue Gestionnaire local du gestionnaire d'emplacements
ID Tâche Description
1 Affichez les détails du LM. Version de NSX, adresses IP et noms de clusters, état de la synchronisation complète et date de fin.
2 Affichez les détails du GM actif associé.
  • Versions logicielles, détails de latence entre le GM et le LM, détails du cluster et état de synchronisation avec code couleur.
  • Vert indique que la communication est OK. Orange indique un backlog dans la file d'attente en fonction du seuil. Rouge indique un échec de la synchronisation.
  • Pour consulter les détails de la synchronisation complète, notamment l'état, les heures de début et de fin, l'ID et les motifs de l'état, cliquez sur Plus d'infos.
3 Affichez les détails de l'emplacement distant. Détails du cluster, notamment les informations sur Afficher plus, les données de latence entre le LM et le GM, ainsi que l'état actuel.
Le tableau Détails du canal de communication pris en charge fournit des détails sur les affichages du gestionnaire d'emplacements.
Tableau 3. Détails du canal de communication pris en charge
Canaux de communication pris en charge Afficher les détails
Tous les canaux
  • État (avec code couleur)
    • Vert - OK.
    • Orange : les messages sont mis en file d'attente.
    • Rouge : la communication est perdue.
  • Lorsque la latence est supérieure à 150 ms, une alarme se déclenche. Reportez-vous à la section Catalogue d'événements pour les événements de la fédération NSX.
Sur l'interface utilisateur d'un GM et d'un LM pour chaque LM distant
  • Les niveaux de file d'attente actuels contiennent le nombre de messages mis en file d'attente par rapport à la taille de la file d'attente.
  • Dernière latence mesurée : utilise le trafic ICMP ou TCP entre le LM local et le LM distant pour mesurer l'aller-retour réseau en millisecondes (ms).
Sur l'interface utilisateur d'un LM pour un cluster actif du GM et un cluster en veille du GM
  • Les niveaux de files d'attente actuels contiennent le nombre de messages mis en file d'attente par rapport à la taille de la file d'attente pour le GM actif uniquement.
  • Dernière latence mesurée : mesure l'aller-retour réseau en ms à l'aide du trafic ICMP ou TCP entre le LM local et le GM actif et en veille.
  • Lorsque la latence est supérieure à 150 ms, une alarme se déclenche.
Sur l'interface utilisateur d'un GM actif pour un cluster de GM en veille
  • Les niveaux de file d'attente actuels contiennent le nombre de messages mis en file d'attente par rapport à la taille de la file d'attente.
  • Latence de la dernière mesure : mesure l'aller-retour réseau en ms à l'aide du trafic ICMP ou TCP entre le LM local et le GM actif.