Vous pouvez créer des conditions d'utilisation basées sur l'application pour informer les utilisateurs lorsqu'une application collecte des données ou impose des restrictions.

Lorsque les utilisateurs exécutent ces applications depuis votre catalogue d'applications d'entreprise, ils doivent accepter leurs conditions d'utilisation pour y accéder. Vous pouvez définir les conditions d'utilisation pour les versions d'applications, créer des conditions d'utilisation pour chaque langue et supprimer des applications si les conditions d'utilisation ne sont pas acceptées.

Les conditions d'utilisation de la console s'affichent lorsqu'un administrateur se connecte pour la première fois à Workspace ONE UEM Console. Pour UEM Console, vous pouvez définir les numéros de version des conditions d'utilisation et créer des copies des conditions d'utilisation propres à chaque langue. Pour les applications, attribuez les conditions d'utilisation lors de l'ajout ou de la modification d'une application grâce à l'onglet Conditions d'utilisation.

Procédure

  1. Accédez à Groupes et paramètres > Tous les paramètres > Système > Conditions d'utilisation.
  2. Cliquez sur Ajouter des conditions d'utilisation.
  3. Saisissez un nom pour vos conditions d'utilisation et sélectionnez le type : Console ou Application.
  4. Configurez les paramètres tels que le numéro de version et la période de grâce, en fonction du type sélectionné.
  5. Saisissez les conditions d'utilisation dans la zone de texte fournie. L'éditeur propose un outil de saisie de texte basique permettant de créer des conditions d'utilisation ou de coller des conditions d'utilisation existantes. Si vous collez le texte d'un contenu externe, cliquez avec le bouton droit de la souris dans la fenêtre de texte et sélectionnez Copier au format texte afin d'éviter les erreurs HTML ou de formatage.
  6. Cliquez sur Enregistrer.