Toutes les méthodes d'inscription de Windows Desktop utilisent le client MDM natif Accès professionnel. Utilisez l'enrôlement de client MDM natif pour enrôler des terminaux d'entreprise et personnels (BYOD) à l'aide du même processus d'enrôlement.

Work Access commence par traiter un workflow Azure AD pour les domaines connectés à Office 365 ou Azure AD lorsque vous sélectionnez Connecter et ne termine pas le workflow d'enrôlement automatiquement. Si vous utilisez Office 365 ou Azure AD sans licence Premium, utilisez Workspace ONE Intelligent Hub pour enrôler les terminaux Windows 10 à la place de l'enrôlement MDM natif. Pour effectuer le workflow d'enrôlement à l'aide de l'enrôlement MDM natif, sélectionnez Connecter deux fois. Si vous avez une licence Premium Azure AD, vous pouvez activer Gestion requise dans votre instance Azure pour que l'enrôlement MDM natif effectue le flux d'enrôlement après le flux de travail Azure. Vous pouvez utiliser l'enrôlement MDM natif sans problème si vous n'utilisez pas Office 365 ou Azure AD.

Seuls les utilisateurs dotés d'autorisation administrateur local sur le terminal peuvent enrôler un terminal dans Workspace ONE UEM et activer MDM. Les autorisations Administrateur de domaine ne fonctionnent pas pour l'enrôlement d'un terminal. Pour enrôler un terminal avec un utilisateur standard, utilisez la méthode de configuration par lot pour les terminaux Windows 10.

Le service Windows Auto-Discovery simplifie l'enrôlement pour les utilisateurs en réduisant leur interaction nécessaire lors du processus. L'utilisation du service Windows Auto-Discovery nécessite de suivre la procédure décrite dans le Guide d'installation du service VMware AirWatch Windows Auto-Discovery.

Les terminaux joints à un domaine peuvent être enrôlés à l'aide de la méthode d'enrôlement Espace de travail native. L'adresse e-mail entrée dans les paramètres est remplie automatiquement à l'aide de l'attribut UPN Active Directory. Si l'utilisateur souhaite utiliser une autre adresse e-mail, il doit télécharger la mise à jour facultative.