Les automatisations dans Workspace ONE Intelligence vous permettent d'automatiser les actions dans votre déploiement Workspace ONE. Pour utiliser les automatisations, assurez-vous que vous disposez de la configuration requise. Installez les automatisations en configurant la communication avec les API, en enregistrant des services tiers et en configurant les workflows. Affichez la liste des actions Workspace ONE UEM disponibles que vous pouvez automatiser et découvrez comment ajouter des composants Workspace ONE UEM à vos workflows. Enfin, utilisez des connecteurs personnalisés pour automatiser vos services internes.

Workflows, automatisations et stratégies de conformité

Les fonctionnalités d'automatisation dans Workspace ONE Intelligence utilisent de nombreux paramètres qui déclenchent un workflow. Vous pouvez personnaliser le workflow pour agir sur des scénarios uniques de votre environnement Workspace ONE. L'automatisation est une fonction puissante, mais elle n'a pas pour ambition de remplacer les stratégies de conformité.

Les automatisations utilisent des workflows. Un workflow se compose de déclencheurs actionnés par un changement d'état ou une tendance qui pousse le moteur à utiliser une action définie via Workspace ONE ou un service tiers intégré. Vous pouvez créer vos propres workflows ou utiliser des modèles de workflow prédéfinis.

Les workflows surveillent les données entrantes et existantes. Ils agissent sur des états qui correspondent à leurs déclencheurs configurés immédiatement après leur sauvegarde. Les workflows surveillent ensuite les données pour détecter les changements d'état et agissent comme configurés. Configurez des déclencheurs dans les workflows afin de reconnaître le déclencheur correspondant à la situation à laquelle vous souhaitez remédier.

L'automatisation propose de nombreuses actions qui aident à résoudre les problèmes de conformité. Cependant, le moteur de conformité sert toujours un objectif important.

  • Automatisations : son moteur de décision agit sur les déclencheurs des terminaux et des applications afin d'automatiser des actions dans l'environnement de travail numérique. Vous pouvez étendre le moteur de décision à des services tiers. Utilisez la fonctionnalité d'automatisation pour définir les workflows pour des scénarios de catégorie de terminaux comme le pourcentage de batterie et la propriété, ainsi que pour installer des applications et d'autres ressources dans votre déploiement Workspace ONE. Vous pouvez également l'utiliser dans des scénarios qui englobent diverses facettes de votre déploiement Workspace ONE. Faites-en usage pour installer ou supprimer des applications et des profils à des fins de sécurité, informer les équipes intéressées des workflows et étendre ces fonctionnalités aux solutions tierces.
  • Conformité : son moteur agit sur des workflows en boucle fermée dans lesquels un utilisateur peut disposer des ressources renvoyées lorsqu'il est de nouveau conforme. Utilisez la conformité dans des scénarios qui se concentrent sur l'état de la correction et du terminal. Elle vous permettra de forcer les terminaux à respecter les stratégies de sécurité réglementaires. Supprimez des ressources jusqu'à ce que les terminaux respectent les règles de conformité définies et récupèrent un état fonctionnel.

Exigences en matière d'automatisations

Pour utiliser les fonctionnalités d'automatisation dans votre environnement Workspace ONE Intelligence, installez le service de rapports et connectez-vous au serveur API Workspace ONE UEM.

Rapports

Workspace ONE Intelligence utilise les données de l'entrepôt de données des rapports pour afficher les analyses de votre déploiement Workspace ONE. Les rapports sont disponibles dans Workspace ONE UEM Console.

Installer le service Workspace ONE Intelligence Connector

Avant de pouvoir utiliser les fonctions de Workspace ONE Intelligence Connector, vous devez installer le service Workspace ONE Intelligence Connector (également connu sous le nom de programme d'installation ETL) sur un serveur distinct de votre environnement Workspace ONE UEM.

Chaque fonction utilise le service Workspace ONE Intelligence Connector installé à partir du programme d'installation Workspace ONE Intelligence Connector. Le service Workspace ONE Intelligence Connector rassemble les données de votre serveur Workspace ONE UEM Console et les transfère au service de rapport basé dans le cloud.

  • SaaS partagé : aucune installation n'est requise. Ce déploiement a accès aux rapports. Aucune action n'est requise.
  • SaaS dédié : contactez votre représentant de support ou le SAM pour configurer les rapports et Workspace ONE Intelligence.
  • Sur site : vous devez installer Workspace ONE Intelligence Connector pour la communication entre l'infrastructure de rapports et les tableaux de bord. Pour les déploiements sur site qui placent le serveur Workspace ONE UEM derrière un pare-feu, vous pouvez utiliser des automatisations et des fonctionnalités API. Toutefois, ces déploiements doivent utiliser la passerelle Unified Access Gateway et la définir comme proxy inverse. Pour plus d'informations, accédez à Configuration du proxy inverse avec l'API VMware Workspace ONE UEM.

Rôles administrateur

  • Les rôles administrateur existants qui ont des autorisations pour les rapports ont accès aux rôles Workspace ONE Intelligence.
  • Pour les nouveaux rôles administrateur, incluez les autorisations pour Workspace ONE Intelligence afin que les administrateurs puissent accéder aux paramètres.

Exigences relatives à la connexion au serveur d'API et à l'utilisation des API pour la communication

S'il est disponible, utilisez le protocole OAuth 2.0 pour la communication API. Si votre environnement Workspace ONE UEM ne prend pas en charge OAuth 2.0, passez à la section Authentification basique.

Configuration d'OAuth 2.0

Authentification basique

  • Créez un compte Administrateur AirWatch dans le but de travailler avec la fonctionnalité d'automatisation. Pour utiliser les API, accordez les autorisations du compte administrateur.
  • Configurez le compte administrateur pour utiliser l'Authentification de base pour les communications API puisque les comptes Directory ne fonctionnent pas. Trouvez les éléments d'authentification de l'API dans l'onglet API de la zone Ajouter ou Modifier l'administrateur.
  • Configurez les connexions d'automatisation.

Prise en main des automatisations

Pour utiliser les automatisations, établissez la communication avec les API, enregistrez les services tiers utilisés pour la correction et configurez les workflows pour exécuter les actions de correction.

Si vous ne suivez pas ces étapes, les workflows d'automatisation ne fonctionnent pas.

Conditions prérequises

Pour les déploiements sur site qui placent le serveur Workspace ONE UEM derrière un pare-feu, vous pouvez utiliser des automatisations et des fonctionnalités API. Toutefois, ces déploiements doivent utiliser la passerelle VMware Unified Access Gateway (UAG) et celle-ci doit être définie comme proxy inverse.

Procédure d'authentification OAuth 2.0

  1. Récupérer les informations d'identification requises depuis UEM
    1. Créez un client OAuth à utiliser avec les API Workspace ONE UEM tel que décrit dans la section Utiliser la fonctionnalité UEM avec une API REST > Créer un client OAuth à utiliser pour les commandes API.
      • Assurez-vous de créer le client OAuth au niveau du groupe d'organisations utilisé pour lancer Workspace ONE Intelligence et d'accorder un rôle suffisant pour éviter tout problème d'accès aux API.
    2. Recherchez votre région Workspace ONE UEM prise en charge et copiez l'URL du jeton tel que décrit dans la section Utiliser la fonctionnalité UEM avec une API REST > URL du centre de données et du jeton pour la prise en charge d'OAuth 2.0.
  2. Enregistrez Workspace ONE UEM dans Workspace ONE Intelligence en saisissant les informations d'identification d'authentification de Workspace ONE UEM dans Workspace ONE Intelligence.
    1. Dans Workspace ONE Intelligence, accédez à Intégrations > Connecteurs de workflows.
    2. Sélectionnez Configurer pour Workspace ONE UEM.
    3. Sélectionnez Fournir les informations d'identification et configurez les paramètres.
      • URL de base : Saisissez l'URL de votre Workspace ONE UEM Console et incluez le protocole (https://) dans l'entrée. Vous pouvez trouver cette URL dans votre navigateur avec une instance de Workspace ONE UEM console ouverte. Elle se termine souvent par .com. Par exemple, si vous avez vu l'URL répertoriée dans votre navigateur example.company.com/AirWatch/Login lorsque celui-ci pointait vers votre console, vous devez entrer https://example.company.com/ comme URL de base. Si vous disposez de serveurs d'API distincts, vous pouvez trouver l'URL de l'API dans Workspace ONE UEM sous Groupes et paramètres > Tous les paramètres > Système > Avancé > URL de sites > URL d'API REST. Ajoutez l'URL de base sans le /API de fin.
      • Type d'authentification : Sélectionnez Authentification OAuth2.
      • ID client : Entrez l'ID client récupéré à partir du processus de configuration du client OAuth.
      • Emplacement de l'authentification du client : Sélectionnez Envoyer les informations d'identification du client dans le corps.
      • Type d'autorisation : Sélectionnez Informations d'identification du client.
      • URL du jeton OAuth2 : Entrez l'URL du jeton de la région prise en charge définie dans l'article Utiliser la fonctionnalité UEM avec une API REST.
      • Clé secrète du client : Entrez la clé secrète du client récupérée à partir du processus de configuration du client OAuth.
      • Portée : Ce champ est facultatif ; laissez-le vide.
      • Clé API de Workspace ONE UEM : Entrez la clé API générée par Workspace ONE UEM Console lorsque vous avez activé les communications API REST. Recherchez cette clé dans Workspace ONE UEM sous Groupes et paramètres > Tous les paramètres > Système > Avancé > API > API REST.
  3. Enregistrez des services tiers dans Workspace ONE Intelligence.
  4. Configurez les workflows de correction et de rapports.

Procédure d'authentification basique

  1. Dans Workspace ONE UEM Console, créez et utilisez un compte d'administrateur Workspace ONE UEM spécifique pour l'automatisation avec les autorisations de l'API.
  2. Générez une clé API dans Workspace ONE UEM afin que Workspace ONE Intelligence puisse l'utiliser pour se connecter à tout service tiers.
    1. Dans Workspace ONE UEM, sélectionnez le groupe organisationnel dans lequel vous souhaitez vous connecter aux services tiers.
    2. Dans Workspace ONE UEM Console, accédez à Groupes et paramètres > Tous les paramètres > Système > Avancé > API > API REST.
    3. Configurez les paramètres suivants dans l'onglet Général.
      • Activer l'accès à l'API : Vous permet de générer une clé API pour le service.
      • Ajouter : Sélectionnez Ajouter pour générer une clé API. Enregistrez cette valeur et entrez-la dans l'environnement Intelligence en tant que Clé API de Workspace ONE UEM.
      • Service : Entrez un nom descriptif pour le service, tel que Automatisation.
      • Type de compte : Sélectionnez Administrateur.
    4. Configurez les paramètres suivants dans l'onglet Authentification.
      • Basique : Sélectionnez l'authentification Simple si vous souhaitez utiliser les informations d'identification d'un administrateur qui ne se trouve pas dans un annuaire.
      • Certificats : Non applicable
      • Annuaire : Sélectionnez l'authentification d'Annuaire si vous souhaitez utiliser les informations d'identification d'un administrateur faisant partie d'un annuaire.
  3. Enregistrez Workspace ONE UEM dans Intelligence en entrant la clé API et les informations d'identification d'authentification de Workspace ONE UEM dans Workspace ONE Intelligence.
    1. Dans Workspace ONE Intelligence, accédez à Intégrations > Connecteurs de workflows.
    2. Sélectionnez Configurer pour Workspace ONE UEM.
    3. Sélectionnez Fournir les informations d'identification et configurez les paramètres.
      • URL de base : Entrez l'URL de votre Workspace ONE UEM Console et incluez le protocole (https://) dans l'entrée. Vous pouvez trouver cette URL dans votre navigateur avec une instance de Workspace ONE UEM console ouverte. Elle se termine souvent par .com. Par exemple, si vous avez vu l'URL répertoriée dans votre navigateur example.company.com/AirWatch/Login lorsque celui-ci pointait vers votre console, vous devez entrer https://example.company.com/ comme URL de base.
      • Type d'authentification : Sélectionnez Authentification basique.
      • Nom d'utilisateur : Entrez le nom d'utilisateur de l'administrateur spécifique que vous avez créé pour l'automatisation.
      • Mot de passe : Entrez le mot de passe de l'administrateur.
      • Clé API de Workspace ONE UEM : Entrez la clé API générée par Workspace ONE UEM Console lorsque vous avez activé les communications API REST. Recherchez cette clé dans Workspace ONE UEM sous Groupes et paramètres > Tous les paramètres > Système > Avancé > API > API REST.
  4. Enregistrez des services tiers dans Workspace ONE Intelligence.
  5. Configurez les workflows de correction et de rapports.

Configuration des workflows

Configurez les filtres dans les workflows pour identifier le changement d'état souhaité et configurez des actions pour remédier aux changements d'état filtrés. Les filtres déterminent SI quelque chose se produit (changement d'état). Lorsque le système identifie la condition SI, les actions s'exécutent alors pour corriger ou indiquer la modification.

Utilisez un modèle ou créez votre propre workflow avec cette tâche.

Procédure

  1. Dans la console Workspace ONE Intelligence, accédez à Automatisations > Ajouter une automatisation.
  2. Sélectionnez une catégorie et créez votre propre workflow pour la catégorie en sélectionnant Démarrer.
  3. Dans la procédure Ajouter une automatisation, configurez les paramètres.
    1. Nom : entrez un nom pour l'automatisation.
    2. Déclencheur (Quand) : l'assistance se base sur la catégorie.
      • Automatique : exécute automatiquement le workflow lorsque des événements entrants correspondent au filtre. Cela permet également de choisir si ce déclencheur doit s'exécuter sur des données existantes lors de l'enregistrement ou uniquement sur de nouvelles données entrantes. Pris en charge pour tous les types d'intégration.
      • Planifier : définissez le moment où les résultats filtrés doivent s'exécuter. Pris en charge pour les catégories de données avec des données de snapshot (telles que Workspace ONE UEM).
      • Manuel : exécutez le workflow à la demande (valable pour les actions ponctuelles). Pris en charge pour les catégories de données avec des données de snapshot (telles que Workspace ONE UEM).
      • Remarque : lorsque des déclencheurs de type Manuel ou Planification sont utilisés, un bouton Exécuter devient disponible sur la page Aperçu de l'automatisation pour permettre l'exécution manuelle si nécessaire. Notez qu'en raison de limites de restriction, cette action ne peut pas être effectuée plus d'une fois par heure pour le même workflow.
    3. Filtre (Si) : créez une instruction Si pour affiner le déclencheur dont le moteur surveille un changement d'état.
    4. Action (Alors) : créez une instruction Alors que le moteur d'automatisation exécute lorsqu'il identifie le Si ou le déclencheur. Les choix pour l'Action (Alors) incluent les services répertoriés. Vous pouvez en sélectionner un ou tous et créer autant d'actions que nécessaire.
      • Workspace ONE UEM : Sélectionnez l'action que Workspace ONE UEM doit effectuer.
      • Slack-À : Choisissez si le message est envoyé à un canal ou à un utilisateur. Si vous n'entrez rien, les messages sont envoyés au canal par défaut. Pour Canal, entrez le nom du canal en commençant par # (par exemple, #channel). Vous pouvez envoyer des messages à des canaux publics et privés. Pour Utilisateurs, entrez le nom d'utilisateur Slack en commençant par @ (par exemple, @user) pour envoyer des messages directs.
      • Slack-De : Entrez le nom d'où provient ce message automatisé de Slack. Si vous n'entrez rien, les messages sont enregistrés à partir de l'expéditeur par défaut de Slack.
      • Slack-Message : Entrez le message. Cette zone de texte prend en charge les valeurs dynamiques.
      • Slack-Icône d'avatar : Entrez le code emoji Slack pour ajouter une icône Slack à ce message automatisé ou une URL pour ajouter une image depuis Internet. Si vous n'entrez rien, le système utilise l'icône par défaut Slack.
      • ServiceNow : Configurez les éléments de menu pour Créer un incident ou Créer un ticket. Pour l'une ou l'autre de ces actions, entrez l'ID de l'appelant d'un prénom et d'un nom de famille qui existent dans votre instance de ServiceNow. Si vous ajoutez un nom inexistant, la zone de texte reste vide.
  4. Si vous utilisez un service tiers pour des actions, autorisez-les à agir.
    1. Sélectionnez Autoriser pour permettre au service d'effectuer des actions.
    2. Sélectionnez Autorisations de connexion et vérifiez-les.
    3. Sélectionnez Fournir des identifiants.
      • URL Webhook d'entrée Slack : Entrez le Webhook que vous avez configuré dans Slack.
      • ServiceNow-URL de base : Entrez https://instance.service-now.com.
      • ServiceNow-Nom d'utilisateur de l'API : Entrez le nom d'utilisateur que vous avez configuré dans ServiceNow.
      • ServiceNow-Mot de passe de l'utilisateur de l'API : Entrez le mot de passe du nom d'utilisateur.

Une fois que vous avez enregistré les paramètres, le workflow analyse immédiatement les données et agit sur les filtres qui correspondent aux critères configurés. Il continue ensuite à surveiller les données pour les critères et à exécuter les actions en conséquence.

Actions Workspace ONE UEM

Pour décider des actions Workspace ONE UEM à utiliser dans vos workflows d'automatisation Workspace ONE Intelligence, passez en revue les descriptions des actions.

Pour pouvoir utiliser les actions d'automatisation de profil et d'application, vous devez les configurer dans Workspace ONE UEM avec les paramètres et configurations répertoriés.

  • Configurez un profil avec un type d'attribution (facultatif ou automatique) dans la charge utile générale du profil.
  • Vous devez configurer et ajouter une attribution à une application.
  • Vous devez déployer des profils et des applications dans Workspace ONE UEM vers les terminaux d'un Smart Group. Ce déploiement dans les Smart Groups fait partie du processus d'attribution pour les applications et les profils.

Si vous n'effectuez pas d'attribution et ne déployez pas d'applications ou de profils avant de configurer l'automatisation, Workspace ONE Intelligence ne dispose d'aucune donnée à extraire et le système ne peut pas exécuter l'automatisation applicable.

Descriptions des actions Workspace ONE UEM

Action Description
Ajouter une balise au terminal Ajoute une balise au terminal sélectionné dans Workspace ONE UEM Console.
Approuver le correctif Approuve l'installation d'un seul correctif Windows. Entrez le titre ou le numéro de base de connaissances du correctif. Vous pouvez entrer l'ID de révision du correctif.
Modifier le groupe organisationnel du terminal Déplace un terminal inscrit vers un autre groupe organisationnel. Prenez en compte les attributions de ressources que le terminal perd et gagne une fois qu'il est passé de son groupe d'origine au nouveau groupe. Pour savoir comment obtenir le numéro d'ID du groupe organisationnel, reportez-vous à la section Recherche du numéro d'ID des groupes organisationnels.
Modifier le type de propriété Met à jour la propriété du terminal à Entreprise-Dédié, Entreprise-Partagé, ou Propriété de l'employé.
Effacement du code d'accès Supprime la nécessité d'un code secret d'un terminal pour qu'un utilisateur puisse s'authentifier sans celui-ci. N'importe qui peut utiliser ce terminal après l'automatisation de cette action.
Données en itinérance Active ou désactive l'itinérance des données sur les terminaux iOS.
Suppression du terminal Supprime un enregistrement de terminal de Workspace ONE UEM.
Effacement du contenu d'entreprise du terminal Supprime les paramètres de gestion et d'entreprise d'un terminal enrôlé.
Installer une application interne Installe une application interne sur un terminal chargé et géré dans Workspace ONE UEM. Pour savoir comment obtenir un ID d'application pour les applications internes et publiques, reportez-vous à la section Rechercher le numéro d'ID des applications internes et publiques.
Installer le profil Installe un profil Workspace ONE UEM sur un terminal. Pour savoir comment obtenir l'ID de profil, reportez-vous à la section Rechercher le numéro d'ID des profils.
Installer une application publique Installe une application publique sur un terminal chargé et géré dans Workspace ONE UEM. Pour savoir comment obtenir un ID d'application pour les applications internes et publiques, reportez-vous à la section Rechercher le numéro d'ID des applications internes et publiques.
Installer une application achetée Installe une application achetée sur un terminal chargé et géré dans Workspace ONE UEM. Pour savoir comment obtenir un ID d'application pour les applications achetées, reportez-vous à la section Rechercher le numéro d'ID des applications achetées.
Verrouillage du terminal Force le terminal à revenir sur l'écran de verrouillage.
Point d'accès personnel Active ou désactive les paramètres de point d'accès personnel sur les terminaux iOS uniquement.
Interroger le terminal Interroge un terminal pour obtenir des données à jour.
Supprimer une application interne Supprime une application interne sur un terminal chargé et géré dans Workspace ONE UEM. Pour savoir comment obtenir un ID d'application pour les applications internes et publiques, reportez-vous à la section Rechercher le numéro d'ID des applications internes et publiques.
Supprimer le profil Supprime un profil Workspace ONE UEM d'un terminal. Pour savoir comment obtenir l'ID de profil, reportez-vous à la section Rechercher le numéro d'ID des profils.
Supprimer une application publique Supprime une application publique sur un terminal chargé et géré dans Workspace ONE UEM. Pour savoir comment obtenir un ID d'application pour les applications internes et publiques, reportez-vous à la section Rechercher le numéro d'ID des applications internes et publiques.
Supprimer une application achetée Supprime une application publique sur un terminal chargé et géré dans Workspace ONE UEM. Pour savoir comment obtenir un ID d'application pour les applications achetées, reportez-vous à la section Rechercher le numéro d'ID des applications achetées.
Supprimer la balise du terminal Supprime une balise du terminal sélectionné dans Workspace ONE UEM Console. Pour savoir comment obtenir le numéro d'ID de balise, reportez-vous à la section Rechercher le numéro d'ID des balises.
Retraiter les produits Initie un retraitement d'une tâche de provisionnement de produit par le moteur de stratégie. Prend en charge un retraitement et force le retraitement.
Planifier la mise à jour du SE Planifie la mise à jour d'un système d'exploitation et force un terminal iOS supervisé et utilisant la version 10.3 ou une version ultérieure (selon les configurations) à effectuer la mise à jour vers la dernière version du système d'exploitation. Télécharger uniquement : configurez l'action pour télécharger uniquement la mise à jour et la rendre disponible pour l'installation. Installer immédiatement : installe la mise à jour du système d'exploitation téléchargée. Cette action ne fonctionne que si la mise à jour du système d'exploitation est téléchargée sur le terminal.
Envoyer un e-mail Envoie un e-mail à un utilisateur en utilisant le serveur SMTP configuré dans l'environnement Workspace ONE UEM.
Envoyer des notifications Push Envoie une notification Push à une application gérée, soit Workspace ONE Intelligent Hub, soit VMware Content Locker.
Envoyer des SMS Envoie une notification à un terminal en utilisant la passerelle SMS configurée dans l'environnement Workspace ONE UEM.
Arrêter Airplay Arrête une session AirPlay sur des terminaux iOS.
Synchroniser le terminal Évalue les applications actuellement installées sur un terminal et compare cet état aux applications requises configurées dans Workspace ONE UEM Console. L'action invite une commande d'installation pour toutes les applications requises qui manquent dans le terminal.
Itinérance vocale Active ou désactive la possibilité d'utiliser les paramètres d'itinérance vocale sur les terminaux iOS.

Comment ajouter les composants de Workspace ONE UEM aux workflows ?

Lorsque vous configurez un workflow dans Workspace ONE Intelligence pour effectuer une action dans Workspace ONE UEM, vous pouvez ajouter le composant Workspace ONE UEM de deux manières. Vous pouvez le rechercher ou entrer son numéro d'ID.

Comment rechercher le composant Workspace ONE UEM ?

Lors de la configuration de l'action pour un workflow d'automatisation, vous pouvez rechercher le composant Workspace ONE UEM dans l'interface utilisateur de Workspace ONE Intelligence. Par exemple, si vous configurez un workflow avec l'action Workspace ONE UEM Ajouter une balise au terminal, sélectionnez l'élément de menu Rechercher des valeurs existantes et recherchez le nom de balise que le workflow doit ajouter aux terminaux.

Rechercher le composant UEM

Comment entrer les numéros d'ID des composants Workspace ONE UEM ?

Lors de la configuration de l'action pour un workflow d'automatisation, vous pouvez entrer le numéro d'ID du composant Workspace ONE UEM. Par exemple, si vous configurez un workflow avec l'action Workspace ONE UEM Ajouter une balise au terminal, sélectionnez l'élément de menu Entrer une valeur personnalisée et entrez l'ID de la balise que le workflow doit ajouter aux terminaux.

Champ Entrer une valeur personnalisée

Vous trouverez le numéro d'ID des groupes organisationnels, des profils, des applications et des balises en suivant les étapes répertoriées.

Remarque : Ces procédures utilisent le navigateur Google Chrome. Les étapes varient selon le navigateur utilisé pour accéder à Workspace ONE UEM Console.

Rechercher le numéro d'ID des groupes organisationnels

Vous avez besoin du numéro d'ID du groupe organisationnel vers lequel vous souhaitez déplacer un terminal dans Workspace ONE UEM Console. Le numéro d'ID sert à configurer l'action Modifier le groupe organisationnel du terminal dans le workflow Workspace ONE Intelligence.

  1. Dans Workspace ONE UEM Console, sélectionnez le groupe organisationnel applicable.
  2. Accédez à Groupes et paramètres > Groupes > Groupes organisationnels > Détails.
  3. Trouvez le numéro d'ID à la fin de la chaîne URL dans le navigateur. Voici un exemple de la chaîne : https://<Workspace_ONE_UEM>/AirWatch/#/AirWatch/OrganizationGroup/Details/Index/859. Le 859 à la fin de la chaîne correspond à l'ID de groupe organisationnel.

Trouver le numéro d'ID des profils

Vous avez besoin du numéro d'ID de la balise de Workspace ONE UEM Console pour configurer les actions liées aux profils dans les workflows.

  1. Dans Workspace ONE UEM Console, sélectionnez le groupe organisationnel applicable.
  2. Accédez à Terminaux > Profils et ressources > Profils.
  3. Pointez sur le profil applicable dans la Vue Liste des profils pour afficher l'URL de l'élément dans le coin inférieur gauche du navigateur.
  4. Trouvez le numéro d'ID situé au milieu de la chaîne. Voici un exemple de la chaîne : https://<Workspace_ONE_UEM>/AirWatch/Profiles/DeviceProfileEdit/85?isReadOnlyProfileView=x. Le 85 au milieu de la chaîne correspond à l'ID du profil.

Trouver le numéro d'ID des applications achetées

Le numéro d'ID de l'application est un numéro que le système Workspace ONE UEM attribue à l'application. Il est différent de l'ID d'application.

  1. Dans Workspace ONE UEM Console, sélectionnez le groupe organisationnel applicable.
  2. Accédez à Applications et livres > Applications > Natives > Achetées.
  3. Pointez sur l'application dans la Vue Liste pour afficher l'URL de l'élément dans le coin inférieur gauche du navigateur.
  4. Trouvez le numéro d'ID à la fin de la chaîne. https://<Workspace_ONE_UEM>/AirWatch/Orders/EditAssignment?AppLicensePollId=0&VppLicenseCountId=2448&ApplicationId=9193. Le 9193 à la fin de la chaîne correspond à l'ID de l'application.

Trouver le numéro d'ID des balises

Vous avez besoin du numéro d'ID de la balise de Workspace ONE UEM Console pour configurer les actions liées aux balises dans les workflows.

  1. Dans Workspace ONE UEM Console, sélectionnez le groupe organisationnel applicable.
  2. Accédez à Groupes et paramètres > Tous les paramètres > Terminaux et utilisateurs > Avancé > Balises.
  3. Pointez vers la balise de profil applicable dans la Vue Liste des balises pour afficher l'URL de l'élément dans le coin inférieur gauche du navigateur.
  4. Trouvez le numéro d'ID à la fin de la chaîne. https://<Workspace_ONE_UEM>/AirWatch/Tags/Actions/View/10028. Le 10028 à la fin de la chaîne correspond à l'ID de la balise.

Trouver le numéro d'ID des applications internes et publiques

Le numéro d'ID de l'application est un numéro que le système Workspace ONE UEM attribue à l'application. Il est différent de l'ID d'application.

  1. Dans Workspace ONE UEM Console, sélectionnez le groupe organisationnel applicable.
  2. Accédez à Applications et livres > Applications > Natives.
  3. Sélectionnez l'onglet Interne ou Public selon le type d'application.
  4. Sélectionnez l'application pour afficher la Vue Détails.
  5. Trouvez le numéro d'ID situé au milieu de la chaîne. https://<Workspace_ONE_UEM>/AirWatch/#/AirWatch/Apps/Details/Internal/246/Summary?isDependencyFile=False. Le 246 au milieu de la chaîne correspond au numéro d'ID de l'application.
check-circle-line exclamation-circle-line close-line
Scroll to top icon