Dans le modèle PowerShell, Workspace ONE UEM remplit un rôle d'administrateur PowerShell et émet des commandes vers l'infrastructure Exchange ActiveSync (EAS) pour autoriser ou interdire l'accès aux e-mails selon les stratégies définies dans UEM console. Les déploiements PowerShell ne nécessitent pas de serveur proxy de messagerie et le processus d'installation est plus simple.

Les déploiements PowerShell sont adaptés aux entreprises qui utilisent Microsoft Exchange 2010, 2013, 2016, 2019 ou Office 365.

Modèle PowerShell Office 365  

Il existe deux façons selon lesquelles les commandes PowerShell sont émises en fonction de l'emplacement du serveur Workspace ONE UEM et du serveur Exchange :
  • Le serveur Workspace ONE se trouve dans le Cloud et le serveur Exchange sur site – Le serveur Workspace ONE UEM émet les commandes PowerShell. VMware Enterprise Systems Connector configure la session PowerShell avec le serveur de messagerie.
  • Le serveur Workspace ONE UEM et le serveur de messagerie se trouvent sur le site – Le serveur Workspace ONE UEM configure la session PowerShell directement avec le serveur de messagerie. Ici, aucun serveur VMware Enterprise Systems Connector n'est nécessaire sauf si le serveur Workspace ONE UEM ne peut pas communiquer directement avec le serveur de messagerie.

Modèle PowerShell Exchange

Pour vous aider à choisir entre les modèles de déploiement Secure Email Gateway et PowerShell, reportez-vous à la section Recommandations Workspace ONE UEM.