VMware Site Recovery vous permet de récupérer des machines virtuelles à partir de plusieurs sites protégés sur le même SDDC VMware Cloud on AWS ou de récupérer différents ensembles de machines virtuelles à partir d'un SDDC VMware Cloud on AWS unique sur plusieurs sites de récupération.

L'utilisation de VMware Site Recovery avec plusieurs sites protégés et un site de récupération partagé est également connue sous le nom de configuration plusieurs-à-un, fan-in ou de type N:1.

L'utilisation de VMware Site Recovery avec un site protégé partagé et plusieurs sites de récupération est également connue sous le nom de configuration un-à-plusieurs, fan-out ou 1:N.

VMware Site Recovery prend également en charge les configurations plusieurs-à-plusieurs ou N:N et d'autres topologies multisites complexes, comme un site A unique protégé vers un site de récupération B, tout en servant de site de récupération pour un troisième site C.

Vous pouvez utiliser VMware Site Recovery dans une configuration de site de récupération partagé dans l'un des modèles de déploiement pris en charge par vCenter Server. Pour plus d'informations sur la relation entre Site Recovery Manager et les modèles de déploiement de vCenter Server, consultez le guide Installation et configuration de Site Recovery Manager.

Comment fonctionne une topologie multisite ?

Dans une topologie multisite, vous disposez de plusieurs sites distants que vous configurez pour la récupération ou la protection d'un SDDC VMware Cloud on AWS partagé unique.

Vous déployez une instance de Site Recovery Manager Server ou VMware Site Recovery sur chaque site distant, chacune se connectant à une instance différente de vCenter Server. Chaque instance de Site Recovery Manager Server sur le site distant doit avoir le même numéro de version. Par exemple, si vous avez déployé Site Recovery Manager Server 8.1.x, chaque instance suivante de Site Recovery Manager Server doit également être de version 8.1.x.

Sur le SDDC VMware Cloud on AWS partagé, vous configurez plusieurs instances de VMware Site Recovery à coupler à toutes les instances de Site Recovery Manager Server des sites distants. Toutes les instances de Site Recovery Manager Server dans le SDDC VMware Cloud on AWS partagé se connectent à une instance unique de vCenter Server. Chaque instance de Site Recovery Manager Server ou de Site Recovery Manager Server d'une paire doit avoir le même identifiant de plug-in ou ID d'extension, que vous pouvez définir lors de l'installation de Site Recovery Manager Server ou l'activation de VMware Site Recovery.

L'identifiant de plug-in ou l'ID d'extension personnalisée Site Recovery Manager spécifié sur le site distant doit correspondre à l'ID d'extension personnalisée de l'instance de VMware Site Recovery couplée sur le SDDC VMware Cloud on AWS partagé. Par exemple, vous pouvez configurer la première paire de sites avec l'ID d'extension par défaut de Site Recovery Manager, puis déployer les paires de sites suivantes avec des ID d'extension personnalisée.

Note : Site Recovery Manager prend en charge la réplication point à point. Site Recovery Manager ne prend pas en charge la réplication sur plusieurs cibles, même dans une configuration multisite.

Exemple d'utilisation de VMware Site Recovery en configuration de site de récupération partagé

VMware Site Recovery dans une configuration de site de récupération partagé

Dans l'exemple suivant,les instances de Site Recovery Manager Server sur les sites protégés se connectent à une seule instance de Platform Services Controller que deux instances de vCenter Server partagent.

VMware Site Recovery dans une configuration de site protégé partagé et de site de récupération partagé

Dans l'exemple suivant, deux instances de Site Recovery Manager Server partagent une instance de vCenter Server sur chacun des deux sites protégés partagés. Les instances de vCenter Server sur les deux sites protégés partagés partagent un seul Platform Services Controller. Sur les sites de récupération dans VMware Cloud on AWS, deux instances de VMware Site Recovery partagent une instance de vCenter Server sur chaque site de récupération partagé. Les instances de vCenter Server sur les deux sites de récupération partagés partagent un seul Platform Services Controller.