check-circle-line exclamation-circle-line close-line

<

Pour ajouter une connexion personnalisée, importez votre collection Postman. Les demandes dans le fichier JSON Postman sont les actions. Une fois que vous avez importé la collection, les actions deviennent disponibles pour une utilisation dans les workflows d'automatisation.

Conditions prérequises

  • Créez une collection à l'aide du processus présenté dans la section Utiliser Postman pour les connecteurs personnalisés.
  • Le service que vous prévoyez de connecter doit prendre en charge la REST API et les types de contenu JSON.
  • Workspace ONE Intelligence a besoin d'accéder aux points de terminaison d'API. Si les services se trouvent derrière un pare-feu, utilisez la passerelle Unified Access Gateway comme proxy inverse.
  • Si vous utilisez OAuth2 pour l'authentification, vous devez disposer des détails d'autorisation afin que Workspace ONE Intelligence puisse récupérer, actualiser et accéder aux jetons du service.
    • URL du jeton Oauth2
    • Client Secret
    • ID client
    • Type d'autorisation (Informations d'identification du client ou Mot de passe)

Procédure

  1. Dans Workspace ONE Intelligence, accédez à Intégrations > Connecteurs d'automatisation et sélectionnez Ajouter un connecteur personnalisé.
  2. Pour Nom de la connexion, entrez un nom identifiable pour la connexion.
  3. Pour URL de base, entrez l'URL du service afin que Workspace ONE Intelligence puisse s'authentifier. L'URL du service et l'URL de la connexion personnalisée doivent correspondre.
  4. Pour Type d'authentification, sélectionnez le type d'authentification à utiliser pour accéder au service. Workspace ONE Intelligence remplace les en-têtes d'authentification Postman dans les collections avec ce paramètre. Si votre service utilise un type d'authentification basé sur un en-tête unique, ajoutez l'en-tête à toutes vos demandes dans la collection Postman et configurez l'URL de base. Dans ce scénario, Workspace ONE Intelligence utilise les en-têtes configurés dans la collection Postman. Les types d'authentification basés sur l'en-tête utilisent une clé API ou un jeton, par exemple.
    • Authentification de base : autorise l'accès à Workspace ONE Intelligence, entrez les informations d'identification.
    • Authentification OAuth2 : entrez les détails afin que Workspace ONE Intelligence puisse récupérer, actualiser et accéder aux jetons du service.
    • Aucune authentification : si vous ne voulez pas que Workspace ONE Intelligence remplace les en-têtes d'authentification, sélectionnez cet élément de menu.
  5. Pour importer votre fichier JSON Postman, utilisez le lien Sélectionnez à partir de votre ordinateur au milieu de l'interface utilisateur. L'interface utilisateur affiche la collection avec ses demandes. Ces demandes Postman sont désormais disponibles comme actions pour les automatisations.
  6. Dans la liste des actions importées, vous pouvez tester, modifier et supprimer l'action.
    • Supprimer : si une action que vous souhaitez supprimer est utilisée dans d'autres automatisations, le système désactive ces automatisations et supprime l'action. Vous devez modifier et réactiver ces automatisations pour leur permettre de continuer à fonctionner. La suppression n'est pas réversible.
    • Modifier : vous pouvez modifier le nom et la description des actions. Le système prend les noms et les descriptions à partir du JSON Postman importé. Pour modifier les détails de la demande d'action, modifiez la collection Postman, puis réimportez-la dans votre connexion personnalisée.
    • Tester : utilisez l'élément de menu Tester pour vous assurer que la connexion fonctionne. Le système teste la demande configurée dans la collection Postman.