Cloud-init est un module Linux responsable de la gestion de l'initialisation précoce des instances. S'il est disponible dans les distributions, il permet la configuration de nombreux paramètres communs de l'instance directement après l'installation. Cela crée une instance entièrement fonctionnelle configurée en fonction d'une série d'entrées. La configuration de cloud-init se compose de deux fichiers de configuration principaux, du fichier de métadonnées et du fichier de données utilisateur. Les métadonnées contiennent la configuration réseau du dispositif Edge alors que les données utilisateur contiennent la configuration du logiciel Edge. Le fichier cloud-init fournit des informations qui identifient l'instance du dispositif Edge VMware virtuel en cours d'installation.

Vous pouvez configurer le comportement de cloud-init via user-data. Les données utilisateur peuvent être fournies par l'utilisateur au moment du lancement de l'instance. Pour ce faire, attachez un disque secondaire au format ISO que cloud-init recherche au premier démarrage. Ce disque contient toutes les données de configuration initiale qui sont appliquées à ce moment-là.

Le dispositif Edge VMware virtuel prend en charge cloud-init et toutes les configurations essentielles packagées dans une image ISO.

Créer les fichiers de données utilisateur et de métadonnées de cloud-init

Les options de configuration de l'installation finale sont définies à l'aide d'une paire de fichiers de configuration de cloud-init. Le premier fichier de configuration de l'installation contient les métadonnées. Créez ce fichier à l'aide d'un éditeur de texte et appelez-le meta-data. Ce fichier fournit des informations qui identifient le dispositif Edge VMware virtuel en cours d'installation. L'ID de l'instance peut être n'importe quel nom d'identification et le nom d'hôte local doit être un nom d'hôte conforme aux normes de votre site.

  1. Créez le fichier de métadonnées qui contient l'instance name.instance-id : vedge1local-hostname: vedge1
  2. Créez le fichier network-config qui contient la configuration WAN. Seules les interfaces WAN nécessitant un adressage IP statique doivent être spécifiées. Par défaut, toutes les interfaces WAN du dispositif SD-WAN Edge sont configurées pour DHCP. Plusieurs interfaces peuvent être spécifiées.
    root@ubuntu# cat meta-data
    instance-id: Virtual-Edge
    local-hostname: Virtual-Edge
    network-interfaces:
          GE1:
             mac_address: 52:54:00:79:19:3d
          GE2:
             mac_address: 52:54:00:67:a2:53
          GE3:
             type: static
             ipaddr: 11.32.33.1
             mac_address: 52:54:00:e4:a4:3d
             netmask: 255.255.255.0
             gateway: 11.32.33.254
          GE4:
             type: static
             ipaddr: 11.32.34.1
             mac_address: 52:54:00:14:e5:bd
             netmask: 255.255.255.0
             gateway: 11.32.34.254
    
  3. Créez le fichier user-data. Ce fichier contient trois modules principaux : SD-WAN Orchestrator, Code d'activation (Activation Code) et Ignorer les erreurs de certificats (Ignore Certificates Errors).
    Module Description
    vco Adresse IP/URL de SD-WAN Orchestrator.
    activation_code Code d'activation du dispositif Edge virtuel. Le code d'activation est généré lors de la création d'une instance Edge sur SD-WAN Orchestrator.
    vco_ignore_cert_errors Option permettant de vérifier ou d'ignorer les erreurs de validité du certificat.

    Le code d'activation est généré lors de la création d'une instance Edge sur SD-WAN Orchestrator.

    Important : Par défaut, il n'y a pas de mot de passe par défaut dans l'image du dispositif SD-WAN Edge. Le mot de passe doit être fourni dans cloud-config :
    #cloud-config 
    password: passw0rd 
    chpasswd: { expire: False }
    ssh_pwauth: True
    velocloud:
          vce: 
                vco: 10.32.0.3 
                activation_code: F54F-GG4S-XGFI 
                vco_ignore_cert_errors: true 

Créer le fichier ISO

Après avoir terminé vos fichiers, vous devez les packager dans une image ISO. Cette image ISO est utilisée comme CD de configuration virtuel avec la machine virtuelle. Cette image ISO (appelée seed.iso dans l'exemple ci-dessous) est créée à l'aide de la commande suivante sur le système Linux :

genisoimage -output seed.iso -volid cidata -joliet -rock user-data meta-data network-config 

L'insertion de network-config est facultative. Si le fichier n'est pas présent, l'option DHCP sera utilisée par défaut.

Une fois l'image ISO générée, transférez-la vers une banque de données sur la machine hôte.