Après avoir ajouté un emplacement à Gestionnaire global, vous pouvez créer des objets à partir de Gestionnaire global qui s'étendent à cet emplacement.

Vous pouvez trouver le nombre d'emplacements pris en charge dans l'outil VMware Configuration Maximums. Sélectionnez la version appropriée de NSX-T Data Center, sélectionnez la catégorie de NSX Federation, puis cliquez sur Afficher les limites.

Utilisez uniquement les informations d'identification du compte d'administrateur pour enregistrer le Gestionnaire local avec le Gestionnaire global.

Une fois que vous avez ajouté un emplacement au Gestionnaire global, NSX Manager est appelé Gestionnaire local (LM).

Conditions préalables

  • Vérifiez que vous disposez d'un environnement NSX-T Data Center installé dans l'emplacement que vous souhaitez ajouter.

    Vous pouvez ajouter un nouvel environnement NSX-T Data Center ou un environnement NSX-T Data Center avec une configuration existante.

  • L'environnement NSX-T Data Center dans le nouvel emplacement doit disposer de trois nœuds NSX Manager déployés et d'une adresse IP virtuelle de cluster configurés. Reportez-vous à la section Configurer une adresse IP virtuelle pour un cluster.

    Pour un environnement de validation technique, vous pouvez ajouter un emplacement qui ne contient qu'un seul nœud NSX Manager, mais vous devez toujours configurer une adresse IP virtuelle de cluster.

  • Vérifiez que la latence entre le Gestionnaire global et l'emplacement est de 150 ms ou moins.
  • Vérifiez que NSX-T Data Center 3.2 est installé sur l'environnement que vous ajoutez.

Procédure

  1. Connectez-vous au Gestionnaire global à l'adresse https://global-manager-ip-or-fqdn/.
  2. Sélectionnez Système > Gestionnaire d'emplacements, puis cliquez sur Ajouter un emplacement sur site.
  3. Dans la boîte de dialogue Ajouter un nouvel emplacement, entrez les informations sur l'emplacement.
    Option Description
    Nom de l'emplacement Fournissez le nom de l'emplacement.
    Nom de domaine complet/Adresse IP

    Entrez le nom de domaine complet ou l'adresse IP virtuelle du cluster NSX Manager. N'entrez pas un nom de domaine complet ou une adresse IP de NSX Manager individuel.

    Nom d'utilisateur et Mot de passe Fournissez les informations d'identification de l'utilisateur admin pour NSX Manager à l'emplacement. N'utilisez pas d'autre compte pour enregistrer le Gestionnaire local avec le Gestionnaire global.
    Empreinte numérique SHA-256 Connectez-vous à n'importe quel nœud NSX Manager du cluster et exécutez la commande suivante :
    get certificate cluster thumbprint

    Le certificat VIP du cluster est le suivant :

    bfae1a0a...

    Vérifier la compatibilité Cliquez sur Vérifier la compatibilité pour vous assurer que l'emplacement peut être ajouté. Cela vérifie que la version de NSX-T Data Center est compatible.

Que faire ensuite

Si vous souhaitez créer des passerelles et des segments qui s'étendent sur plusieurs emplacements, vous devez configurer un point de terminaison de tunnel distant (RTEP) sur les nœuds Edge de chaque emplacement pour gérer le trafic inter-emplacement. Reportez-vous à la section Configurer les nœuds Edge pour une mise en réseau étendue.