Les propriétés des champs de Service Broker déterminent comment se présentent les champs sélectionnés et les valeurs par défaut présentées à l'utilisateur. Vous pouvez également utiliser les propriétés pour définir des règles qui garantissent que les utilisateurs fournissent une entrée valide lorsqu'ils demandent un élément du catalogue.

Vous configurez chaque champ individuellement. Sélectionnez le champ et modifiez-en les propriétés.

Source de la valeur

Pour la plupart des propriétés, vous pouvez sélectionner diverses options de source de valeur. Certaines options de source ne sont pas disponibles pour tous les types de champs ou propriétés.

  • Constante. La valeur ne change pas. En fonction de la propriété, la valeur peut être une chaîne, un entier, une expression régulière ou sélectionnée dans une liste limitée, par exemple Oui ou Non. Par exemple, vous pouvez fournir 1 comme entier de valeur par défaut, sélectionner Non pour la propriété en lecture seule ou fournir l'expression régulière pour valider une entrée de champ.
  • Valeur conditionnelle. La valeur est basée sur une ou plusieurs conditions. Les conditions sont traitées dans l'ordre indiqué. Si plusieurs conditions sont vraies, la dernière condition qui est vraie détermine le comportement du champ pour cette propriété. Par exemple, vous pouvez créer une condition qui détermine si un champ est visible en fonction de la valeur d'un autre champ.
  • Source externe. La valeur est basée sur les résultats d'une action de vRealize Orchestrator. Par exemple, calcul du coût basé sur une action vRealize Orchestrator d'un script. Pour obtenir un exemple, reportez-vous à la section Utilisation d'actions vRealize Orchestrator dans le concepteur de formulaires personnalisés de Service Broker.
  • Champ de liaison. La valeur est celle du champ auquel elle est liée. Les champs disponibles sont limités au même type de champ. Par exemple, vous liez la valeur par défaut d'un champ requis de case à cocher d'authentification à un autre champ de case à cocher. Lorsqu'une case à cocher du champ cible est activée dans le formulaire de demande, la case à cocher du champ actuel est activée.
  • Valeur calculée. La valeur est déterminée en fonction de la manière dont l'opérateur traite les champs sélectionnés et les valeurs. Les champs de texte utilisent l'opérateur de concaténation. Les champs de type entier utilisent les opérations additionner, soustraire, multiplier ou diviser. Par exemple, vous pouvez configurer un champ de nombres entiers pour convertir les mégaoctets en gigaoctets à l'aide de l'opération multiplier.

Apparence du champ

Vous utilisez les propriétés d'apparence pour déterminer si le champ figure sur le formulaire, et quelles étiquette et aide personnalisée vous souhaitez fournir à vos utilisateurs de catalogue.

Tableau 1. Options de l'onglet Apparence
Option Description
Étiquette et type Fournir une étiquette et sélectionner un type d'affichage.

Les types d'affichage disponibles dépendent du champ. Certains champs prennent en charge plusieurs types de texte et d'autres prennent uniquement en charge des nombres entiers. Valeurs possibles :

  • Décimale
  • Liste déroulante
  • Image
  • Entier
  • Sélections multiples
  • Mot de passe
  • Groupe de cases d'option
  • Texte
  • Zone de texte
  • Champs de texte

Les champs de menu déroulant et grille de données comprennent un paramètre Espace réservé. La valeur entrée s'affiche comme une étiquette interne ou des instructions dans le menu déroulant, ou encore comme une étiquette générale ou des instructions dans la grille de données.

Visibilité Afficher ou masquer un champ sur le formulaire de demande.
  • Constante. Cliquez sur Oui pour afficher le champ sur le formulaire. Sélectionnez Non pour masquer le champ.
  • Valeur conditionnelle. La visibilité est déterminée par la première expression qui est true. Par exemple, un champ est visible que si une case à cocher est activée sur un formulaire.
  • Source externe. La visibilité est déterminée par les résultats de l'action vRealize Orchestrator sélectionnée.
Lecture seule Empêcher les utilisateurs de modifier les valeurs du champ.
  • Constante. Cliquez sur Oui pour afficher la valeur, mais interdire les modifications. Sélectionnez Non pour autoriser les modifications.
  • Valeur conditionnelle. L'état est déterminé par la première expression qui est true. Par exemple, un champ est en lecture seule si la valeur d'un champ de stockage est supérieure à 2 Go.
  • Source externe. L'état est déterminé par les résultats de l'action vRealize Orchestrator sélectionnée.
Lignes par page Pour les éléments de grille de données uniquement.

Entrez le nombre de lignes.

Aide personnalisée Fournir des informations sur le champ à vos utilisateurs. Cette information s'affiche dans l'aide thématique correspondant au champ.

Vous pouvez utiliser un texte simple ou HTML, y compris des liens href. Par exemple, <a href="https://docs.vmware.com/fr/VMware-Service-Broker/index.html">VMware Service Broker documentation</a>.

Valeurs de champ

Vous utilisez les propriétés de valeurs pour fournir des valeurs par défaut.

Tableau 2. Options de l'onglet Valeurs
Option Description
Colonnes Pour un élément de grille de données uniquement.

Fournir l'étiquette, l'ID et le type de valeur pour chaque colonne de votre tableau.

La valeur par défaut de la grille de données doit inclure les données d'en-tête qui correspondent aux colonnes définies. Par exemple, si vous avez un ID nom_utilisateur pour une colonne et un ID rôle_utilisateur pour une autre, la première ligne est nom_utilisateur, rôle_utilisateur.

Pour des exemples de configuration, reportez-vous à la section Utilisation de l'élément de grille de données dans le concepteur de formulaires personnalisés Service Broker.

Valeur par défaut Remplit le champ avec une valeur par défaut basée sur la source de valeur.

Les sources de valeurs possibles varient en fonction du champ.

  • Constante. Chaîne entrée.
  • Valeur conditionnelle. La valeur par défaut est déterminée par la première expression qui est true. Par exemple, la valeur par défaut d'un champ de stockage est 1 Go si le champ mémoire est inférieur à 512 Mo.
  • Source externe. La valeur est basée sur les résultats de l'action vRealize Orchestrator sélectionnée.
  • Champ de liaison. La valeur est identique au champ sélectionné.
  • Valeur calculée. La valeur est basée sur les résultats des valeurs de champ fournies et par l'opérateur sélectionné. Par exemple, la valeur par défaut de la mémoire en Mo est basée sur la mémoire en Go multipliée par 1 024.
Option de valeur Remplit une liste déroulante, une sélection multiple, un groupe de cases d'option ou un sélecteur de valeurs.
  • Constante. Le format de la liste est Valeur|Étiquette,Valeur|Étiquette,Valeur|Étiquette. Par exemple, 2|Small,4|Medium,8|Large.
  • Source externe. La valeur est basée sur les résultats de l'action vRealize Orchestrator sélectionnée.

Étape Pour les champs entiers ou décimaux, définissez les valeurs décrémentielles ou incrémentielles.

Par exemple, si la valeur par défaut est 1 et que vous définissiez la valeur de l'étape sur 3, les valeurs autorisées sont 4, 7, 10 et ainsi de suite.

Contraintes de champ

Vous utilisez les propriétés de contrainte pour vous assurer que l'utilisateur demandeur fournit les valeurs valides dans le formulaire de demande.

Tableau 3. Options de l'onglet Contraintes
Option Description
Obligatoire L'utilisateur demandeur doit fournir une valeur pour ce champ.
  • Constante. Sélectionnez Oui pour exiger que l'utilisateur demandeur fournisse une valeur. Sélectionnez Non si le champ est facultatif.
  • Valeur conditionnelle. L'obligation de renseigner le champ est déterminée par la première expression qui est true. Par exemple, ce champ est obligatoire si la famille du système d'exploitation commence par Darwin dans un autre champ.
  • Source externe. L'état est basé sur les résultats de l'action vRealize Orchestrator sélectionnée.
Expression régulière Fournir une expression régulière qui valide la valeur et un message qui s'affiche lorsque la validation échoue.

Les expressions régulières doivent respecter la syntaxe JavaScript. Pour obtenir un aperçu, reportez-vous à la section Création d'une expression régulière. Pour obtenir des instructions plus détaillées, consultez Syntaxe.

  • Constante. Fournir une expression régulière. Par exemple, pour une adresse e-mail, l'expression régulière peut être ^[A-Za-z0-9._%+-]+@[A-Zaz0-9.-]+\\.[A-Za-z]{2,}$ et le message d'erreur de validation est Le format d'adresse e-mail n'est pas valide. Veuillez réessayer.
  • Valeur conditionnelle. L'expression régulière qui est utilisée est déterminée par la première expression qui est true.
Valeur minimale Spécifiez une valeur numérique minimale. Par exemple, un mot de passe doit comporter au moins 8 caractères.

Fournir un message d'erreur. Par exemple, Le mot de passe doit comporter au moins 8 caractères.

  • Constante. Entrer le nombre entier.
  • Valeur conditionnelle. La valeur minimale est déterminée par la première expression qui est true. Par exemple, une valeur minimale de CPU est 4 si le système d'exploitation est différent de Linux.
  • Source externe. La valeur est basée sur les résultats de l'action vRealize Orchestrator sélectionnée.
Valeur maximale Valeur numérique maximale. Par exemple, un champ est limité à 50 caractères.

Fournir un message d'erreur. Par exemple, Cette description ne doit pas dépasser 50 caractères.

  • Constante. Entrer le nombre entier.
  • Valeur conditionnelle. La valeur maximale est déterminée par la première expression qui est true. Par exemple, une valeur maximale de stockage est 2 Go si l'emplacement de déploiement est égal à AMEA.
  • Source externe. La valeur est basée sur les résultats de l'action vRealize Orchestrator sélectionnée.
Champ de correspondance La valeur de ce champ doit correspondre à la valeur du champ sélectionné.

Par exemple, un champ de confirmation du mot de passe doit correspondre au champ de mot de passe.