Vous pouvez vérifier la page des journaux des effacements pour savoir quand et pour quelle raison les terminaux ont été effacés. Une fois la vérification des informations effectuée, vous pouvez accepter ou refuser les commandes d'effacement mises en attente et déverrouiller le système afin de réinitialiser le décompte du seuil des terminaux.

Si le système est verrouillé, un bandeau apparaîtra en haut de la page pour l'indiquer.

Procédure

  1. Accédez à Terminaux > Cycle de vie > Journal des effacements.
    L'accès à cette page est géré par la ressource Rapporter les journaux d'effacement du terminal et est disponible par défaut pour les administrateurs système, les administrateurs SaaS et les administrateurs Workspace ONE UEM. Vous pouvez l'ajouter à n'importe quel rôle administrateur personnalisé depuis la page Créer un rôle admin.
  2. Filtrez le journal des effacements en suivant ces paramètres.
    • Période
    • Type d'effacement
    • Statut
    • Source
    • Propriété
  3. Affichez la liste des terminaux et déterminez s'il s'agit d'effacements valides ou non.
    Les actions en attente sur les terminaux afficheront le statut « En attente ». Les terminaux réinitialisés avant que la limite ne soit atteinte apparaîtront comme « traités ».
    1. Dans le cas de réinitialisations valides, sélectionnez chaque terminal, puis cliquez sur Approuver le(s) effacement(s) dans la liste de commandes. Le statut apparaîtra alors comme Approuvé.
    2. Dans le cas de réinitialisations non valides, sélectionnez chaque terminal puis cliquez sur Rejeter le(s) effacement(s) dans la liste de commandes. Le statut apparaîtra alors comme Rejeté.
  4. Réinitialisez le compteur du seuil de terminaux et autorisez l'exécution des commandes d'effacement en sélectionnant Déverrouiller le système.

Que faire ensuite

Le système permet des commandes d'effacement automatisées futures jusqu'à ce que la limite du seuil soit à nouveau dépassée.

Cette action est possible pour les groupes organisationnels de type « global » ou « client » seulement.