Vous pouvez spécifier une seule règle de mappage IP au niveau du sous-réseau pour un mappage de réseau virtuel configuré spécifique sur les sites protégés et de récupération.

Grâce au mappage au niveau du sous-réseau, il n'est plus nécessaire de définir un mappage IP exact au niveau de l'adaptateur. À la place, spécifiez une règle de personnalisation IP que Site Recovery Manager applique aux adaptateurs appropriés. La règle de personnalisation IP est utilisée pour les workflows de test et de récupération. Vous ne pouvez pas réutiliser les règles de personnalisation IP d'un mappage réseau à l'autre.

Important :
  • Les règles de mappage de sous-réseau IP prennent uniquement en charge le protocole IPv4.
  • La personnalisation IPv6 basée sur les règles n'est pas prise en charge dans Site Recovery Manager.
  • Lorsque vous appliquez les règles de mappage de sous-réseau IP à des machines virtuelles Windows sur lesquelles l'adresse IPv6 est activée, les paramètres, le protocole DHCP ou l'adresse statique IPv6 restent inchangés après la récupération. Pour les machines virtuelles Linux, les paramètres IPv6 sont réinitialisés sur DHCP.
  • Site Recovery Manager n'évalue pas les règles de mappage IP pour les machines virtuelles configurées pour utiliser la personnalisation IP manuelle.

La règle de personnalisation IP s'applique aux machines virtuelles basculées d'un sous-réseau IPv4 de site protégé vers un sous-réseau IPv4 de site de récupération, par exemple de 10.17.23.0/24 vers 10.18.22.0/24. La règle de personnalisation IP indique que, pendant la récupération, Site Recovery Manager évalue la configuration IP existante des cartes réseau de la machine virtuelle récupérée et reconfigure les cartes réseau statiques trouvées sur le sous-réseau 10.17.23.0/24 pour le sous-réseau 10.18.22.0/24.

Si la règle correspond, Site Recovery Manager établit la nouvelle adresse IPv4 statique à partir de l'ancienne en conservant les bits d'hôte de l'adresse IPv4 d'origine et en les plaçant sur le sous-réseau cible. Par exemple, si l'adresse du site protégé d'origine est 10.17.23.55/24, la nouvelle adresse est 10.18.22.55/24.

Si la zone de texte de passerelle par défaut est vide, Site Recovery Manager dérive le nouveau paramètre de passerelle à partir de celui d'origine en conservant les bits d'hôte de l'adresse IPv4 d'origine et en les plaçant dans le sous-réseau cible. Par exemple, si la passerelle du site protégé d'origine est 10.17.23.1, la nouvelle passerelle est 10.18.22.1. Si vous spécifiez un paramètre de passerelle explicite, Site Recovery Manager vérifie que la syntaxe de l'adresse IPv4 est correcte et l'applique exactement.

Site Recovery Manager applique le DNS et d'autres paramètres, tels que spécifiés. Les cartes réseau sur lesquelles DHCP est activée ne peuvent pas être personnalisées, car leur configuration réseau reste inchangée pendant la récupération.

Procédure

  1. Dans vSphere Client ou vSphere Web Client, cliquez sur Site Recovery > Ouvrir Site Recovery.
  2. Dans l'onglet Accueil de Site Recovery, sélectionnez une paire de sites et cliquez sur Afficher les détails.
  3. Dans le volet de gauche, cliquez sur Configurer > Mappages de réseaux.
  4. Sélectionnez un mappage de réseau pour lequel définir une règle de personnalisation.
  5. Pour définir une règle, cliquez avec le bouton droit sur le mappage et sélectionnez Ajouter une règle de personnalisation IP.
  6. Spécifiez les plages d'IP de sous-réseau à mapper aux sites protégé et de récupération.
  7. Spécifiez les paramètres réseau pour le réseau du site de récupération.
  8. Cliquez sur Ajouter pour enregistrer vos modifications.