Pour protéger un grand nombre de machines virtuelles, vous pouvez modifier les paramètres Site Recovery Manager par défaut afin d'obtenir les meilleurs temps de récupération possibles pour votre environnement ou d'éviter des délais d'expiration.

Vous modifiez certaines options dans le menu Paramètres avancés dans l'interface utilisateur de VMware Site Recovery. Pour modifier d'autres paramètres, vous modifiez le fichier de configuration vmware-Dr.XML sur Site Recovery Manager Server. Modifiez toujours les paramètres à l'aide des menus du client lorsqu'une option existe. Si vous modifiez les paramètres, vous devez apporter les mêmes modifications sur les instances de Site Recovery Manager Server et de vCenter Server, sur le site protégé et le site de récupération.

Pour modifier les paramètres, voir Modifier des paramètres pour exécuter de grands environnements Site Recovery Manager.

Tableau 1. Paramètres de modification du nombre d'opérations simultanées de mise sous et hors tension
Option Description
srmMaxBootShutdownOps Spécifie le nombre maximum de mises sous tension simultanées pour un cluster donné. Les arrêts clients et non forcés sont limités en fonction de cette valeur. Les arrêts clients surviennent au cours des arrêts du site principal (basculement planifié) et des workflows de personnalisation d'IP. Modifiez cette option par cluster dans vSphere Web Client en cliquant avec le bouton droit sur un cluster et en sélectionnant Paramètres. Cliquez sur vSphere DRS, puis sur Modifier > Options avancées. Tapez l'option qui doit remplacer la valeur defaultMaxBootAndShutdownOpsPerCluster que vous pouvez définir dans le fichier vmware-dr.xml. Vous pouvez définir une valeur defaultMaxBootAndShutdownOpsPerCluster globale dans le fichier vmware-dr.xml, puis définir d'autres valeurs srmMaxBootShutdownOps pour chacun des clusters dans vSphere Web Client. Par défaut, la limitation est désactivée.
defaultMaxBootAndShutdownOpsPerCluster Spécifie le nombre maximum de mises sous tension simultanées pour tous les clusters protégés par Site Recovery Manager. Les arrêts clients et non forcés sont limités en fonction de cette valeur. Les arrêts clients surviennent au cours des arrêts du site principal (basculement planifié) et des workflows de personnalisation d'IP. Vous pouvez modifier ce paramètre dans le fichier vmware-dr.xml. La valeur srmMaxBootShutdownOps que vous pouvez définir dans vSphere Web Client remplace la valeur defaultMaxBootAndShutdownOpsPerCluster. Vous pouvez définir une valeur defaultMaxBootAndShutdownOpsPerCluster globale dans le fichier vmware-dr.xml, puis définir d'autres valeurs srmMaxBootShutdownOps pour chacun des clusters dans vSphere Web Client. Par défaut, la limitation est désactivée.
defaultMaxBootAndShutdownOpsPerHost Spécifie le nombre maximum de mises sous tension simultanées sur tout hôte autonome. Vous pouvez définir cette option dans le fichier vmware-dr.xml uniquement. Par défaut, la limitation est désactivée.
Tableau 2. Paramètres de modification des périodes d'expiration
Option Description
vrReplication.synchronizationTimeout Site Recovery Manager impose un délai d'expiration afin d'effectuer une synchronisation en ligne ou hors ligne des machines virtuelles répliquées par vSphere Replication lors d'un test ou d'un basculement. Si la synchronisation ne s'achève pas dans le délai d'expiration défini, du fait, par exemple, de la lenteur du réseau ou de la grande taille de la machine virtuelle, Site Recovery Manager signale un échec pendant le test ou le basculement. Modifiez cette option dans vSphere Web Client. Dans Récupération des sites, sélectionnez un site. Dans l'onglet Gérer, sélectionnez Paramètres avancés > vSphere Replication. La valeur par défaut est de 7 200 secondes et correspond à un délai d'expiration de synchronisation de 14 400 secondes.