Pour utiliser une base de données Microsoft SQL pour Workspace ONE Access, vous devez créer une base de données dans Microsoft SQL Server. Pendant l'installation, vous devez sélectionner un mode d'authentification pour la base de données. Si vous sélectionnez l'authentification Windows, lorsque vous créez la base de données, vous entrez le nom d'utilisateur et le domaine. Le nom d'utilisateur et le domaine sont entrés sous la forme domain\username.

Lorsque vous exécutez les commandes Microsoft SQL, vous créez une base de données sur le serveur Microsoft SQL Server, vous entrez le nom de la base de données, vous ajoutez les informations d'identification de connexion utilisateur et vous créez le schéma. Le nom de schéma est saas.

Avant de créer le nom de la base de données, consultez la documentation de Microsoft SQL pour plus d'informations sur les conventions d'attribution de nom de fichier.

Note : Le classement par défaut est sensible à la casse.

Conditions préalables

  • Version prise en charge du serveur Microsoft SQL Server installé en tant que serveur de base de données externe.
  • Implémentation de l'équilibrage de charge configurée.
  • Authentification Windows sélectionnée en tant que mode d'authentification.
  • Droits d'administrateur pour accéder et créer les composants de base de données à l'aide de Microsoft SQL Server Management Studio ou d'un autre client CLI de Microsoft SQL Server.

Procédure

  1. Ouvrez une session sur Microsoft SQL Server Management Studio en tant que sysadmin ou utilisateur d'un compte ayant les privilèges sysadmin.
    La fenêtre de l'éditeur s'affiche.
  2. Dans la barre d'outils, cliquez sur Nouvelle requête.
  3. Pour créer la base de données avec le schéma par défaut nommé saas, entrez les commandes suivantes dans la fenêtre de l'éditeur.
    /*
    Values within angle brackets (< >) are example values. When replacing the example value,
    remove the angle brackets. The database name is case sensitive, and the name must be one word with no spaces. 
    Make sure you enter the database name the same in all instances.
    */
    
    
    CREATE DATABASE <saasdb>
    COLLATE Latin1_General_CS_AS;
    ALTER DATABASE <saasdb> SET READ_COMMITTED_SNAPSHOT ON;
    GO
    
    IF NOT EXISTS
    (SELECT name
    FROM master.sys.server_principals
    WHERE name=N'<domain\username>')
    BEGIN
    CREATE LOGIN [<domain\username>] FROM WINDOWS;
    END
    GO
    
    USE <saasdb>; 
    IF EXISTS (SELECT * FROM sys.database_principals WHERE name=N'<domain\username>')
    DROP USER [<domain\username>]
    GO
    
    CREATE USER [<domain\username>] FOR LOGIN [<domain\username>] 
    WITH DEFAULT_SCHEMA=saas;
    GO
    
    CREATE SCHEMA saas AUTHORIZATION "<domain\username>"
    GRANT ALL ON DATABASE::<saasdb> TO "<domain\username>";
    GO
    
    ALTER ROLE db_owner ADD MEMBER "<domain\username>";
    GO
    
    
  4. Dans la barre d'outils, cliquez sur!Execute.
    Le serveur de base de données Microsoft SQL est désormais prêt à être connecté à la base de données Workspace ONE Access.

    Le rôle de serveur utilisé pour accorder des privilèges de sécurité au niveau du serveur est défini sur public. L'appartenance au rôle de base de données est db_owner. Ne définissez aucun autre rôle.

Résultats

Lorsque vous installez Workspace ONE Access, vous pouvez sélectionner l'instance de serveur de base de données à laquelle se connecter. Après l'installation, l'URL JDBC et le nom d'utilisateur et le mot de passe créés pour la base de données sont configurés sur la page Configuration de la connexion à la base de données du serveur Workspace ONE Access. Voir Configurer Workspace ONE Access pour utiliser une base de données externe