VMware NSX IPFIX fournit des données de surveillance réseau semblables à celles fournies par les périphériques physiques et donne aux administrateurs une vue claire des conditions du réseau virtuel.

VMware NSX virtualise le réseau en permettant à l'administrateur réseau de dissocier le réseau du matériel physique. Cette fonctionnalité permet de développer et de réduire facilement le réseau si nécessaire et de rendre le réseau transparent pour les applications qui le traversent.

En utilisant NSX IPFIX dans un réseau virtualisé, les administrateurs réseau obtiennent une visibilité sur le réseau de superposition virtuelle. La génération de rapports sur VXLAN IPFIX à l'aide de NetFlow est activée sur la liaison montante de l'hôte. Elle fournit une visibilité sur le VTEP qui encapsule le paquet, ainsi que les détails de la machine virtuelle qui a généré le trafic inter-hôtes sur un commutateur logique NSX (VXLAN).

Le pare-feu distribué met en œuvre le suivi avec état des flux. Lorsque ces flux subissent une série de modifications d'état, IPFIX peut être utilisé pour exporter des données sur l'état de ce flux.

Les événements suivis incluent la création de flux, le refus de flux, la mise à jour de flux et le démontage de flux. Les événements refusés sont exportés en tant que journaux syslog.